jeudi, 25 août 2011 12:52

Denon chez Opus 51

Denon logo
Voilà c'est enfin officiel, aujourd'hui tous les contrats (rébarbatifs) sont enfin signés et validés J'ai le plaisir de vous annoncer que Opus 51 devient un revendeur agréé Denon et dans quelques jours, en magasin, vous aurez le loisir de découvrir quelques références de ce célébre faiseur japonnais :

  • l'amplificateur stéréo intégré PMA-2010AE,
  • le lecteur CD et SACD stéréo DCD-1510AE,
  • l'amplificateur Audio/Video AVR-3312,
  • le lecteur de BluRay DBP-2012UD,
  • la mini-chaîne stéréo D-F107...

A vous de découvrir ces magnifiques produits !

Publié dans Nouveautés HiFi
lundi, 22 août 2011 16:48

Vienna Acoustics Bach + Myryad Z142

Vienna Acoustics Bach
En ces journées de folles chaleurs que certains nomment canicule, une idée folle m'a traversé l'esprit. Depuis plusieurs jours, ayant revisité l'agencement du magasin, face à mon bureau me dévisagaient les superbes enceintes Vienna Acoustics Bach. Alors, j'étais en plein test du superbe Rega Brio-R et je décidais de célébrer leur mariage. Les enfants ne furent pas exploitables... Le résultat sonore obtenu ne répondait pas à mes attentes, basses omniprésentes, aigus fortement en retrait et medium manquant de vivacité... Echec ! Faisant le tour du magasin à la recherche de l'amplificateur qui pourrait le mieux contrebalancer les tendeances à l'embonpoint du Rega. Soudain une idée ! Myryad, le magnique et peu connu Z142 devrait parfaitement convenir, du moins sur le papier, le couplage semblait alléchant.

CQFD ! j'eus tout bon. A l'écoute du 33 tours de la superbe musique d'E. Morricone composée pour le non moins magnifique film Mission, j'ai su dans la seconde que ce système Haute Fidélité délivrait de l'Emotion, de la Passion... de la Musique. Ensuite à l'écoute de quelques Etudes de F. Liszt, là encore ce système se révélait dans son absolu. Le piano était devant mes yeux représenté. Les basses profondes, le medium de toute beauté avec les attaques des marteaux réellement lisibles et les aigus jamais agressifs, faisant coprs avec le reste du message sonore. Je désirai, alors, confirmer mes impressions par quelques écoutes de CD. En toute logique et parce que je sais que dans sa gamme tarifaire c'est une platine que j'adore, j'associais à ces enceintes et à cet amplificateur la Myryad Z114. Vite un live de Marillion (Londres 1996) et bingo, là aussi cela fonctionne. Les qualités perçues à l'écoute de musiques orchestrales et du piano étaient confirmées ; basses correctement maîtrisées, beau medium avec pour H. un splendide timbre de voix et des aigus jamais ni projettés ni envahissants.

Pour conclure, encore un système pour mélomane qui mérite toute votre attention. Non seulement ce système est très musical mais de plus, pour ne pas gâcher, les enceintes Vienna acoutics possédent une finition à l'italienne à couper le souffle.

Système de test:

Amplificateur : Myryad Z142
Sources : Myryad Z114 ou platine disques noirs Marantz
Enceintes : Vienna Acoustics Bach
Câble de modulation : TelluriumQ Blue
Câble HP  : TelluriumQ Blue

Les Notes :

Fabrication : 15/20
Timbres : 12/20
Dynamique : 12/20
Image : 12/20
Transparence : 12/20
Qualité/Prix : 14/5

Publié dans Test matériels
mercredi, 17 août 2011 08:35

Mulidine Bagatelle + Rega Brio-R


Si vous avez lu notre test de l'amplificateur Rega Brio-R, vous savez que nous sommes tombés sous le charme de cet OVNI musical. Certes posséder une telle petite bombe d'énergie c'est bien mais... quelles enceintes doit'il alimenter ?
Là notre travail commença et de nombreuses heures d'écoute se déroulèrent...
Naturellement, notre premier réflex fut de lui donner à croquer les Rega RS-3. Le résultat fut très bon, belle dynamique, image stable, timbres propres. Ce Rega + Rega fut tout sauf une écoute de type anglais (voir ProAc), la musique vint à nous et chanta en toute liberté.
Après les enceintes anglaises, vînt le tour d'enceintes américaines, les Boston A 250. Le résultat fut bon, la dynamique était certes moins percussive que précédemment mais les timbres possédaient alors un soyeux peut être absent avec les Rega Rs-3. En finalité l'écoute, certes belle, était moins passionnante tout en restant d'une grande fidélité.
En France, nous possédons de nombreux facteurs d'enceintes acoustqiues. Certains bons, ils sont très rares à mon goût, d'autres, la majorité franchement mauvais. Il y a déjà une année, nous recevions au magasin les nouvelles Mulidine Bagatelle que nous avions fortement appréciées (voir le test ici). En un tour de main (ou surtout de dos) nous les connectâmes au Brio-R alors en fusion... Et stupéfaction... ces deux là étaient faits pour se rencontrer. Une grande histoire d'amour débutait... Alors, Beethoven déploya l'énergie, la foudre, l'art de sa musique symphonique (symph. n° 5 dirigée par P. Jarvi). Les Bagatelles nous délivrèrent tout ce génie beethovenien avec dynamisme, vivacité, précision, engouement et beauté. Impressionnant pour un système Haute Fidélité appartenant à cette gamme tarifaire ! Après Beethoven défilèrent de nombreuses (trop nombreuses ?) galettes argentées. L'écoute fut toujours aussi convaincante.

A l'écoute de cet ensemble, nous fûmes vraiment stupéfaits par le côté vivant, "live" de la musique reproduite. La dynamique était ici exceptionnelle. Les timbres n'éataient peut être pas les plus chaleureux que nous ayons entendus mais ils étaient vrais (clarinette, hautbois, cuivres et violons).
Ecouter de la musique au travers ces éléments fut un réel plaisir.

Système de test :

Amplificateur : Rega Brio-R
Sources : DAC Rega ou Olive 3 HD
Enceintes : Mulidine Bagatelle
Câble de modulation : TelluriumQ Blue
Câble HP  : TelluriumQ Blue

Les Notes :

Fabrication : 13/20
Timbres : 13/20
Dynamique : 14/20
Image : 12/20
Transparence : 14/20
Qualité/Prix : 15/20

Publié dans Test matériels
mardi, 09 août 2011 14:48

O2A Quintessence Sublime : le test

OA Quintessence Sublime
Ce mois d'août, au climat chaotique, est propice aux différents tests des matériels que nous avons eu entre les mains ces dernières semaines. O2A est une entreprise basée au Liechntenstein, dirigée par une ingénieure en Télécom, qui développe des câbles audio et video depuis maintenant plus de trois ans.

Entre les mains nous avons eu la gamme Expérience, la gamme Délivrance et maintenant la gamme Quintessence. Parmi les référence de cette dernière nous choisissons de vous faire découvrir le câble de modulation haut de gamme ; le Quintessence Sublime en version RCA (à savoir il existe également en version XLR).

Ce câble est composé de conducteurs cuivre pur spécialement traités argent à très large bande passante, supérieure à 6 GHz. Il possède un triple blindage par double tresse aluminium et une double isolation PTFE. Son tarif public est de 1.449 € ttc pour 1 métrès en connecteurs argent.

A l'écoute nous sommes réellement en prèsence d'un câble de modulation très Haut de Gamme et, de par son prix et, de par ses résultats musicaux. La bande passante reproduite est importante. L'infra grave est présent même si il manque un peu de précision, nerveux et rapide, les aigus modulent avec bonheur (voir les écoutes de fichiers audio Studio Master) et le medium n'est ni en retrait, ni flatteur, il est !
Au niveau dynamique, le message sonore ne semble pas tassé, la musique respire avec aissance et nature mais, un léger manque d'énergie ou plutôt une légére retenue se fait ressentir.  Les faibles signaux restent audibles sans forcer l'oreille.
L'espace sonore reproduit est tri dimensionnel. Sur certains enregistrements que nous croyions parfaitement connaître nous fûmes encore surpris par la stabilité de l'espace holographique reproduit.

En conclusion, si vous en avez les moyens, nous vous conseillons ce câble de modulation. Car malheureusement, comme la plupart des câbles O2A, sont tarif est un peu élevé par rapport à ses qualités musicales réelles.

Système de test :

Amplificateur : Art & Technologie SE50-I Référence
Sources : Art & Technologie L'Arpège
Enceintes : Aurelia Graphica
Câble HP  : TelluriumQ Ultra Black

Les Notes :

Fabrication : 3.5/5
Timbres : 4.5/5
Dynamique : 4/5
Image : 4.5/5
Transparence : 4.5/5
Qualité/Prix : 3.75/5 (mauvais positionnement tarifaire)

Publié dans Test matériels
lundi, 08 août 2011 08:23

TelluriumQ Blue RCA : le test

TelluriumQ Blue RCA
Ce câble de modulation du fabricant anglais TelluriumQ ; le Blue RCA (219 € ttc les 2 x 1 m.) a été conçu  par des passionnés familiers des problèmes de restitution sonore induits par les problèmes de phase. Et cela s'entend !

A l'écoute le Blue RCA se distingue par une capacité d'analyse de haut niveau ce qui, dans cette gamme de prix, est extrêmement rare. Il transmet toutes les micro-informations et procure une très grande ouverture de scéne sonore. Naturellement le respect de la phase est absolu : le mélomane est plongé dans un véritable espace sonore en 3 dimensions cohérent et homogène.
Ce câble est, à l'écoute, très transparent et neutre, le haut grave bas médium est particulièrement dégraissé et l'aigu est subtil.

Pour conclure nous vous recommandons ce câble de modulation digne de câbles beaucoup plus onéreux (MPC, HifiCables, Audioquest...)  dans des marques connues et reconnues !

Système de test :

Amplificateur : Rega Elicit 2 ou Roksan caspian M2
Sources : DAC Rega ou Olive 3 HD
Enceintes : Neat Motive 1 ou Momentum 3i
Câble HP  : TelluriumQ Black ou Green

Les Notes :

Fabrication : 13/20
Timbres : 13/20
Dynamique : 13/20
Image : 12/20
Transparence : 13/20
Qualité/Prix : 13/20

Publié dans Test matériels
vendredi, 05 août 2011 07:21

Rega Brio-R : Le test

Rega Brio-R

 

Pour commencer ce test voici le compte rendu d'une écoute effectuée par un auditeur hier au magasin (merci à lui pour cet avis) :

"J'ai pu écouter le Brio-R avec les RS3, des petites colonnes Boston A250 ainsi qu'une paire de Mordaunt Short Aviano 6, avec comme platine CD une Olive 3.
Ce "petit" ampli se comporte excellemment bien avec chacune de ces enceintes pour en tirer le meilleur parti, sa neutralité lui permettra, je pense, de s'associer avec tout type d'enceintes.
On reconnait immédiatement la sonorité si typique de Rega, les voix sont mises à l'honneur, les basses sont précises et propres, et les aigus soyeux et ciselés.
La monté du volume s’effectue plus progressivement qu'avec les anciens Brio, permettant ainsi les écoutes à faible volume.
Ceci n'empêchera pas le Brio-R de pouvoir faire chanter à volume "spectaculaire" avec aisance et Brio :mrgreen: les enceintes qui lui seront associées.
Quand à sa musicalité, elle est hors-pair ! Le plaisir d'écoute reste constant et la palette des timbres très variée.

À moins de 600€, j'oserais presque dire qu'il est à acheter les yeux fermés ! :wink:"

Naturellement lors des écoutes effectuées par cet auditeur nous étions présent est nos conclusions ne sont pas très éloignées des siennes :

Brunos Coulais : Himalaya - Norbu

  • scéne sonore d'une belle largeur et d'une profondeur acceptable,
  • basses rapides sans trainées, avec un léger manque dans le bas du spectre sonore mais rien de bien dérangeant surtout avec ce type d'enceinte (Rega RS3),
  • beau médium, les voix semblent réalistes et les sifflantes ne sont jamais ni effacées, ni accentuées.

Dire Straits : Money for Nothing

  • ici le Rega Brio R excelle dans le rendu des transitoires (caisse claire par exemple),
  • scéne sonore toujours plus large que profonde,
  • certaines distorsions sont entendues sur le long crescendo d'introduction, mais tous les amplis à moins de 1.000 €, enfin tous ceux que j'ai écouté, ont d'énormes difficultés à reproduire correctement ce passage "quadruple forte",
  • là aussi les voix de Sting et de Knopfler sont très bien reproduites.

Puccini : Tosca fin de l'acte I (version studio EMI avec maria Callas)

  • belle assise sonore, l'orchestre n'est pas étouffé et respire librement dans un espace bien rendu. Les basses de l'orchestre sont présentent mais n'étouffent pas la musique,
  • très belle voix du chanteur et des choeurs
  • dans les grands ensembles (orgues, orchestre, choeurs) là aussi, comme sur le dire Straits, on atteint les limites de ce type d'amplificateur mais rien de rédhibitoire.

Conclusions

Au prix proposé par Rega ce Brio-R (R pour télécommande) est réellement exceptionnel. Sa joie de musique est communicative. Son rendu rythmique est dansant. Sa voix touche au sublime.
Pour le mélomane averti ne désirant pas investir des mille et des cents le Rega Brio-R est une vraie opportunité à ne pas laisser au bord du chemin. 

Système de test :

Amplificateur : Rega Brio-R
Sources : DAC Rega ou Olive 3 HD
Enceintes : Rega RS3 - Boston A26
Câble de modulation : O2a Expérience
Câble HP  : TelluriumQ Black
 

Les Notes :

Fabrication : 11/20
Timbres : 12/20
Dynamique : 13/20
Image : 13/20
Transparence : 12/20
Qualité/Prix : 17/20

Publié dans Test matériels
mercredi, 03 août 2011 07:39

Photos de Jazz

Charles Lloyd

Voilà quelques nouvelles de notre ami photographe belge et également mélomane. Un grand merci à lui pour ses superbes images :


"Tu pourras trouver ci-joint le lien vers les clichés du dernier Dinant Jazz Nights.
J'ai pu assister à la journée du lundi:
Un Charles Lloyd étincelant , très "coltranien" lors de ce concert !! 73 ans et un talent tjs intact.
Mike Stern pour une prestation 5 étoiles, du Jazz Rock du Jazz fusion de la meilleure veine!(accompagné de Didier Lockwood!!)
Et cerise sur le gâteau Joe Lovano.:

ZENFOLIO ICI

Après des heures et des heures de rodage et surtout d'écoutes intensives, chaque écoute avec ma nouvelle installation est du pur bonheur! Si je devais définir cette association Roksan,Neat et Marantz je dirais:
Limpidité,clarté et détails!Des timbres d'une grande véracité et des basses profondes sans être envahissantes.
Le tout me semble aérien.
Bref tu auras compris que je suis enchanté de cette association et de ce choix que tu m'as judicieusement conseillé.
Merci beaucoup."

Publié dans Côté musique
mardi, 02 août 2011 07:07

Home Cinéma : Audyssey MultiEQ XT®

Audyssey XT

La gamme des amplificateurs Audio/Video Marantz 2011-2012 est équipée des systèmes de correction Audyssey. L'Audyssey  MultEQ® XT rectifie les problèmes d’égalisation qui déséquilibrent les systèmes audios. Alors nous obtenons une qualité d’écoute maximale pour tous les auditeurs d'une zone d’écoute définie. Sur la base de plusieurs mesures, MultEQ® XT calcule une solution d’égalisation qui rectifie les problèmes de temps et de réponse dans cette zone d’écoute mais effectue aussi une configuration automatique et complète du système surround.

Pour en savoir plus sur ce système voir le site du concepteur Audyssey...

Pour tester ce système de réglage nous avons installé un amplificateur Marantz SR5006 accompagné d'enceintes Boston Acoustics. Les réglages furent effectués dans les règles de l'art (comme nous l'avons étudié lors de notre stage Audyssey) sur 6 positions précises autour de la zone d'écoute et les tests commencèrent. Il faut avouer que jusqu'à présent les réglages automatiques (principalement effectués avec des amplificateurs Onkyo) ne nous avaient pas convaincu et que, souvent, si ce n'est toujours, nous finalisions ces réglages à l'oreille.

Au premier BluRay glissé dans le lecteur (Quantum of Solace), nous fumes bluffés, tous les sons voltigeaient dans l'espace avec un grand naturel sans aucune exagération. Le caisson de basses était enfin à sa place discret mais présent sans boursouflure, il restituait une ligne de basse franche, profonde et rapide. Cette première écoute fut très concluante et, finalement, nous devons avouer qu'ils nous auraient été impossible d'effectuer un tel réglage à l'oreille. Bravo aux ingénieurs de Audyssey.

Deuxième épreuve, bien plus compliquée celle là, l'écoute de la piste sonore LPCM stéréo d'un concert. Le système Audissey allait'il se montrer aussi concluant en correction de salle sur de la musique que sur les bandes sons d'un film d'action ?
Ne maintenons pas ce suspens insoutenable plus longtemps... Le système Audyssey est, là aussi, très performant. L'écoute fut tout à fait satisfaisante digne de certains amplificateurs intégré stéréo à prix équivalent au SR5006. Une vraie et heureuse surprise. Ici le système Audissey MultEQ® XT fut réglé en position "flat" c'est à dire que la correction effectuée par l'amplificateur propose une courbe  musicale très linéaire, très neutre digne d'une installation Haute Fidélité. La scéne sonore est retransmise avec un grand réalisme, les timbres sonnent justes et la bande passante subjective semble très étendue sans aucune mise en avant soit des basses, soit du medium, soit de l'aigü. Enfin il est possible de se faire plaisir en écoutant de la musique avec uns installation Home Cinéma d'un budget tout à fait accessible (environ 3.500 euros 5 enceintes + 1 caisson + 1 ampli).

Maintenant nous attendons avec impatience, mais là nous ne possèdons aucune information exclusive, des amplisficateurs stéréo Haute Fidélité équipés du système de correction Audissey. Nous, les mélomanes, pourrions avoir de belles surprises !

Publié dans Test matériels

Coordonnées

Opus 51 : 18 rue du vieux four
51370 CHAMPIGNY (Reims)

03.26.86.08.97

Du mardi au samedi
9h-12h / 15h-19h

Vous êtes ici : Accueil Le Blog Filtrer les éléments par date : juillet 2011