lundi, 01 novembre 2010 19:30

Marantz Na7004 : le test

Évaluer cet élément
(64 Votes)
Marantz Na7004

Ce "Network Audio Player" Marantz NA-7004 peut pratiquement tout faire (Radio Internet, FM, DAB, ipod, client UPnP...), ici ce que j'ai testé ce sont ses qualités musicales car finalement à quoi sert un tel appareil si ce n'est à retranscrire un message musical du mieux possible, et Marantz, sans dévoiler le résultat des différents tests, semble avoir réussi son coup...

Pour commencer je n'ai testé ce lecteur qu'en utilisant des fichiers FLAC 24/96 ou 24/88.2 (réalisés par votre serviteur ou télécharger sur Qobuz). Ces fichiers étaient stockés sur un NAS et le Marantz relié à un routeur via sa prise RJ45. Voilà c'est tout pour la technique quoique...
(Bizarrement j'ai remarqué qu'un fichier WAV non compressé en 16/44  (obtenu depuis un CD) était de bien meilleure facture une fois transformé (via un logiciel) en fichier FLAC 24/88.2, cela demande des explications mais se sera pour un autre post.)

Disques écoutés :

Purcell - Music for a while (A. Deller)

  • La différenciation des plans sonores est exceptionnelle, Alfred Deller est au premier plan, le clavecin est un peu plus éloigné, une vraie sensation de profondeur et de relief, la musique et les musiciens respirent.
  • Aucune dureté n'est à remarquer, la voix semble très naturelle et les notes ont du poid.
  • Chaque ligne musicale est d'une grande lisibilité, l'écoute est très détaillée sans paraître analytique.

Charles Lloyd : Gunman (Zakir Hussain) - Magnifique enregistrement public (ECM 2006)

  • Le rendu des percussions est exceptionnel de précision, de détails et de présence (les grains de sabl,e au tout début du morceau, circulent avec aisance de gauche à droite et peuvent être "compter")
  • La voix de Z. Hussain est très réaliste et passe avec naturel de gutturale à la voix de tête. Ici aussi les plans sonores se détachent avec précision.
  • Scéne sonore très large et profonde, nous assistons réellement à un concert, nous sommes dans la salle à quelques rangs de la scène.
  • Les différents timbres des instruments semblent être fidélement rendus.
  • Rien à repprocher sur cette écoute.

Manu Codjia Trio - Redemption Song (24/44.1 Khz)

  • Enregistrementstudio "jazz moderne" très bien rendu avec le Marantz,
  • Les trois musiciens sont à leur place et ne bougent pas d'un iota,
  • La batterie est précise et rapide, la contrebasse est un peu ronde dans le bas (mais cela semble voulu à la production) et les guitares sont très présentes mais sans agressivité,
  • Toujours cet effet d'écoute 3D proposant une profondeur rarement écoutée sur des lecteurs de CD même Haut de Gamme.

Hadouk Trio - Dragon de Lune (Baldamore)

  • Scéne sonore époustouflante, écoute vraiment 3D mais restant naturelle,
  • Belle fluidité du rendu musical, comme l'eau d'une rivière tranquille, la musique s'écoule,
  • Superbe rapidité au niveau des attaques mais sans esbrouffe, là encore tout reste naturel...
  • Ecoute de grande qualité inenvisageable pour un appareil d'un tel prix il y a encore quelques semaines... Etonnant !

Pour la Radio, j'ai vais râler (comme d'habitude direz ceux qui me lisent sur les Forums) pourquoi France Musique ne fournit pas un flux mp3 encodé en 320 k. ? Le 128 k. fournit est certe assez qualitatif mais loin des ambitions de la musique proposée... C'est bien dommage. Devons-nous faire pression ?

 

Le système de test :

  • lecteur Marantz NA 7004
  • amplificateur intégré REGA Osiris
  • enceintes Montana EPX
  • Câbles de modulation Odeion Alpha (RCA)
  • Câbles HP Abbey Road Reference en bi-câblage
Lu 104482 fois

49 Commentaires

  • Lien vers le commentaire ledoc lundi, 01 novembre 2010 23:10 Posté par ledoc

    eh bin voilà , il se fait ses petites écoutes , même le jour du Seigneur !
    et tout ça pour nous faire saliver toute la semaine ! Pas cool le boss ! Ça me semblait pas mal en vitesse vendredi , mais je vois que ça se confirme ! Et tu n'as pas mis du mauvais derrière , mais quand la source est bonne , la suite s'exprime encore mieux .

    A vendredi avec impatience

  • Lien vers le commentaire Frédéric mardi, 02 novembre 2010 09:34 Posté par Frédéric

    Que Dieu me pardonne... Mais ce type de journée est propice à la sérénité que demande des écoutes travaillées.
    Je ne sais pas comment font les journalistes car pour apprivoiser un tel appareil, il faut plusieurs heures de tests, la mise en oeuvre (rodage, choix des câbles, choix des enregistrements et ici création des fichiers flac 24/88.2) demande vraiment un travail de grande patience....
    D'où la remise en cause des écoutes faîtes durant les salons HiFi parisiens... Mais cela est un autre débat

  • Lien vers le commentaire pouly mardi, 02 novembre 2010 22:34 Posté par pouly

    je serai curieux de savoir si le wav 16/44 transformeé en FLAC 24/88 sonne mieux que transformé en 24/96
    merci par avance

  • Lien vers le commentaire Frédéric mercredi, 03 novembre 2010 07:40 Posté par Frédéric

    Le 24/88 me semble logique lorsque le fichier de départ est en 16/44, car là la formule mathématique est simple pour obtenir du 24/96 il faut multiplier et ensuite diviser. J'ai pensé, mais peut être à tord, que le plus simple était le meilleur. De plus j'ai toujours trouvé les lecteurs qui travaillaient en multiple de 44.1 plus musicaux que les lecteurs qui échantillonnaient en 96.
    Désolé si cette explication semble nébuleuse...

  • Lien vers le commentaire pouly mercredi, 03 novembre 2010 21:20 Posté par pouly

    bonjour frédéric
    je suis de votre avis sur le 24/88 mais rien ne vaut une écoute pour confirmer la théorie

  • Lien vers le commentaire Frédéric jeudi, 04 novembre 2010 07:42 Posté par Frédéric

    Je ferai le test... et vous tiendrez informé des résultats

  • Lien vers le commentaire Frédéric jeudi, 04 novembre 2010 08:28 Posté par Frédéric

    Bon je viens de faire le test (comparaison d'un fichier 24/88.2 et 24/96 à partir d'un fichier 16/44.1) sur du Purcell par A. Deller et surprise... J'ai de loin préféré le 24/96, encore plus naturel, plus fluide et un brin moins dure dans le haut de la voix de Deller.
    Sincèrement je ne comprends pas, quelques pistes :
    1) Mon logiciel de sur échantillonnage travaille mieux en 96 kHz qu'en 88.2 kHz,
    2) les convertisseurs du Marantz préfèrent le 96 kHz car c'est leur fréquence native de travail
    3) l'encapsulage en FLAC possède des algorithmes adaptés au 96 Khz et beaucoup moins au 88.2 kHz

    Si vous avez idée, merci d'éclairer ma lanterne.

  • Lien vers le commentaire DOYARD jeudi, 04 novembre 2010 14:39 Posté par DOYARD

    Alors voilà, on ne peut pas partir une semaine à Bordeaux sans qu'il se trame des choses dans mon dos chez Opus 51 ;-)
    A noter en passant, le millésime 2010 dans le bordelais a tout le potentiel pour "surpasser" tous les grands millésimes du siècle... Mais je m'éloigne...

    Moi qui cherchais un outil convergent pour tout ce qui touche à l'aspect dématérialisé mais qui en plus sache faire de la musique... Le compte rendu à l'air prometteur... Très alléchant tout ça...
    Si en plus c'est l'occasion d'écouter les EPX... Prions pour que le système soit encore en place lors de mon passage demain matin...
    Tiens d'ailleurs, pourquoi le Rega plutôt que le Storm ?

  • Lien vers le commentaire Frédéric vendredi, 05 novembre 2010 07:33 Posté par Frédéric

    Le système reste en place jusqu'à l'arrivée des enceintes Fischer& Fischer...
    Sinon pourquoi l'Osiris parce que l'Osiris est bien plus à l'aise avec les EPX que le Stormaudio qui manque, sur ces enceintes d'un peu d'énergie.

  • Lien vers le commentaire pouly vendredi, 05 novembre 2010 21:34 Posté par pouly

    manque un peu d'energie ??????
    le 35 ou le 55

  • Lien vers le commentaire Frédéric samedi, 06 novembre 2010 08:39 Posté par Frédéric

    Le 55 sur les enceintes Montana EPX.. On le sent à bout de souffle, de nombreux détails disparaissent à l'écoute... et alors la scène sonore devient étriquée...

  • Lien vers le commentaire ledoc samedi, 06 novembre 2010 14:22 Posté par ledoc

    question à deux balles ; pour lier le marantz et le réseau informatique , te parait il idiot d'utiliser un réseau par prise CPL , histoire d'éviter les fils ?

  • Lien vers le commentaire Frédéric samedi, 06 novembre 2010 14:58 Posté par Frédéric

    Non cela ne ma parait pas idiot mais attention cela ne fonctionne pas sur toutes les installations électriques...

    Bonne garde au 15

  • Lien vers le commentaire ledoc dimanche, 07 novembre 2010 23:15 Posté par ledoc

    bon, on va s'en tenir au bon vieux fils de qualité , sans percer partout !
    alors se pose après la question du lecteur , car un lecteur, il en faudra toujours un ! ON NE VA PAS TOUT RIPER SUR DISQUE DUR !
    Malgrè ces evolutions, un bon lecteur reste indispensable pour les CD que l'on a et les autres , que l'on achetera encore un peu , c'est sûr .

  • Lien vers le commentaire JC lundi, 08 novembre 2010 16:59 Posté par JC

    Bonjour,

    Quand vous comparez un fichier en qualité CD et un autre upscalé en qualité SACD vous oubliez que pour passer de l'un a l'autre votre logiciel fait un traitement qui modifie le son (interpolation entre les echantillons disponibles).
    Ce traitement a logiquement un effet qui peut parraitre agréable (comme un DVD upscalé en HD est plus agréable que le DVD d'origine) mais je ne suis pas sur qu'on puisse encore parler de Haude Fidélité : tout dépend du traitement appliqué.

  • Lien vers le commentaire pouly lundi, 08 novembre 2010 21:38 Posté par pouly

    Bonjour fréderic
    Suite à votre essais en 88 et 96 KHz je pense qu'il n'y a pas de verité toute faite en effet les logicieles peuvent en fonction de leur algorithme de codage avoir une influence sur le résultat ensuite les dac en fonction de leur conception de base 44,88,96,192
    l'interpolation n'est que de l'interpolation et le moyen de s'en rendre compte serai de faire la comparaison bit à bit entre une bande master en 24/96 ou 24/192 et un CD interpolé en 24/96 ou 24/192 et à mon avis il doit y avoir des différences
    le must serai une bande master en 24/192 attaquant un dac travaillant en natif en 24/192 mais la à mon avis il faut passer par l'intermédiaire d'un "pc" et l'affaire se corse !!!!!
    donc pour juger du résultat pas de recette magique mais une écoute approfondie du système utilisé

  • Lien vers le commentaire Frédéric mardi, 09 novembre 2010 09:08 Posté par Frédéric

    Pour JC :
    Quand j'"upsample" un fichier je n'ajoute aucune donnée musicale supplémentaire. Je modifie le contenant jamais le contenu. Donc cela reste d'une grande Fidélité par rapport aux informations musicales contenues sur le CD. L'avantage c'est que je repousse les limites trop étroites du contenant.
    Pour Pouly :
    Un fichier natif 24/96 contient beaucoup plus d'info qu'un fichier d'origine 16/44 upsamplé. On ne peux pas recréer les données effacées lors du downsampling.
    Par exemple j'ai réalisé des enregistrements en 24/96 et lorsque je "downsample" (c'est horrible comme terme) j'oublie une grande partie des infos donc le rendu sonore est différent.

  • Lien vers le commentaire pouly mercredi, 10 novembre 2010 22:02 Posté par pouly

    Pour Frédéric
    Je pense que l'on est daccord sur le sujet en partant d'un enregistrement fait en 24Bit 192 kHz et converti en 16/44 pour presser un CD on peut essayer d'interpoler pour recréer les données détruites on ne retrouvera jamais la copie originale 24/192
    Donc l'avenir de la HIFI passe par des fichiers d'origine 24/192 injectés dans un DAC travaillant en natif en 24/192 après la maniere de le faire, PC vers DAC (carte son) risque de générer des problémes perturbants la qualité finale
    identique à ce que l'on trouve actuellement sur les système CD (jiter)

  • Lien vers le commentaire Frédéric jeudi, 11 novembre 2010 08:31 Posté par Frédéric

    Tout à fait d'accord... Maintenant suis-je capable de faire la différence entre un 24/96 et un 24/192 ?

  • Lien vers le commentaire ledoc jeudi, 11 novembre 2010 12:16 Posté par ledoc

    bin ça y est , j'ai fait le pas ; il est dans mon salon, pas encore raccordé sur le réseau , mais sur le LINN IKEMI , que j 'utilise comme lecteur simple sur entrée coax du marantz ; je suis entrain de basculer mes fichiers en flac sur mon PC et cet aprem, vu la météo, je branche le EEPC , en attendant le câblage réseau en milieu de semaine prochaine . Pour les commentaires , on attend encore un peu !
    Je suis un homme heureux !

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion