mardi, 06 août 2019 17:16

NAD M10 : le succès est-il mérité ?

Évaluer cet élément
(6 Votes)

Depuis quelques mois NAD propose à son catalogue un tout nouveau produit au design particulièrement réussi et aux fonctionnalités pléthoriques. Ce produit nous l'avons en magasin depuis quelques semaines, nous profitons de ces calmes semaines aoûtiennes pour vous en parler.

Le NAD M10, c'est donc lui, est un amplificateur intégré aux fonctions de serveur audio, de DAC et de correction de salle. LE NAD M10 dispose d'un grand écran couleur tactile, il peut accéder aux principaux services de musique en ligne et, peut même être contrôlé vocalement via Amazon Alexa ou Siri. Le NAD M10 a la bonne idée d'être nativement compatible Roon. Son DAC intégré est construit autour d'une puce ESS Sabre hautes performances. Il est compatible avec les fichiers audio haute résolution PCM.

En ce qui concerne la partie amplification NAD affirme que le M10 délivre 2 x 100 watts de puissance sous 4. Il semble bâtit pour alimenter grande partie des enceintes compactes et des enceintes colonne. Son interface BluOS permet de l'intégrer à un système audio multiroom BlueSound pour diffuser la musique sans fil dans toute la maison.

Nad M10 opus51 4

(Les informations ci-dessous proviennent du fabricant)

L'ampli connecté NAD M10 adopte une amplification HybridDigital nCore. Elle se caractérise par un rendement exceptionnel ainsi qu'une importante puissance disponible en continu. Cet ampli stéréo délivre ainsi 100 watts de puissance simultanément pour chaque canal sur toute la plage de fréquence, sous 4 et 8 ohms. Son facteur d'amortissement très élevé lui permet de contrôler parfaitement les haut-parleurs de grave des enceintes, même de grand diamètre. Le son produit est subtil, détaillé et très dynamique. De plus, la technologie de correction et de calibration acoustique Dirac Live Room Correction permet d'optimiser le rendu sonore avec tout type d'enceintes, en fonction des caractéristiques acoustiques de la pièce.

 

Nad M10 opus51 2

(Les informations ci-dessous proviennent du fabricant)

L'ampli connecté NAD M10 fait appel à un DAC ESS Sabre 32 bits/384 kHz chargé de décoder les fichiers audio numériques qui lui sont confiés. Celui-ci prend en charge les formats MP3, AAC, WMA, OGG, WMA-L, ALAC et OPUS, ainsi que les formats audio haute résolution MQA, DSD, FLAC, WAV et AIFF. Ces fichiers peuvent être lus via le réseau local (NAS, ordinateur connecté au même réseau que le NAD M10), pour peu qu'ils soient partagés, mais aussi depuis un périphérique externe connecté à l'une de ses entrées numériques. Plusieurs services de musique en ligne sont également pris en charge, comme Amazon Music, Spotify, TIDAL, Deezer, Qobuz ou encore HDTracks, ainsi que plusieurs radios internet comme TuneIn Radio, iHeartRadio, Calm Radio et Radio Paradise.

Nad M10 opus51 3

Caractéristiques techniques (liste non exhaustive) :

Amplification HybridDigital nCore

DAC ESS Sabre 32-BIT/384kHz
Processeur ARM CORTEX A9 1 GHz
Technologie de correction et de calibration acoustique Dirac Live Room Correction*
Écran couleur TFT avec capteur de proximité
Compatible contrôle vocal Amazon Alexa (après installation du Skill dédié)
AirPlay 2 Intégré, compatible contrôle vocal Siri
Compatible multi-room BluOS

Amplification

Puissance continue sous 8 ohms et 4 ohms : >100 W (ref. 20 Hz à 20 kHz, rated THD, deux canaux amplifiés)
Distorsion harmonique totale – THD (20 Hz à 20 kHz) : <0,03 % (250 mW à 100 W, 8 ohms et 4 ohms)
Rapport signal/bruit : >85 dB (A-weighted, 500 mV en entrée, ref. 1 W en sortie sous 8 ohms)
Puissance d'écrêtage (Clipping power) :
>130 W (à 1 kHz sous 8 ohms avec 0,1 % de THD) - >230 W (à 1 kHz sous 4 ohms avec 0,1 % de THD)
Puissance dynamique IHF : sous 8 ohms : 160 W (sous 4 ohms : 300 W)
Facteur d'amortissement : >190 (ref. 8 ohms, 20 Hz à 6,5 kHz)
Réponse en fréquences : ±0,6 dB (20 Hz à 20 kHz)
Séparation des canaux :  75 dB (1 kHz) - >70 dB (10 kHz)
Sensibilité en entrée (pour 100 W sous 8 ohms) : – Entrée Ligne : 1,0 V
Consommation en veille : 0,5 W

DAC

Formats de fichiers audio pris en charge : MP3, AAC, WMA, OGG, WMA-L, ALAC, OPUS
Formats de fichiers audio haute résolution pris en charge : MQA, DSD, FLAC, WAV, AIFF
Fréquence d'échantillonnage : jusqu'à 32 bit/192 kHz (PCM)
Quantification : 16-24

Intégre : BluOS - Bluetooth bi-direction, Wi-Fi et RJ45

Connectique

1 x Port Gigabit Ethernet (RJ45)
1 x Prise HDMI eARC
1 x Port USB Type A (calibration et lecture audio USB - FAT32, NTFS et Linux ext4.)
2 x Entrée Ligne (RCA stéréo)
1 x Entrée audio numérique coaxiale (RCA)
1 x Entrée audio numérique optique (Toslink)
1 x Sortie pré-amplifiée stéréo
2 x Sortie caisson de basses (Subwoofer Output)
1 x Entrée IR (infrarouge)
1 x Sortie 12V Trigger

Généralités

Dimensions (L x H x P) : 215 x 100 x 260 mm
Poids : 5 kg
Tarif public au 01-08-2019 : 3.000 euros ttc.

Nad M10 opus51 1

Conclusions d'écoute de notre testeur Hi-Fi :

Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51. Les avis donnés ne concernent que le produit testé.

 

Après 3 jours de fonctionnement non-stop afin de rôder cette "petite boîte à chaussures", au fait attention cet amplificateur chauffe énormément, prévoir un peu d'espace dans son environnement proche afin de le refroidir, nous avons associé le NAD M10 aux fabuleuses petites colonnes Lawrence Audio Dove, enceintes particulièrement, neutres, précises et rapides. Elles nous servent souvent afin de tester les électroniques, elles sont aisée à alimenter et démarrent au quart de tour.

Notre playlist habituelle, les fichiers HiRES sont stockés sur un ZEN InnuOS qui, dans cette configuration est utilisé comme un simple NAS et, c'est parti... Après avoir lu toutes les critiques élogieuses apparue sur la Toile ces dernières semaines, nous avons l'espoir au taquet...

En toute vérité la déception fut COLOSSALE... Je me questionne soit sur l'honnéteté des différents testeurs, soit sur leurs compétences...


Certes ce NAD M10 possède de nombreuses qualités, il propose toutes les options qu'un amateur de son et video peut souhaiter à ce jour. Sa facilité d'utilisation le destine à toute la famille. Il s'intégrera parfaitement sous une belle Télévision Oled au sein d'un salon de personnes souhaitant écouter un peu de musique, regarder des films, des séries et peut être quelques concerts. Pour cesgens, cela n'a rien de péjoratif, le critère "qualité musicale" pour la sélection d'un tel produit, ne rentre que très peu en ligne de compte. Le NAD M10, pour eux dans ces conditions remplit toutes les cases et répondra parfaitement à leurs attentes.

Vous êtes mélomanes, vous écoutez de la musique, de vrais instruments, alors le NAD M10 n'est absolument pas fait pour vous, il ne répondra jamais à vos critères de qualité, ses défauts en restitution musicale sont trop nombreux. Pour résumé, il tasse la dynamique et s'implifie le message musical. A son écoute le meilleur enregistrement HiRes devient un bon mp3 (j'exagère à peine). Passez votre chemin.

 

Les Notes  :
 
   Fabrication : 18/20
   Image : 12/20
   Timbres : 12/20
   Dynamique : 10/20
   Transparence : 10/20 
   Qualité/Prix : 12/20

 

Amplificateur connecté BluOS NAD M10
 
Conception
Amplification HybridDigital nCore
DAC ESS Sabre 32-BIT/384kHz 
Processeur ARM CORTEX A9 1 GHz 
Technologie de correction et de calibration acoustique Dirac Live Room Correction*
Écran couleur TFT avec capteur de proximité
Compatible contrôle vocal Amazon Alexa (après installation du Skill dédié)
AirPlay 2 Intégré*, compatible contrôle vocal Siri
Compatible multi-room BluOS 
 
Amplification
Puissance continue sous 8 ohms et 4 ohms : >100 W (ref. 20 Hz à 20 kHz, rated THD, deux canaux amplifiés)
Distorsion harmonique totale – THD (20 Hz à 20 kHz) : <0,03 % (250 mW à 100 W, 8 ohms et 4 ohms)
Rapport signal/bruit : >85 dB (A-weighted, 500 mV en entrée, ref. 1 W en sortie sous 8 ohms)
Puissance d'écrêtage (Clipping power) : 
>130 W (à 1 kHz sous 8 ohms avec 0,1 % de THD)
>230 W (à 1 kHz sous 4 ohms avec 0,1 % de THD)
Puissance dynamique IHF : 
– sous 8 ohms : 160 W
– sous 4 ohms : 300 W
Facteur d'amortissement : >190 (ref. 8 ohms, 20 Hz à 6,5 kHz)
Réponse en fréquences : ±0,6 dB (20 Hz à 20 kHz)
Contrôle de la tonalité : 
– Aigus : ±6,0 dB à 20 kHz
– Basses : ±6,0 dB à 60 Hz
Séparation des canaux : 
>75 dB (1 kHz)
>70 dB (10 kHz)
Sensibilité en entrée (pour 100 W sous 8 ohms) : 
– Entrée Ligne : 1,0 V
– Entrée numérique : -6,2 %FS
Consommation en veille : 0,5 W
 
DAC
Formats de fichiers audio pris en charge : MP3, AAC, WMA, OGG, WMA-L, ALAC, OPUS
Formats de fichiers audio haute résolution pris en charge : MQA, DSD, FLAC, WAV, AIFF
Fréquence d'échantillonnage : jusqu'à 32 bit/192 kHz (PCM)
Quantification : 16-24
 
BluOS
Systèmes d'exploitation pris en charge (lecture audio réseau des fichiers partagés) : Microsoft Windows XP, 2000, Vista, 7, 8 et 10, Mac OS X et suivants
Compatible Crestron, Control4, RTI, URC, Elan, Lutron, iPort
Application mobile BluOS pour Android et iOS, à télécharger gratuitement sur Google Play et Apple App store
Services en ligne pris en charge (cloud services)** : Amazon Alexa, Amazon Music, Spotify, TIDAL, Deezer, Qobuz, HDTracks, HighResAudio, Murfie, JUKE, Napster, Slacker Radio, KKBox, Bugs
Radios internet (gratuites)* : TuneIn Radio, iHeartRadio, Calm Radio, Radio Paradise
 
Bluetooth 
Compatible aptX HD
Connectivité Bluetooth bi-directionnelle : récepteur (lecture depuis smartphone, tablette et ordinateurs compatibles Bluetooth) et émetteur (diffusion vers casques Bluetooth et écouteurs Bluetooth)
 
Réseau
Gigabit Ethernet (RJ45)
Wi-Fi 5 (802.11AC)
 
Connectique
1 x Port Gigabit Ethernet (RJ45)
1 x Prise HDMI eARC
1 x Port USB Type A (calibration et lecture audio USB - FAT32, NTFS et Linux ext4.)
2 x Entrée Ligne (RCA stéréo)
1 x Entrée audio numérique coaxiale (RCA)
1 x Entrée audio numérique optique (Toslink)
1 x Sortie pré-amplifiée stéréo
2 x Sortie caisson de basses (Subwoofer Output)
1 x Entrée IR (infrarouge)
1 x Sortie 12V Trigger
 
Généralités
Dimensions (L x H x P)*** : 215 x 100 x 260 mm
Poids : 5 kg
samedi, 03 août 2019 08:22

Congés annuels

Évaluer cet élément
(5 Votes)

Pour quelques jours, votre Boutique prend congé... La rentrée sera chargée.

Merci à tous pour votre fidélité.

Musicalement votre.
A bientôt.

dimanche, 28 juillet 2019 12:46

Focal Spectral 40th : le test

Évaluer cet élément
(6 Votes)

En 2019, dans le cadre de son quarantième anniversaire,  Focal a créé une enceinte qui incarne l’héritage de ses 40 dernières années tout en intégrant des solutions technologiques modernes. Cette enceinte est la colonne Spectral 40th. Elle reprend tous les codes de la Haute-Fidélité avec  un  coffret  à  la  fois  rigide  et  amortissant,  et  des  hauts  parleurs  performants  et  dynamiques  en  membrane sandwich en fibre d'aramide.

 

mardi, 16 juillet 2019 10:24

Opus 51 s'affiche sur You Tube

Évaluer cet élément
(6 Votes)

Voilà un lien à garder en mémoire : https://www.youtube.com/playlist?list=PLInv6B65C7ki82ubxPk9tP5zk37_N6E_5

Nous allons, régulièrement, vous présenter des produits sous format video. N'hésitez pas à visionner ces pastilles de quelques minutes et, surtout laissez vos commentaires afin de nous encourager car la réalisation de quelques secondes de video demande beaucoup, mais alors beaucoup de temps. N'est pas Kubrick qui veut !

 

lundi, 08 juillet 2019 10:02

On vous ment !

Évaluer cet élément
(18 Votes)

Il était une fois, n'est-ce pas ainsi que toutes les belles histoires commencent ?

Donc, il était une fois, un professionnel du monde de la Hi-Fi désirant créer sa propre marque d'enceintes Haute-Fidélité. Concevoir, fabriquer, commercialiser ses propres produits, vous savez des produits à son effigie... Prétention, orgeuil, ambition... Un peu de tout cela mais surtout, l'envie de proposer aux mélomanes une enceinte acoustique aboutie au juste prix. Après tout, ce "professionnel" n'était pas plus stupide que tous ces fabricants mécréants aux produits inaboutis. Enfin ce qu'il pensait... La belle histoire s'arrêta là !

Contrairement à ce que vous pouvez penser, cet énergumène n'était pas lillois mais avait posé sa valise à Reims, au coeur du Champagne. Il avait peut-être fait des études de marketing mais sa tête était encore, quoique très légérement, rattachéé à son corps. Pourquoi n'est'il jamais, au moins jusqu'à aujourd'hui, passé à l'acte. La peur de traverser le Rubicon ? La lucidité, cet éclair qui inonde l'esprit alors que la folie l'envahit ? La paresse, grand facteur d'inaction et souvent de sagesse ? Ou tout simplement l'analyse du marché et la réalité économique d'une telle action ?

Vous avez compris, ce projet, chez Opus 51, nous l'avons tourné et retourné dans tous les sens. Nous sommes arrivés à la conclusion que, pour un artisan français honnéte et mélomane il était impossible de concevoir et de fabriquer des enceintes acoustiques sur notre territoire, des enceintes dignes de nos critères de qualité musicale. Des enceintes qui apportent un "plus" au marché actuel. Si l'objectif est de produire une énième Focal, B&W, ProAc, Quadral ou autres, quel est l'intérêt ? A prix équivalent pour le consommateur, un artisan ne fera jamais mieux que Focal ou B&W, de vrais industriels, même si on ose vous affirmer le contraire, on vous ment !

Pour aller un peu plus loin dans l'analyse, chez Opus 51, nous avions déjà sélectionné les deux haut-parleurs qui pouvaient équiper notre belle enceinte deux voies (de nombreux restent à faire). Leur coût, en prix d'achat auprès de fabricants tous européens 500 euros hors taxes par enceinte. Le filtre reviendrait à environ 100 euros, à ce coût s'ajoutera les câbles (50 euros), la main d'oeuvre d'assemblage (150 euros) et l'ébénisterie vous coutera si elle est belle mais pas trop compliquée 250 euros. Soit un prix de revient pour une enceinte d'environ 1.050 euro ht. Restons professionnel et, ajoutons à ce tarif les coûts de recherches, de tests, les heures passées à écouter, à élaborer, à modifier cette enceinte le tout amortis sur seulement quelques paires, soyons optimistes 50 paires (nous espérons vendre 10 paires par an sur 5 années), donc amortissons 35.000 euros, soit 700 euros par paire d'enceintes. Notre prix de revient pour une paire de "belle rémoise" s'établit donc à 2.800 euros ht. Soyons grand seigneur et oublions le prix des emballage et fixons un prix de vente public réaliste tout en sachant que l'état nous prendra 20% de Taxes sur ce tarif, un coefficient de 3.5 nous paraît juste et honnéte si nous voulons développer l'entreprise. Cette belle et bonne enceinte vous sera proposé au prix exceptionnel de 9.800 euros ttc la paire livrée...

Les pré-commandes commencent, une belle remise de 30% sur ce tarif sera proposé aux 50 premiers audiophiles acceptant d'acquérir cette enceinte révolutionnaire !

 

On se calme... A ce tarif nous vous conseillons les belles Lawrence Audio Violin SE, nous ne ferons pas mieux...

Et notre rêve s'écroule !

Voilà vous êtes avertis, et ne cédez pas aux miroirs aux alouettes même si, nous le savons, tout ce qui brille attire. 

 

jeudi, 20 juin 2019 16:16

Naim Uniti Nova : le test

Évaluer cet élément
(9 Votes)

L'amplificateur intégré stéréo, DAC, lecteur réseau Naim Uniti Nova se présente dans un beau châssis en aluminium du plus bel effet. Il développe 2 x 80 Watts en classe AB, il dispose de fonctions streaming et peux donc se connecter à tous les services en ligne existant soit, par son application dédiée, soit comme lecteur Roon.

Le Naim Uniti Nova est le fleuron de la gamme Naim Uniti, qui comprend le serveur audio Naim Uniti Core (avec lecteur CD, disque dur et fonction copie), ainsi que les amplis réseau Naim Uniti Atom et Naim Uniti Star.

Ce Naim Uniti Nova peut-il se targuer d'être un vrai amplificateur Hi-Fi haut de gamme ? Le constructeur anglais a t'il préservé sa signature qui plait tant à certains audiophiles et, qui peut en rebuter d'autres ? Pour environ 5.000 euros le Naim Uniti Nova répond-t'il aux attentes que nous attendons d'un produit "tout-en-un" ?

vendredi, 14 juin 2019 15:51

Lawrence Audio Double Bass : le test

Évaluer cet élément
(6 Votes)

Lawrence Audio est un fabricant d'enceintes acoustiques Haut de Gamme aux exigences qualitatives exacerbées. A son catalogue, nous trouvons deux familles d'enceintes, les "Instruments" et les "Birds". Les Double Bass que nous allons découvrir ici, chapotent la famille "Instruments". Ce sont des enceintes très haut de gamme au tarif (01-06-2019) de 30.000 euros ttc la paire. A ce prix que pouvons-nous espérer ?

C'est la première fois dans ces colonnes que nous nous attaquons en test à une telle réalisation. Des enceintes onéreuses, très Haut de Gamme. Depuis près de 20 ans, nous en écoutons très régulièrement. Souvent le plumage et le ramage ne s'accordent pas. Qu'en sera t'il ici ?

lundi, 10 juin 2019 20:47

Cabasse The Pearl : notre avis

Évaluer cet élément
(8 Votes)

La The Pearl de Cabasse est une enceinte connectée, multiroom qui posséde son propre système d'autocalibration. Elle est équipée du légendaire haut-parleur tri-axial et de 3 amplificateurs, un par voie. Ce modèle peut être utilisé à la paire, pour une diffusion en stéréophonie.
Comme son nom le suggère, l'enceinte sans fil Cabasse The Pearl est de forme sphérique, une technique propre à Cabasse depuis des décennies.

Elle est la concurrente frontale de la célébre enceinte connectée Devialet Phantom

L'objectif de ce mini test est de savoir si 2 enceintes Cabasse The Pearl installées correctement, écoutées en stéréophonie peuvent concurrencer un système Hi-Fi classique composé d'une source CD ou DAC, d'un amplificateur et de deux enceintes "classiques" le tout pour un budget inférieur à 6.000 euros.

dimanche, 09 juin 2019 21:42

Denon PMA-2500NE : le test

Évaluer cet élément
(5 Votes)

L'amplificateur intégré stéréo Denon PMA-2500NE est le fleuron Hi-Fi de la marque nippone sur le marché européen. Il est équipé de circuits push-pull avec transistors MOS-FET à ultra haute intensité, ainsi que d'un DAC compatible PCM jusqu'à 32 bits / 384 kHz et DSD jusqu'à 11,2 MHz, pour la conversion numérique-analogique depuis n'importe quelle source stéréo.

A la demande de plusieurs lecteurs, nous nous  attelons à la rédaction de ce test. Ce produit est apparu il y a environ 24 mois. Si vous êtes assidus et courageux, vous avez peut-être lus, sur ce blog, des tests d'enceintes où nous utilisions le Denon PMA-2500 NE comme amplificateur (surtout pour les tests des produits Focal) c'est dire, a priori, tout le bien que nous pensons de ce produit.

lundi, 03 juin 2019 09:26

Martin Logan ESL : le test

Évaluer cet élément
(10 Votes)

Martin Logan avec son modèle ESL propose, pour un budget très serré, une vraie enceinte électrostatique haut de gamme. Ce modèle est composé d'un panneau électroqtatique CLS AirFrame de 90 cm et d'un caisson passif dédié aux basses équipé d'un haut-parleur de 20.5 cm. Elle repose sur 4 pieds solides et stables équipés ou non de pointe afin d'optimiser le découplage avec le sol.

Nous avions été entousiasmés par la découverte des enceintes Martin Logan ESL11A (Martin Logan ESL11A), en sera t'il de même pour ces "petites" ESL ?

vendredi, 31 mai 2019 11:08

Focal Kanta n° 1 : le test

Évaluer cet élément
(5 Votes)

Focal nous présente ainsi ses enceintes bibliothèque Kanta n°1 (attention cette présentation peut, en toute sincérité, représenter notre conclusion, comme quoi le marketing, de temps à autre est en adéquation avec la vérité "vraie"...) :


"L’enceinte bibliothèque de la ligne Kanta N°1 s’intègre discrètement dans un mobilier ou sur pied : c’est la solution idéale pour une pièce inférieure à 25 m².

Entièrement dédiée à la performance acoustique et présentant une esthétique si personnelle : voilà tout l’ADN de Kanta ! Après trois années de recherche, Focal propose une association de technologies exclusives inédites : le mariage du Béryllium, avec la dernière génération de tweeter IAL3, et du Flax, pour les haut-parleurs médium et grave. Le résultat ? Un son précis, détaillé et tout en chaleur et musicalité ! Une nouvelle ère débute pour les amoureux du son… Elle surprend dès les premiers instants d’écoute par l’extension de la réponse en fréquence dans le grave par rapport à ses dimensions. Lorsqu’elle est disposée en espace clos ou près d’un mur, une mousse peut être glissée dans l’évent afin d’optimiser encore les basses.

Autre élément fort de la ligne : son look audacieux qui vient parachever cette œuvre acoustique au design résolument moderne et disruptif ! Les huit finitions de façades, laquées ou mates, autorisent de nombreuses combinaisons. Autant de styles très différents, du plus inédit au plus conventionnel, qui satisferont les goûts de chacun. Kanta devient un véritable objet design très tendance, la star de votre intérieur !"

lundi, 27 mai 2019 11:43

Davis Acoustics Nikita 30 : le test

Évaluer cet élément
(3 Votes)

 Ainsi nous sont présentées les enceintes Davis Acoustics Nikita 30 par son concepteur :

"Les « Nikita » peuvent remettre en question de nombreuses écoutes de colonnes. D’une ouverture totale, définies et douces à la fois, les Nikita vont littéralement s’effacer au profit de la musique. La sensation de spontanéité délivrera une écoute très différente et très juste aussi, elles vont vous installer au plus près de la salle d’enregistrement et pour une immersion totale !"

 La promesse est grande mais est-elle totalement tenue ? C'est ce que nous allons essayé de vérifier...

dimanche, 19 mai 2019 11:12

Munich 2019 : le cas Lawrence Audio

Évaluer cet élément
(9 Votes)

Depuis une semaine nous sommes revenus en nos terres. Le salon High-End de Munich devient un souvenir... plutôt agréable…

Certains d’entre vous nous ont demandés pourquoi à aucun moment nous n'avions présenté les démonstrations réalisées par Lawrence Audio qui, à ce Salon High End, présentait en statique les superbes enceintes Anniversary Harp et, en écoute les Dragon, modèle que nous avons depuis une année en magasin et que nous connaissons dans ses moindres détails ?

LawrenceAudio harp

Cette année Lawrence Audio s’était associée pour la partie « électroniques » à une société grecques, TLA, qui conçoit et fabrique des électroniques Haut de Gamme ; préamplificateur à Lampes et blocs de puissance hybrides (étage d’entrée à Lampe et étage de sortie à transistors).
Pour la « source » le choix, étrange et atypique, s’était porté sur exclusivement du vinyle avec la collaboration de la société canadienne Kronos Audio (organisateur de cette salle d'où ce choix) qui conçoit des systèmes analogiques "vinyles" hors de prix.
Pour les câbles un choix étonnant avait été fait avec l’utilisation des produits américains Kubala Sosna, le créateur de ces câbles est certainement un "ami" du représentant Kronos car ces câbles présents dans plusieurs salles du Salon ne méritent vraiment pas le détour...
Il est étonna,t en 2019, de ne pas proposer d'écoutes dîtes "numériques" : CD, SACD ou musiques dématérialisées... Ce sont quand même les sources les plus utilisées par les mélomanes...

D’avance nous présentons toutes nos excuses aux mélomanes qui se sont installés quelques minutes dans cette salle. L’écoute proposée était « à des années lumières » des capacités réelles des enceintes Lawrence Audio Dragon qui sont parmi ce qui, au sein des enceintes passives, se fait de mieux en ce moment.
Le système audio mis en œuvre était globalement plus dédié à des « audiopathes » qu’à de vrais mélomanes, quelle tristesse ! Comme nous l’avons déjà maintes fois exprimé sur ce blog, le plaisir de la musique, lors de ces salons audio s’estompe un peu plus chaque année et, à chaque retour en nos bases, le poids des années semble, sur nos épaules, être de plus en plus difficile à supporter.

Sommes-nous trop exigeants ? Attendons-nous trop de ces systèmes audio hors catégorie ? Les clients aptes à acquérir ces systèmes Haut de Gamme s’intéressent-ils réellement à la musique ? Et ,quant est-il des fabricants qui proposent de tels produits ? Le « business » prime t’il toujours sur le résultat musical des produits présentés ?

Bref, si vous désirez écouter les enceintes Lawrence Audio comme elles doivent chanter, un seul moyen se rendre chez Opus 51 où nous nous attachons à vous les présenter dans d'excellentes conditions de mise en oeuvre.

Vive la Musique !

 

mardi, 14 mai 2019 11:07

Salon Hi-Fi : Munich 2019

Évaluer cet élément
(10 Votes)

La semaine dernière nous nous sommes rendus, comme nous le faisons depuis environ 10 années, au Salon High End de Munich. Tout ce qui se fait dans le monde de l’audio était présenté. Ce Salon est devenu au fil des ans un événement planétaire incontournable dans l’Univers de la Haute-Fidélité.


Nous lassons-nous ou, nos impressions sont elles justifiées ?

L’ambiance cette année nous est apparue plus qu’étrange. Le premier jour de ce « Show » est réservé aux professionnels de l’audio (fabricants, distributeurs, revendeurs et journalistes,,,) la fréquentation nous a semblé être bien inférieure à celle des années précédentes ce qui nous a permis d’écouter dans de bonnes conditions des systèmes audio mis en œuvre par des « marques » recherchées (MBL, Backes & Muller, Focal…).
Les marques d’envergures internationales telles Marantz/Denon, Focal… assurent le « job ». Elles présentent leurs produits dans de bonnes conditions et semblent être à l’écoute du client. Par contre de nombreux petits constructeurs/artisans semblent appartenir à un "barnum itinérant". De salons audio en salons audio, aux quatre coins de la planète, ils présentent toujours, lors de mises en œuvre médiocres, des produits s’affirmant être Haute-Fidélité à des tarifs indécents. Ils s’auto-congratulent, se « selfient » et passent de salle en salle voir les copains… Jamais, au grand jamais le client final ne les intéresse. Les prix de leurs produits sont prohibitifs (platines vinyles à plus de 100.000 euros, amplificateurs à 85.000 euros…) et les critiques même constructives ne sont jamais admises. Ces « fabricants » n’écoutent pas de musique et ne vendent pratiquement qu’en direct à des clients crédules ou un peu « crétins », ou passent par des distributeurs nationaux qui regardent plus leur portefeuille qu’ils n’écoutent leurs oreilles. Ces fabricants vous les connaissez, ils font régulièrement la une des magazines spécialisés (oh ! Le copinage) et envahissent les réseaux sociaux, telles des grenouilles, ils essaient de se faire plus gros que le bœuf.

Sur les 70 écoutes que nous avons faîtes lors de 3 journées du Salon (vous pouvez voir les photos sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/opus51 ) nous n’en retiendrons malheureusement qu’un tout petit nombre :

  • Backes & Muller, des enceintes actives aux qualités musicales difficile à mettre en défaut,
  • Davis Acoustics et ses Nikita pour son honnêteté tarifaire et pour des résultats finalement satisfaisant,
  • KingSound pour l’écoute d’enceintes électrostatiques Queen 5 au rapport Qualité/prix étonnant,
  • O Bravo pour son nouveau casque intra-auriculaire digne des très bons casques fermés du marché,
  • Constellation et Magico présentaient un système audio Haut de Gamme aux qualités en adéquation avec le prix demandé pour son acquisition, ce qui est dans cette gamme de produit assez rare,
  • AudioSolutions et Vitus, introduction des nouvelles enceintes de ce constructeur venu du Nord-Est de l’Europe, encore une réussite à son palmarès.


Coup de gueule : nous en avons vraiment raz la casquette.

Le vinyl et les Lampes (amplificateurs à tubes) étaient en écoute sur de très nombreux stands, pour nous ce sont des cache-misères.
Comment en 2019 apprécier des système audio avec de telles technologies datant d’un autre age ?
A notre connaissance aujourd’hui existent des sources numériques (Hélixir Audio par exemple) bien plus performantes que n’importe quelle platine vinyle même à plus de 200.000 euros (oui cela existe). En 2019 les amplificateurs à transistors Haut de Gamme, lorsqu’ils sont bien conçus, sont d’une extrême fidélité et éliminent tous les défauts des Lampes (coloration excessive, distorsions, graves sans précisions et sans réelle définition, scène sonore exagérée…).
Alors Messeiurs les exposants, soyez courageux et utilisez des sources (serveurs audio par exemple, fichiers HiRes, DSD…) actuelles que nos clients achètent et, laissez dormir vos magnifiques platines vinyles sur le haut de vos meubles HiFi afin de faire « décoration et nostalgie », les écoutes audio ne s'en porteront que mieux.

Pour conclure, l'impression que nous laisse ce salon et que le monde réel disparaît de plus en plus de l'Univers de l'audio pour laisser la place à un marché du Luxe pour nouveaux riches et, que dans tout cela la musique n'a plus droit de s'exprimer. 

A l'année prochaine !

High End Munich 2019