mardi, 02 juin 2015 13:39

Devialet Expert 200 : le test

Évaluer cet élément
(58 Votes)
Devialet 200
Est-il encore nécessaire de présenter Devialet, la société française au 88 brevets et 44 prix internationaux ? Les 40 ingénieurs qui travaillent en plein de coeur de Paris au sein d'un bâtiment conçu par Gustav Eiffel, ont inventé une technologie révolutionnaire, dixit le service marketing de la société, qui a transformé l'amplification du son : l'hybridation (?) des technologies digitale et analogique, pour une qualité de son inimaginable.
C'est ce que nous allons essayer de découvrir lors de ces écoutes...

Depuis plusieurs semaines, nous avons en notre possession, un amplificateur Devialet Expert 200, gentiment prété par le services commercial de la firme française.  Le Devialet Expert 200 se présente comme "le système audiophile absolu, pour les mélomanes les plus intransigeants. Bien au-delà d’un simple amplificateur, Devialet réinvente et réunit pour la première fois tous les éléments clés d’une écoute experte (pré-amplificateur, amplificateur, DAC, streamer, étage phono) en une plaque unique. Une architecture électronique parfaite pour des performances exceptionnelles. " Tout est dit, ou presque.



FABRICATION :

L'appareil est un bloc d'aluminium taillé dans la masse (voir la photo ci dessus). Contrairement à ce que nous pouvions penser, son entretien est très simple, un micro fibres et un peu de produit à laver les vitres, le tour est joué.
Sa connectique propose une entrée optique, deux coaxiales (paramétrables en Ligne analogique), une entrée AES‑EBU, une entrée Phono avancée paramétrable MM ou MC réglable en gain, en fréquence d'échantillonnage (96 KHz ou 192 KHz) et au niveau de la charge et de la sensibilité. On note aussi une entrée optique/RS‑232 mini‑Jack 3,5 mm, un port USB (type B) asynchrone, un port Ethernet, une sortie caisson de basses, une sortie coaxiale pour numériser des vinyles plus quatre borniers d'enceintes (compatibles fiches banane, fourches ou câble nu).
Sur les amplificateurs Devialet, le suffixe correspond à la puissance délivrée. Ici, l'amplification annonce 2 x 200 watts sous 6 ohms. Le Devialet 200 peut être configuré, accompagné d'un second Devialet 200, en Dual Mono. Soit deux blocs de puissance reliés via prise coaxiale délivrant chacun 400 W par canal. Cette configuration, dénommée Devialet 400 permet d'alimenter des enceintes, qui sur le papier, sont très difficiles.

Premier petit bémol, comme tous les fabricants d'électroniques les 200 watts annoncés sont à prendre avec des pincettes, au quotidien lors de la reproduction de messages sonores complexes, le ressenti, mais ce n'est qu'un ressenti, est tout autre. Certains amplificateurs annonçant 25 wats en Classe A dispensent la même énergie si ce n'est une "impression de puissance" supérieure. Mais cela n'est qu'un détail...

Mélomanes fuyez les chiffres...

Le Devialet expert 200, en notre possession, vient d'être mis à jour. Il possède le dernier firware (logiciel interne programmant entre autre les DSP, donc le rendu sonore du produit), la version 8.0.0

Caractéristiques principales : voir le site du fabricant sur cette page : Devialet

- prix : 6900 euros
- poids : 5.9 kg
- télécommande : oui... de toute beauté et programmable via le site Devialet

IMAGE :

Ce critère est certainement le point fort de l'amplificateur Devialet Expert 200. Cette scène sonore est un peu plus droite-gauche que devant-derrière mais reste "stable et cohérente". 

A l'audition de la magnifique "Quenn's Suite" de Duke Ellington nous constatons que l'orchestre s'étend de gauche à droite, avec facilité et naturel. Avec aisance et plaisir nous suivons chaque ligne orchestrale et assistons au réveil, quel merveille que ce piano du Duke, de cet oiseau moqueur. Seul petit bémol de cette belle écoute, le manque de profondeur de l'orchestre, nous avons l'impression que tous les cuivres sont sur la même ligne... Un problème d'enregistrement ou une petite "moquerie" de l'amplificateur ?

Pour en avoir le coeur net, écoutons le superbe lied, l'un de mes préférés, de G. Mahler, Revelge. Ce chant militaire tout en puissance et dynamique nous révélera peut être ce que nous recherchons ! Sur ce bel enregistrement le Devialet construit une image stable et cohérente dans les trois dimensions. Dietrich Henschel se positionne au centre de l'auditorium avec l'orchestre dans le fond, mais pas trop loin, s'étageant correctement de gauche à droite. Rien à déclarer ! l'amplificateur produit ici un bon boulot.

A l'écoute du titre The Expert du groupe Suisse Yello, l'image sonore sur le plan droite-gauche égale celle reproduite par notre amplificateur intégré Référence (Fonel Emotion). Cette reproduction tridimensionnelle manque, ici aussi, d'un peu de profondeur, ce fait est certainement dû à une légère carence dans la reproduction de la dynamique de la ligne de basse. 
 
TIMBRES :

Nous écoutons l'amplificateur Devialet Expert 200 avec sérieux et concentration depuis de nombreux jours. A la lecture des critiques et tests dithyrambiques lus par monts et vallées, dans la presse spécialisée, dans des blogs tenus par des, auto proclamés, professionnels de l'audio, dans des forum (fora ?) tous nos ressentis, toutes nos analyses ont été remis en question de multiples fois. Nous avons essayé d'être le plus objectif possible sans aucun a priori, sans aucune pression, il est peu probable que nous puissions proposer ce produit à nos clients. Devialet est une entreprise française, dans le monde de la Haute Fidélité, elles sont rares, très rares et c'est avec fierté, légèrement franchouillarde, que nous percevons ses réalisations.

La beauté des couleurs d'un orchestre philharmonique, la subtilité des cuivres d'un Big Band de Jazz, la suavité des voix féminines ne sont par nécessairement toujours bien mis en valeur par l'amplificateur
Devialet Expert 200. Sa palette harmonique paraît limitée.

A l'écoute du Shéhérazade de Rimsky-Korsakov où l'orchestre brille de mille feux, les couleurs manquent d'éclat. Principalement les instruments à cordes dont les corps disparaissent au profit d'une subtile mise en relief des frottement des cordes et des Cuivres qui malgré leurs beaux éclats semblent tous sonner de manière identique.
La voix de F. Cabrel à l'audition de sa chanson Le pays d'à côté, manque de respiration, elle semble emprisonnée dans une chambre sourde ailleurs, loin des musiciens. L'intégration, la fusion ne se produisent pas. Ici aussi le haut médium est certainement en cause, la simplification du message sonore ou plus probablement le manque de richesse des harmoniques reproduites fait que la musique, les sons paraissent simplifiés, moins réalistes.

 
DYNAMIQUE :

Lors du titre Drum Solo de Manu Katché enregistré en live, le Devialet Expert 200 développe une belle énergie, les impacts sont rapides et précis. En comparaison avec notre amplificateur intégré de référence (Fonel Emotion) seul manque au Devialet un brin d'énergie, de puissance dans l'impact, mais rien de grave. La batterie prend possession de la zone d'écoute et à fort niveau (environ -10.00 sur l'amplificateur), nous nous surprenons à sursauter lors de certaines frappes.

Il est incontestable que Bernard Haitink est l’un des plus grands mahlériens de notre époque, l’orchestre de Chicago est l’une des plus éminentes phalanges au monde, la version de la deuxième symphonie qui nous est délivrée dans cette enregistrement public est, comment le décrire, expérimentale, intellectuelle et captivante. La prise de son Haute Définition délivre, d'origine une très belle dynamique qui par moment met à mal le "pauvre" amplificateur Devialet mais, avec honnéteté je dois le reconnaître il n'est pas le seul dans ce cas. Ici pour obtenir un niveau sonore acceptable, le niveau sur la façade du Devialet Expert 200 indique 0.00 soit des pics sonores à 90 dB à 2m50 des enceintes, nous devons "monter le son" et dans les "horribles" forte(s) du grand orchestre mahlérien, l'amplificateur a tendance à s'étouffer, les sons nous sont projetés aux oreilles de manière assez peu agréable. Ces problèmes disparaissent à une écoute sonore plus normale mais moins captivante (pics à 75 dB)... Enfin ! nous avons à faire avec un orchestre de plus 80 musiciens Sourire

TRANSPARENCE :

Pour rester avec G. Mahler et sa deuxième symphonie, une écoute attentive de l'andante moderato met en valeur toutes les qualités analytiques de l'amplificateur Devialet Expert 200. Nous apprécions le fourmillement et la précision avec lesquelles sont rendues toutes les subtilités orchestrales voulues par le compositeur. L'écoute est, alors, passionnante.

Hormis le zozotement insupportable, ici, de Oxmo Puccino, l'audition de la chanson Jamais quand il faut de I. Maalouf propose des choeurs détaillés à souhait, un ensemble orchestral précis et bien en place avec une orchestration fouillée.  L'amplificateur Devialet Expert 200 ne masque aucune information et fournit une écoute analytique.

Le pouvoir analytique à niveau sonore raisonnable (75 dB à 2,50 mètres des deux enceintes sur des enceintes d'un rendement de 91,5 dB) est un des points forts de cet amplificateur, la bande passante "ressentie" semble très étendue si les enceintes restent faciles à "driver" comme c'est le cas ici (pour rappel, les Fonel Eureka possèdent leur propres amplificateurs pour le grave soit de 0 à 250 Hz ce qui représente environ 80% de l'énergie musicale.

RAPPORT QUALITE/PRIX :

Là où le bât blesse c'est à l'affichage du prix. Pour 6.900 euros ce produit est positionné à un tarif un peu trop élevé. Si seulement Devialet vendait cet Expert 200 au prix 4.900 euros, nous serions en possession d'un rapport Qualité/Prix de 16. Au vu des fonctionnalités, de la qualité de fabrication, de certaines qualités sonores, le Devialet eût été un bon investissement... L'entreprise française est-elle un brin trop gourmande ?

Naturellement nous avons testé l'entrée phono de l'Expert 200, elle est complètement paramétrable avec une facilité incroyable, terminé les "jumpers" à monter ou à baisser. A l'écoute nous apercevons le charme du vinyle sans être toutefois subjugué, la fluidité, la micro-dynamique d'un très bon étage de prèamplification phono n'est pas tout à fait au rendez-vous.

Les "Pros and Cons"  : 

     + qualité de fabrication ,
     + fonctionnalités,
     + facilité de configuration et de mise à jour via le site internet Devialet,
     - le manque d'énergie et de poids dans les notes,
     - n'est pas compatible upnp et dlna... vivement une prochaine mise à jour,
     - le tarif !
     
Musiques écoutées :

  1. HD - G. Mahler - Synphonie n°2 (Haitink / Chicago Symph. Orch. - CSO 2008)
  2. CD - D. Ellington- Sunset and the Mocking Bird (The Quenn's Suite - Pablo 1959/2013)
  3. CD - I. Maalouf - Jamais quand il faut (Au pays d'Alice... - Mi'ster 2014)
  4. CD - G. Mahler - Revelge  (Des Knaben Wunderhorn (Henschel-Herreweghe - Harmonia Mundi 2006)
  5. CD - F. Cabrel - Le pays d'à côté (In extremis - Sony Music 2015)
  6. CD - Rimsky-Korsakov - Scheherazade (Antal Dorati 1958 - Mercury Living Presence 2015)
  7. CD - Yello - The Expert (Touch - Yello 2009)
  8. HD - Manu Katché - Drum Solo (Live in Concert - ACT 1984)
 
Le Système d'écoute :

Amplificateur : Devialet Expert 200,
Sources Devialet Expert 200 Fonel CD Simplicité - Soulines Dostoyevsky DCX - Ortofon Quintet Blue MC
Enceintes : Fonel Eureka
Câble USB : Black Rhodium Star USB
Câbles digital : Studio Connections Référence
Câbles HP : Studio Connections Platinum
Cable secteur : Studio Connections Power Carbon SE (ampli, sources et enceintes)
 

Les Notes  :
 
Fabrication : 18/20
Image : 13/20
Timbres : 10/20
Dynamique : 12/20
Transparence : 13/20 
Qualité/Prix : 10/20
 

 

Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51

Lu 21489 fois

Éléments similaires (par tag)

28 Commentaires

  • Lien vers le commentaire CALIXTE PHILIPPE vendredi, 12 juin 2015 15:29 Posté par CALIXTE PHILIPPE

    Bravo et merci pour votre honèteté tous les mags encencent ce produit qui n'a pas l'air parfait.
    J'en profite pour une question: nous ne sommes pas voisin mais... un accuphase que vous pourriez me trouver d'occasion class a de 30watts serait t'il suffisant pour des colonnes piionner s3ex sachant que celles ci ne sont pas gourmandes en conso rendement 89 db SALUTATIONS
    06 09 87 74 53

  • Lien vers le commentaire Frederic vendredi, 12 juin 2015 17:19 Posté par Frederic

    La réponse, honnêtement, est non surtout si votre salle d'écoute est supérieure à 50 m². Sinon en Classe mieux que Accuphase... Fonel, et ce n'est pas une blague
    Un très bon Classe AB d'au moins 150 w. devrait faire mieux surtout dans la gestion des graves... Mais les bons amplificateurs ne sont pas légion :)

  • Lien vers le commentaire Auxense vendredi, 10 juillet 2015 20:04 Posté par Auxense

    Attention le firmware 8.0.0 était moins bon que la dernière évolution du 7.
    Le firmware 8.1.2 corrige les défauts que vous évoquiez.
    Cdlt.

  • Lien vers le commentaire Frederic samedi, 11 juillet 2015 07:53 Posté par Frederic

    "Attention le firmware 8.0.0 était moins bon que la dernière évolution du 7.
    Le firmware 8.1.2 corrige les défauts que vous évoquiez" - traduction le firmware 8.0.0 était mauvais, le 8.1.2 est un peu moins mauvais ?

    Je suis très sceptique... Cela me semble être une belle excuse pour affirmer que le produit n'est jamais testé comme il se doit... Devialet tient plus de l'informatique que de la Haute Fidélité, je me vois mal être client de cette marque et vérifier tous les deux jours si le concepteur a décidé de sortir une énième mise à jour, c'est pire que Microsoft et son Windows. Sachant qu'à chaque mise à jour le produit sera différent, quid de mon choix de départ affectué après de belles ou moins belles écoutes chez mon revendeur préféré ?
    Une seule option, pour les "bobos", achetez Devialet les yeux et oreilles fermés, de toutes les manières la musicalité des produits de cette marque est très insuffisante et ce n'est pas un firmware non vérifié et non contrôlé qui va changer quelque chose... Attendez le firmware 12.2.1 avant de vous faire une opinion...

  • Lien vers le commentaire Fabien mardi, 18 août 2015 10:29 Posté par Fabien

    Bonjour,

    vous dîtes que l'ampli D200 est trop "cher" mais vous oubliez de mentionner qu'il intègre un streamer et un DAC. C'est un tout en un qui fait aussi l'économie de câbles souvent onéreux.

    De plus, il a la qualité de l'esthétisme, du WAF compatible et est compact pour mieux s'intégrer dans un salon (pour ceux qui n'auraient pas de salle découte dédiée). C'est un argument en sa faveur qui peut faire la différence face aux "monstres" classe A ou AB.

  • Lien vers le commentaire Frederic mardi, 18 août 2015 16:45 Posté par Frederic

    Tout ce que vous mentionnez est décrit dans le test, pour rappel le streamer n'est pas dlna donc il ne sert pas à grand chose. Le WAF, cela dépend de votre femme et les qualités musicales du produit sont aux abonnés absents... Devialet le grand mensonge de la Hi-Fi à la française ?

  • Lien vers le commentaire Fabien mercredi, 19 août 2015 16:39 Posté par Fabien

    Et le DAC? On le fiche à la poubelle!?
    Côté WAF et compacité, faites un sondage et vous verrez ce qu'en pensent les femmes. On parie sur le résultat?

    Le streamer: le dlna on s'en fou, il y a AIR, protocole propriétaire qui permet de jouer tous les contenus stockés ou diffusés sur l'ordinateur, pareil on le met à la poubelle?

    Enfin, le D200 a besoin d'une mise en oeuvre exemplaire pour obtenir le meilleur et une association adéquate (enceintes neutres, local avec une acoustique soignée, ...), mais ça demande du temps et des essais pointus.

    Pour finir, c'est pas parce qu'une société fait du bling-bling (comme bien rappelé dans l'introduction de ce test) qu'elle fait des mauvais produits.
    Et pour celui qui cherche un tout-en-un à poser dans son salon, le D200 est pour moi d'un rapport Q/R intéressant et pas volé.

  • Lien vers le commentaire Frederic mercredi, 19 août 2015 23:03 Posté par Frederic

    Si vous êtes heureux avec votre Devialet, c'est bien mais si vous appréciez la musique alors je vous invite au magasin...

  • Lien vers le commentaire Fabien jeudi, 20 août 2015 15:44 Posté par Fabien

    Je n'ai pas de Devialet car je n'ai pas le local d'écoute adapté et je sais que cet ampli ne pardonne rien (défauts de ses qualités) et je n'ai aucune part dans la société. J'ai une expérience en hifi de plus de 20 ans, amateur certes, en ayant toujours l'ouverture d'esprit et aucune certitude.

    Il y a sans doute meilleur que Devialet mais je peux dire que je l'ai entendu sonné merveilleusement bien chez un particulier qui a su le mettre en oeuvre rigoureusement (câbles, enceintes, acoustique), une de mes plus belles écoutes en terme de transparence, respect des timbres et surtout la micro-dynamique exceptionnelle.

    Chacun ses goûts, certains vont aimer la fidélité/transparence, d'autres des systèmes enjoleurs/ronds/charmeurs.

    Par ailleurs, dans votre test, vous utilisez une enceinte avec la partie basse amplifiée, je doute de la qualité de l'association.

  • Lien vers le commentaire Frederic jeudi, 20 août 2015 23:57 Posté par Frederic

    Ne vous inquiétez pas nous avons fait notre travail et essayé de nombreuses enceintes, le Devialet 200 étant incapable de bien "driver" correctement une colonne moyen capable comme une Xavian Carisma par exemple, pour le test et pour le mettre en valeur nous avons préféré l'associer à une enceinte facile à mettre en oeuvre et surtout facile pour lui.
    Je réitère mon jugement, ce n'est pas un ampli très musical et ce que vous avez écouté chez votre ami vous a peut être semblé bien mais, ici, au magasin, nous pouvons mettre en oeuvre parfaitement les produits et surtout les comparer et là cela n'est pas flatteur pour certains produits au tarif bien trop élevé.
    Nous vous invitons, quand vous le souhaitez à venir écouter des systèmes bien mis en oeuvre chez Opus 51

  • Lien vers le commentaire BM lundi, 30 novembre 2015 02:08 Posté par BM

    Bravo pour votre honnêteté. Je ne suis pas surpris par le résultat de votre test.
    Je suis surpris par contre par ce qui peut arriver en France en 2015 et je trouve cela inquiétant.

  • Lien vers le commentaire Alain dimanche, 24 janvier 2016 01:32 Posté par Alain

    Bonsoir
    J'ai découvert votre test sur le D200, et la je suis très surpris.. Je viens d'avoir pendant plusieurs semaine un D20o à mon domicile, je n'ai pas encore fait de choix pour mon nouvel ampli.. Actuellement j'ai un Gros et encombrant YBA et un 2 eme système avec une amplification marantz, et j'ai eu de l'audio Research. Alors pour en revenir au D200, étant photographe, j'ai l'impression de lire des pro Canon vs Nikon, où même Apple vs Pc.... Les 2 sont excellent.
    J'ai pu comparer le D200 face à plusieurs amplis, mon Yba, du Moon, du sugden et le Devialet s'en sort à l'aveugle extrêmement bien, voir devant les autres sur de nombreuses écoute. Neutralité c'est la principale de ses qualités,.. Peut être pas chaleureux mais vraiment ultra détaillé.
    La c'est une question de goût. Par contre la ou toute les marque ne peuvent pas lutté c'est la compacité... C'est ultra agréable d'avoir un produit si compact avec une telle pêche, tout les autres se rhabille tranquillement. Mon lecteur fut pour ses tests un modeste Linn Akurate Ds et les enceintes des Sonus faber.
    Messieurs récemment lors d'un de mes déplacement à New York, je suis allé dans un auditorium et il avait dans plusieurs salles des Devialet en fonction, leur Macintoch et Accuphase prenaient la poussière à côté, et bien moi, voir une marque française qui était en avant de la sorte sa me réjouit enfin.
    Je n'ai pas encore fait mon choix mais je trouve cela dommage l'on ne soit pas capable de reconnaître la qualité de nos produits, Même si ils ne sont pas encore parfait, je vous rappelle que c'est une jeune entreprise et qu'elle a le mérite de faire bougé les choses.
    Alors un peu d indulgence s il vous plait.

  • Lien vers le commentaire Frederic dimanche, 24 janvier 2016 09:26 Posté par Frederic

    Monsieur, tout en respectant votre expertise, celle-ci semble étrange. Si vous appréciez la Musique, si vous avez l'habitude d'écouter de bons systèmes Haute-Fidélité, équilibrés et neutres (nous vous invitons chez Opus 51 à Reims et non à New-York) alors vous ne pouvez pas apprécier les électroniques Devialet qui ne sont que des produits pour "geek". La mode ne se conjugue pas nécessairement avec le mot qualité. Cet appareil ne possède aucune qualité musicale quoiqu'en disent certains journalistes peu scrupuleux..

  • Lien vers le commentaire Pierre dimanche, 21 février 2016 10:18 Posté par Pierre

    Bonjour ,
    je suis un ""geek" ou un 'bobo", n'ayant aucun goût musical , voulant montrer un bel objet dans mon salon et donc possesseur niais d'un Devialet .
    Je vais aussi régulièrement aux concerts afin d'être vu et reconnu...
    Je vous trouve un peu sévère voire agressif envers ceux d'entre nous qui se sont fait "avoir" en dépensant beaucoup trop d'argent dans cet ampli . Soyez plus compatissant envers tous les ignares que nous sommes .

  • Lien vers le commentaire Frederic dimanche, 21 février 2016 12:11 Posté par Frederic

    Vous semblez bien vous connaitre, toutes nos félicitations !
    Mais cela ne rend pas le Devialet plus musical...
    Pensez-vous réellement que votre suffisance mérite une telle exposition ?

  • Lien vers le commentaire Mathieu lundi, 07 mars 2016 14:51 Posté par Mathieu

    Bonjour,
    Juste pour apporter ma contribution, et pour partager je suis tout a fait d'accord avec votre article.
    J'ai essayé ce weekend un devialet 200 et effectivement je trouve magnifique l'appareil mais lorsque que l'écoute à commencé j'ai trouvé cela triste, pas de dynamique, pas d'image bref, trés trés déçu surtout à ce niveau de prix ! j'ai écouté l'ampli sur des focal electra 1028be.
    Je trouve vraiment dommage que l'on vienne contredire un test qui me semble juste.
    Ok le produit est bien fini, ok cela fonctionne bien avec la connectivité iphone mac, oui le sam semble intéressant, mais la base d'un ampli hifi cest qu'il soit hifi et là ce n'est pas du tout le cas, je préfére mon yamaha 1030 !
    messieurs de devialet, ne cherchez à faire votre pub en postant des commentaires sur tous les sites de tests, mais réalisez nous un joli ampli qui chante bien !

  • Lien vers le commentaire Sylvain lundi, 23 mai 2016 09:43 Posté par Sylvain

    Un ampli a base d'IRS2092 serait le TOP !

  • Lien vers le commentaire Jean-Noël lundi, 23 mai 2016 14:13 Posté par Jean-Noël

    Bonjour,
    Je suis également assez surpris des tests effectués avec le Devialet 200.
    J'ai passé ma journée de samedi à écouter la gamme Devialet et j'étais assez subjugué par la qualité de ces petites boites. Je suis pourtant possesseur d'un ampli à tube qui fonctionne sur des JBL 300. OK ce sont des antiquités mais qui ont des qualités indéniables avec le 38 dans le grave et 2 compressions aigu et médium le tout avec des aimants alnico.
    J'ai donc trimbalé mes enceintes (70Kg) dans l'auditorium pour écouter la gamme Devialet.
    Il faut savoir que ce genre d'enceintes ne pardonne rien, ni le matériel ni les enregistrements ...
    Et bien je fut surpris à plusieurs égards sur la qualité du son. Ce que je recherche en particulier est la neutralité et le respect des vrais timbres (je vais souvent au concert et je ne fais pas de la branlette qd j'écoute de la musique).
    Et là indéniablement ces amplis procurent une émotion musicale certaine, sans en mettre plein la vue mais en respectant la prise de son. Le timbre des instruments bien respectés avec du corps et un bon placement dans l'espace. Des écarts dynamiques impressionnant et sur les JBL je sais de quoi je parle.
    D'ailleurs ces amplis ressemblent à mes JBL, exigents en terme de sources. Nous avons testé plusieurs sources et leurs caractères étaient vraiment marqués, donc le mariage est important !
    Donc aujourd'hui je me pose la question de vendre mon tube pour acheter un Devialet sur mes 300 ...
    A bon entendeur !

  • Lien vers le commentaire Frederic lundi, 23 mai 2016 15:03 Posté par Frederic

    Rapidement, et sans filtres vos JBL sont à la rue et quant au Devialet, lire les commentaires ci-dessus... Pour rappel, seuls les concerts non amplifiés permettent d'apprendre les timbres des instruments,
    Pour les timbres (richesse harmonique) reproduits par le Devialet, ils sont trop simplifiés et trops lissés pour être réels..

  • Lien vers le commentaire Jean-Noël mardi, 24 mai 2016 17:02 Posté par Jean-Noël

    pour répondre à Frédéric, vous avez déjà écouté ces JBL ?
    Parce que l'auditorium où nous avons fait l'écoute, le propriétaire est maintenant en train de rechercher un modèle d'occasion. Il est pianiste !

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion