mardi, 14 mai 2019 11:07

Salon Hi-Fi : Munich 2019

Évaluer cet élément
(11 Votes)
Salon Hi-Fi : Munich 2019

La semaine dernière nous nous sommes rendus, comme nous le faisons depuis environ 10 années, au Salon High End de Munich. Tout ce qui se fait dans le monde de l’audio était présenté. Ce Salon est devenu au fil des ans un événement planétaire incontournable dans l’Univers de la Haute-Fidélité.


Nous lassons-nous ou, nos impressions sont elles justifiées ?

L’ambiance cette année nous est apparue plus qu’étrange. Le premier jour de ce « Show » est réservé aux professionnels de l’audio (fabricants, distributeurs, revendeurs et journalistes,,,) la fréquentation nous a semblé être bien inférieure à celle des années précédentes ce qui nous a permis d’écouter dans de bonnes conditions des systèmes audio mis en œuvre par des « marques » recherchées (MBL, Backes & Muller, Focal…).
Les marques d’envergures internationales telles Marantz/Denon, Focal… assurent le « job ». Elles présentent leurs produits dans de bonnes conditions et semblent être à l’écoute du client. Par contre de nombreux petits constructeurs/artisans semblent appartenir à un "barnum itinérant". De salons audio en salons audio, aux quatre coins de la planète, ils présentent toujours, lors de mises en œuvre médiocres, des produits s’affirmant être Haute-Fidélité à des tarifs indécents. Ils s’auto-congratulent, se « selfient » et passent de salle en salle voir les copains… Jamais, au grand jamais le client final ne les intéresse. Les prix de leurs produits sont prohibitifs (platines vinyles à plus de 100.000 euros, amplificateurs à 85.000 euros…) et les critiques même constructives ne sont jamais admises. Ces « fabricants » n’écoutent pas de musique et ne vendent pratiquement qu’en direct à des clients crédules ou un peu « crétins », ou passent par des distributeurs nationaux qui regardent plus leur portefeuille qu’ils n’écoutent leurs oreilles. Ces fabricants vous les connaissez, ils font régulièrement la une des magazines spécialisés (oh ! Le copinage) et envahissent les réseaux sociaux, telles des grenouilles, ils essaient de se faire plus gros que le bœuf.

Sur les 70 écoutes que nous avons faîtes lors de 3 journées du Salon (vous pouvez voir les photos sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/opus51 ) nous n’en retiendrons malheureusement qu’un tout petit nombre :

  • Backes & Muller, des enceintes actives aux qualités musicales difficile à mettre en défaut,
  • Davis Acoustics et ses Nikita pour son honnêteté tarifaire et pour des résultats finalement satisfaisant,
  • KingSound pour l’écoute d’enceintes électrostatiques Queen 5 au rapport Qualité/prix étonnant,
  • O Bravo pour son nouveau casque intra-auriculaire digne des très bons casques fermés du marché,
  • Constellation et Magico présentaient un système audio Haut de Gamme aux qualités en adéquation avec le prix demandé pour son acquisition, ce qui est dans cette gamme de produit assez rare,
  • AudioSolutions et Vitus, introduction des nouvelles enceintes de ce constructeur venu du Nord-Est de l’Europe, encore une réussite à son palmarès.


Coup de gueule : nous en avons vraiment raz la casquette.

Le vinyl et les Lampes (amplificateurs à tubes) étaient en écoute sur de très nombreux stands, pour nous ce sont des cache-misères.
Comment en 2019 apprécier des système audio avec de telles technologies datant d’un autre age ?
A notre connaissance aujourd’hui existent des sources numériques (Hélixir Audio par exemple) bien plus performantes que n’importe quelle platine vinyle même à plus de 200.000 euros (oui cela existe). En 2019 les amplificateurs à transistors Haut de Gamme, lorsqu’ils sont bien conçus, sont d’une extrême fidélité et éliminent tous les défauts des Lampes (coloration excessive, distorsions, graves sans précisions et sans réelle définition, scène sonore exagérée…).
Alors Messeiurs les exposants, soyez courageux et utilisez des sources (serveurs audio par exemple, fichiers HiRes, DSD…) actuelles que nos clients achètent et, laissez dormir vos magnifiques platines vinyles sur le haut de vos meubles HiFi afin de faire « décoration et nostalgie », les écoutes audio ne s'en porteront que mieux.

Pour conclure, l'impression que nous laisse ce salon et que le monde réel disparaît de plus en plus de l'Univers de l'audio pour laisser la place à un marché du Luxe pour nouveaux riches et, que dans tout cela la musique n'a plus droit de s'exprimer. 

A l'année prochaine !

High End Munich 2019

Lu 1022 fois

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire RUINART dimanche, 19 mai 2019 11:01 Posté par RUINART

    La démesure , la nostalgie , notre époque se cherche .
    C' était mieux dans le temps !! Vous connaissez ce genre de phrase !! Mais bien sûr mon brave monsieur ; et puis la musique n' a pas changé !
    Je crois que les choses changent et nous devons les accompagne rquand elles vont vers le meilleur , le plus fidéle , le plus respectueux du son originel .
    Bien sûr , les enregistrements ne sont pas toujours au top , mais les choses bougent aussi beaucoup de ce coté. En gros , la qualité de la prise de son s' améliore et nous devons pouvoir en bénéficier. Je n' ai rien contre le fait que le dernier Youn Sun Nah sorte en vinyle , mais même avec la meilleur platine vinyle vous n'aurez la qualité d' un fichier HR ! Je ne critique pas celui qui achète ce vinyle pour se faire plaisir , mais à l' écoute finale , j’ai ma préférence .

    Hervé

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion