vendredi, 31 mai 2019 11:08

Focal Kanta n° 1 : le test

Évaluer cet élément
(5 Votes)
Focal Kanta n° 1

Focal nous présente ainsi ses enceintes bibliothèque Kanta n°1 (attention cette présentation peut, en toute sincérité, représenter notre conclusion, comme quoi le marketing, de temps à autre est en adéquation avec la vérité "vraie"...) :


"L’enceinte bibliothèque de la ligne Kanta N°1 s’intègre discrètement dans un mobilier ou sur pied : c’est la solution idéale pour une pièce inférieure à 25 m².

Entièrement dédiée à la performance acoustique et présentant une esthétique si personnelle : voilà tout l’ADN de Kanta ! Après trois années de recherche, Focal propose une association de technologies exclusives inédites : le mariage du Béryllium, avec la dernière génération de tweeter IAL3, et du Flax, pour les haut-parleurs médium et grave. Le résultat ? Un son précis, détaillé et tout en chaleur et musicalité ! Une nouvelle ère débute pour les amoureux du son… Elle surprend dès les premiers instants d’écoute par l’extension de la réponse en fréquence dans le grave par rapport à ses dimensions. Lorsqu’elle est disposée en espace clos ou près d’un mur, une mousse peut être glissée dans l’évent afin d’optimiser encore les basses.

Autre élément fort de la ligne : son look audacieux qui vient parachever cette œuvre acoustique au design résolument moderne et disruptif ! Les huit finitions de façades, laquées ou mates, autorisent de nombreuses combinaisons. Autant de styles très différents, du plus inédit au plus conventionnel, qui satisferont les goûts de chacun. Kanta devient un véritable objet design très tendance, la star de votre intérieur !"

Système écouté : (lien boutique web)


Source DAC : Leema Libra + Leema Sirius
Pré-amplificateur intégré : Leema Libra
Bloc de puissance : Leema Hydra II
Enceintes : Focal Kanta n° 1
Câble de modulation : Studio Connections Reference Plus
Câbles pour enceintes : Studio Connections Black Star
Cable secteur : Dilixaudio Power One
Barrette Nordost : Isol8 - Dilixaudio mini-Terra

 

Le Choix des éléments :

Focal Kanta1 opus51 test 1

Les électroniques ; Leema Libra (DAC et préampli) et bloc de puissance Leema Hydra II :

Afin de nous construire un avis le plus neutre possible sur les capacités de fidélité de ces belles  enceintes "bibliothèques" nous avons, après de nombreux tests, jetté notre dévolu sur les électroniques de la marque galloise Leema Electro Acoustics. Le Haut de Gamme du constructeur britannique fut sélectionné ; DAC-préampli (analogique) Libra et bloc de puissance stéréo Hydra II. Ces élements Hi-Fi dispensent une écoute d'une grande neutralité, ils sont "droits" sans jamais être agressifs. Le bloc de puissance Hydra II possède une capacité en courant (alimentation de 2 x 500 Va) capable d'alimenter les enceintes les plus difficiles du marché.

Le Serveur Audio ; Leema Sirius :

Leema, à son catalogue, dispose d'un Serveur Audio équipé d'une partie DAC (que nous n'utilisons pas ici). Ce serveur est basé sur un système InnuOs dont nous sommes plus que famillier. En son disque dur sont stockés des milliers de fichiers audio en format 16-44 ou plus. Ils vont être utilisés pour la réalisation de ce test. Un câble USB Leema Reference relie le Sirius à notre DAC Libra.

Les câbles audio ; Studio Connections Reference Plus et Dilixaudio (alimentation) :

Le choix des câbles de modulation (XLR) et des câbles afin de relier l'amplificateur aux enceintes s'imposa comme une évidence : Studio Connections Reference Plus. Cette série de câbles "moyen de gamme" propose une écoute d'une belle neutralité tout en respectant les timbres et la matière. Ces câbles ne "compressent" jamais les écarts de dynamique et laissent la musique "couler" avec un naturel assez confondant.
Quant aux câbles "secteurs", nous n'avons plus le choix. Après avoir goûté aux Power One de Dilixaudio il nous est très difficile de tester des électroniques avec d'autres câbles. Le rapport Silence/Bruit de ce Power One est exceptionnel, il ne peut être comparé qu'à de très bons câbles 3 ou 4 fois plus onéreux.

Les enceintes ; Focal Kanta n° 1 :

L'enceinte Focal Kanta n° 1 est une enceinte haut de gamme de type bibliothèque, développée et fabriquée à Saint-Étienne, ses bénisteries proviennent de Bourgogne.

L'enceinte Focal Kanta n° 1 se voit doter de haut-parleurs "made in Focal" conçus et fabriqués in situ dans son usine.

Le haut-parleur de grave/médium d'un diamètre de 16,5 cm est équipé d'une membrane Focal Flax en lin, avec technologie NIC et TMD. La technologie NIC (Neutral Inductance Circuit) permet de stabiliser le champ magnétique de l'aimant du haut-parleur, quelle que soit son intensité et le comportement de la bobine. La dynamique et la pureté sonore s'en trouvent ainsi magnifiées. La technologie TMD (Tuned Mass Damper) consiste en une suppression des résonances néfastes de la suspension, par l'ajout d'une masse oscillante. Débarrassée de ses vibrations parasites, la suspension ne perturbe plus le fonctionnement de la membrane et augmente la dynamique du haut-parleur.

Le tweeter de l'enceinte Focal Kanta n° 1 est un modèle à dôme rigide inversé en Béryllium de 2,7 cm de diamètre. Outre sa rigidité et sa légèreté exceptionnelles, ce tweeter bénéficie du système de charge IHL3 (Infinite Horn Loading). Cette technologie permet de réduire les sons parasites à l'arrière de la membrane du tweeter, grâce à l'utilisation d'une cavité arrière de la forme d'une trompette, qui favorise une circulation et une atténuation naturelle des ondes arrières. La distorsion audible est ainsi réduite de 30 % entre 1,5 et 4 kHz, tandis que la définition est largement augmentée.

L'enceinte Focal Kanta n°1 répond en fréquence de 46 Hz à 40 kHz, avec une sensibilité de 88 dB /W/m, une impédance nominale de 8 Ohms. Afin d'en tirer parti, on l'associera à un amplificateur haut de gamme de plus de 50 Watts


Focal Kanta1 opus51 test 3

Caratéristiques techniques :

  • Bass reflex : évent de décompression arrière
  • Nombre de voies : 2
  • Impédance : 4…8 ohms
  • Rendement : 88 dB
  • Bande passante : 46 -40000 Hz
  • Fréquence de coupure : 2400Hz
  • Nombre de haut-parleurs : 2
  •     - Tweeter : dôme inversé en Béryllium pur de 27 mm, à technologie IHL
  •     - Médium : 16,5 cm à membrane Flax, suspension TMD et moteur NIC
  • Dimensions (cm) : 42 (h) x 23 (l) x 39 (profondeur)
  • Poids (kg) : 13 (un carton)
  • tarif : 5.000 euros ttc la paire (en option pieds : 750 euros ttc la paire)

Focal Kanta1 opus51 test 6


Les Ecoutes :

Les écoutes ont été réalisées dans une pièce d'un volume d' environ 80 m³. Ecartement des enceintes  2,20 m., distance du fauteuil 3,50 m.. Les enceintes sont à environ 1,00 m. des murs arrières et à 0,9 m des murs latéraux. Elles sont positionnées sur des pieds Rogoz avec un stabilisateur Dilixaudio.  Les électroniques sont installées sur un meuble Rogoz. 

Wagner Solti

R. Wagner : Parsifal

Artiste principal : Sir Georg Solti

Genre : Opéra

Paru en 1974 chez DECCA

Format audio : 24/96

Certainement la plus belle réalisation du chef G. Solti dans son intégrale Wagner pour Decca.
Un enregistrement en tout point extraordinaire. la qualité technique est irréprochable. L'équilibre entre les voix et l'orchestre est idéal.
Une Référence absolue remastérisée avec brio à écouter, à posséder pour ce qui est l'une des plus grandes oeuvres du génie humain.

Qobuz : https://www.qobuz.com/fr-fr/album/wagner-parsifal-sir-georg-solti-hans-hotter-zoltan-kelemen-wiener-sangerknaben-wiener-staatsopernchor-wiener-philharmoniker-gottlob-frick-rene-kollo-christa-ludwig-dietrich-fischer-dieskau/pufdoxlxc3yjb

Y Mabuchi

Plays Miles Davis (live)

Artiste principal : Yuko Mabuchi Trio
Genre : Jazz
Paru le 10 mai 2019 chez Yarlung Records

Format audio : 24/88

Yuko Mabuchi est une pianiste japonnaise de jazz arrivée sur la Côte Ouest américaine il y a près de 10 ans. Elle commença le piano dès ses 4 ans et, rapidement elle s'intéressa aux musiques noires américaines.
Nous écoutons ici son deuxième album pour le label Yarlung et quel album !
Son trio reprend des thémes connus de Miles Davis sur lesquels l'artiste nippone ose des improvisations de premier plan. La prise de son est aérée, précise. L'ambiance live est retranscrite avec fidélité, un son qui ne triche pas, c'est idéal pour nos tests.

Qobuz : https://www.qobuz.com/fr-fr/album/yuko-mabuchi-plays-miles-davis-live-bobby-breton-del-atkins-jj-kirkpatrick-yuko-mabuchi/ultfskl1i6wib

Jacintha

Jacintha is Her Name

Artiste principal : jacintha
Genre : Jazz Vocal
Paru en 2003 Groove Note

Format audio : DSD

Jacintha est une chanteuse originaire de Singapour, elle enflamme les salon Hi-Fi depuis plus de 15 ans par ses enregistrements d'une grande qualité et, musicale et, technique...
A écouter sur cet album la reprise des Doors "Light my Fire", la production est exceptionnelle, une flûte traversière comme rarement entendue, elle doit sonner avec naturelle, avec dynamisme et ne jamais paraître vivre dans une boîte (sur qui arrive sur de très nombreux systèmes audio), la contre basse et la guitare doivent être très distinctes l'une de l'autre, une casse tête pour l'électronique, etc... Un vrai titre afin de tester une chaîne Haute Fidélité, faites nous confiance !

Qobuz : https://www.qobuz.com/fr-fr/album/jacintha-is-her-name-dedicated-to-julie-london-jacintha/0660318101426

Handel zefiro

G.-F. Händel : Water Music

Artiste principal : Zefiro - A. Bernardini
Genre : Classique / Baroque
Paru le 13 avril 2004 chez Arcana

Format audio : 16/44

Cet enregistrement londonien "live" est de toute beauté ! Il est difficile de résister à la richesse harmoniques des instruments baroques, à l'ambiance un brin survoltée qui sied si bien à cette musique. Ici notre attention sera vant attirée par le charme des instrument à vent que la captation met légérement à l'honneur. 

Pour les mélomanes nous avons à faire ici à l’une des versions les plus satisfaisantes tant de la Water Music de Händel, par ailleurs beaucoup enregistrée, que de la Wassermusik de Telemann : un disque à avoir et auquel on reviendra comme à un « basique », un parangon.

Qobuz : https://www.qobuz.com/fr-fr/album/handel-water-musick-telemann-wassermusik-zefiro-alfredo-bernardini/3760195734322


Toutes les musiques écoutées sont issues de fichiers stockés sur le disque dur de notre serveur Leema Sirius connecté via USB au DAC Leema Libra.

 Focal Kanta1 opus51 test 5

  • Grave - Medium - Aigü : 
    • A la premère écoute les Focal Kanta n° 1 vous charmeront par la restitution des mediums (entre 250-2000 Hz - environ). La justesse des timbres est rare, la fusion avec le haut du spectre sonore est de première qualité. Aucune note ne vient s'étouffer auprès de sa voisine, les harmoniques sont riches. La cohérence de phase est si précise que nous avons l'impression d'écouter un haut-parleur Large Bande.  
    • Pour la première fois, nous réalisons que le fameux tweeter Bérillyum est exceptionnel ! Que cela soit à l'écoute des Kanta n° 2, des Sopra n° 2, des Utopia Scala Evo, nous avions toujours été très déçu, la fusion des mediums et des aigüs laissait à désirer... ici c'est parfait, les détails foisonnent et, de dureté il ne sera jamais question. Un haut du spectre digne d'enceintes Très Haut de Gamme, une vraie belle réussite signée Focal, comme quoi... 
    • Le grave est rapide et précis, il n'est pas abyssal, l'infra grave n'existe pratiquement pas mais, dans un salon aux dimensions réalistes (moins de 25 m²) cela ne se fera jamais ressentir. Le bas du spectre sonore présente un très bel équilibre, en descendant de manière régulière sans bosses et sans creux.

  • Dynamique & Transparence :
    • Le rendement des Focal Kanta n° 1 est moyen (88 db), nous pourrions penser que la dynamique des musiques écoutées serait légérement tassée, il n'en est rien ! La réponse en dynamique (dans un salon de 25 m²) est vraiment réaliste mais il ne faudra pas avoir peur de leur administrer quelques watts de plus qu'une enceinte au rendement plus important. Quoique.. leur caractére très "vivant" leur permet de restituer des écarts dynamiques importants même à très faible niveau sonore. Ces enceintes ne s'éteignent jamais, elles sont toujours confortables à vivre.  
    • Aucune coloration parasite ne vient troubler notre audition. les timbres des instruments sont respectés et, l'effet "caisse en bois" n'existe pas. La transparence est au rendez-vous, ce qui ne fait qu'ajouter du réalisme aux écoutes effectuées.
         
  • Scène Sonore :
    • Sur l'aspect de de la scéne sonore, les Focal Kanta n° 1 délivrent une très belle image holographique d'une grande stabilité. Nous comprenons à leur écoute pourquoi la stéréophonie représente l'idéal de l'audition musicale, la restitution s'étend vraiment dans les trois dimensions (profondeur, largeur et hauteur). L'impression de relief sonore étonne par les vrais changements d'atmosphères d'un enregistrement à l'autre. La réponse en phase de ces "bibliothèques" doit être excellente.  

 

Focal Kanta1 opus51 test 2

Nos conclusions :

N'y allons pas par quatre chemins, pour un investissment de moins de 5.000 euros la paire, il nous semble vraiment difficile de trouver meilleure enceinte bibliothèque que ces Focal Kanta n° 1. Nous sommes littéralement tombé sous leurs charmes musicaux. Pour en profiter pleinemant, vous devrez prendre soin aux pieds utilisés. Les supports Focal en option, sont certes beaux mais ne représentent la gage le plus certain pour un résultat d'écoute optimal.

Les Focal Kanta n° 1 sont si musicales qu'elles en deviennent addictives.  Lors de la rédaction de cet article, nous les écoutons... de loin. Elles diffusent différentes musiques (merci à l'option Radio de Roon), elles sont installées dans un salon dans lequel nous ne sommes pas. Notre bureau se situe à l'entrée du magasin à environ 15 mètres du système audio, l'écoute n'en reste pas moins très agréable, très vivante, très précise. Cela prouve que ces Focal sont des enceintes acoustiques bien nées et qu'il fera bon vivre avec elles !

 

Les Notes  :
 
   Fabrication : 16/20
   Image : 16/20
   Timbres : 16/20
   Dynamique : 16/20
   Transparence : 16/20 
   Qualité/Prix : 17/20


Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51. Les avis donnés ne concernent que le produit testé.

Lu 857 fois
Plus dans cette catégorie : Focal Spectral 40th : le test »

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion