dimanche, 02 septembre 2018 10:14

Marantz PM-10 : le test

Évaluer cet élément
(4 Votes)
Marantz PM-10

Cela fait maintenant plus d'une année que nous possédons, en magasin, l'amplificateur intégré stéréo Haut de Gamme Marantz PM-10.

Il ne se passe pas un mois sans nous lisions, dans les revues, les blogs spécialisés en France et ailleurs, une critique très élogieuse de cet amplificateur.  Nous avons décidé de nous le mettre entre les oreilles. Cette électronique est, pour le constructeur nippon, "révolutionnaire". Afin de concevoir cet amplificateur, les ingénieurs de chez Marantz sont partis d'une page blanche avec l'objectif d'atteindre à encore plus de qualités tout en respectant la Nature en consommant le moins d'énergie possible.

 

Système écouté :


Source  DAC : Marantz SA-10
Serveur Audio : Innuos Zen MkII
Système vinyle : platine Soulines Edgar + Cellule Shelter 501
Amplificateur intégré : Marantz PM-10
Enceintes : Lawrence Audio Cello et Lawrence Audio Dove
Câble de modulation : Fonel Reference XLR
Câbles pour enceintes : MG Audio design Planus III
Cable secteur : Dilixaudio Power One
Barrette secteur : Nordost QB8 - Dilixaudio mini-Terra

 

 

Le Choix des éléments :

Marantz PM-10 

Lawrence Audio Cello et Lawrence Audio Dove:

Les Lawrence Audio Cello sont des enceintes que nous connaissons particulièrement bien et que nous avons, en ce moment, dans les oreilles (voir le test Lawrence Audio Cello). Elles sont pétries de qualité et "chantent" magnifiquement. Venez les découvrir vous serez étonnés !

Afin de déterminer tous les défauts et toutes les qualités d'un amplificateur, nous avons besoin de choisir des enceintes d'une grande neutralité, faciles à "driver", d'une célérité rare et, proposant une bande passante assez étendue principalement dans le haut du spectre sonore. Depuis un an nous possédons en magasin cette petite Merveille que nous apprécions d'ailleurs de plus en plus : les  Lawrence Audio Dove.

 

Marantz PM-10 :

L'amplificateur intégré stéréo Marantz PM-10 délivre 200 Watts par canal sous 8 Ohms et jusqu'à 400 Watts par canal sous 4 Ohms. Pour atteindre une qualité de reproduction audio optimale en fournissant un tel niveau de puissance, les ingénieurs ont fait en sorte d'optimiser chaque section de l'amplificateur selon sa fonction, comme ils l'auraient fait avec un préamplificateur et des blocs d'amplification séparés.

La plupart des amplificateurs font appel à un unique transformateur avec une régulation distincte de l'alimentation électrique pour les sections de pré-amplification et d'amplification. La conception de l'amplificateur Marantz PM-10 va beaucoup plus loin puisqu'il fait intervenir des alimentations électriques distinctes pour le préamplificateur et pour chacun des canaux d'amplification. Un transformateur est ainsi dédié spécifiquement au préamplificateur, pour que les signaux les plus faibles traités dans cette section ne soient pas affectés par les besoins en courant des étages de sortie de puissance. Le Marantz PM-10 possède également une alimentation distincte pour le microprocesseur contrôlant le réglage de volume, la sélection d'entrée, etc. Ainsi, aucun bruit de la section de contrôle n'affecte le trajet des signaux audio.

 

Marantz PM-10

 

Avec ses quatre canaux d'amplification fonctionnant en tandem, l'amplificateur Marantz PM-10 dispose ainsi d'une puissance de sortie phénoménale : il est en mesure de produire 2 x 200 Watts de puissance sous une charge de 8 ohms et, peut sans peine alimenter les enceintes les plus exigeantes. Une telle puissance disponible permet bien entendu d'alimenter de grandes enceintes gourmandes en courant pour atteindre un niveau sonore élevé tout en conservant un son propre et sans distorsion. Mais elle assure également un parfait contrôle de chaque haut-parleur, garantissant que les enceintes se comportent exactement comme la musique l'exige.

Marantz a conçu son propre module d'amplification miniature, entièrement composé d'éléments séparés et optimisé après de nombreuses séances d'écoutes dans les laboratoires Marantz dédiés d'Europe et du Japon. L'amplificateur Marantz PM-10 a recours au HDAM SA3, au sein d'une conception de courant à contre-réactions conçue pour offrir une plage de fréquences et un dynamisme les plus larges possible. C'est la même conception de courant de contre-réaction qui est utilisée pour l'étage phono du Marantz PM-10. Celui-ci peut être configuré pour une utilisation avec des cellules à bobine mobile ou des cellules à aimant mobile afin d'assurer la meilleure lecture possible des disques vinyle.

Le Marantz PM-10 est construit selon les normes les plus élevées possibles, avec un châssis plaqué cuivre à double plaque pour une excellente diminution des interférences mécaniques et électriques, et un boîtier fabriqué en plaques d'aluminium épaisses, lourdes et non-magnétiques. Il est positionné sur des pieds en aluminium moulé. Même les bornes d'enceinte sont particulières. Le Marantz PM-10 est équipé de borniers Marantz SPKT-100+ exclusifs et de conception entièrement nouvelle, fabriqués en cuivre massif d'une grande pureté.

Marantz PM-10

Caractéristiques :

  • Puissance de sortie : 200 W RMS par canal sous 8 Ohms (400 sous 4 Ohms)
  • Réponse en fréquence : de 5 Hz à 50 kHz
  • Facteur d'amortissement : 500
  • Sensibilité en entrée :
    • MM : 2.6 mV / 47 kOhm
    • MC : 280 µV / 33 Ohm (MC-LOW) 280 µV / 133 Ohm (MC-HIGH)
  • Entrées asymétriques RCA : 5
  • Entrées symétriques XLR : 2
  • Power Amp Direct IN : 1 (RCA)
  • Entrée phono : MM/MC
  • Sorties Audio : 1
  • Connecteurs RCA plaqués or
  • Connecteurs RCA CD & Phono en cuivre haute pureté plaqué nickel
  • Borniers enceintes A/B : connecteurs Marantz SPKT-100+
  • Sortie casque (en façade, prise jack 6,35 mm)
  • Consommation marche / veille : 270 W / 0,3 W
  • Mise en veille automatique
  • Dimensions (L x P x H) : 440 x 453 x 168 mm
  • Poids : 21,5 kg

 

Lien Boutique Web : Marantz PM-10

 

Les Musiques écoutées :

 
Carmignola Vincent Peirani Buxtehude Stale Kleiber
  Sa Chen   The Persuasions   Jacques Brel   Bach Kuijken

Les musiques écoutées sont des fichiers stockés sur un serveur InnuOs géré par Roon.

Les Ecoutes :

Les écoutes ont été réalisées dans une pièce d'un volume d' environ 105 m³. Ecartement des enceintes (tweeter à tweeter) 2,35 m., distance du fauteuil 2,75 m.. Les enceintes sont à environ 1,20 m. des murs arrières et à 1,15 m des murs latéraux. Elles sont positionnées sur des supportsDilixaudio Stabile.  Les électroniques sont installées sur un meuble Spectral + support Rogoz ou Dilixaudio Cantabile  (+ un Neodio B1 positionné au dessus de l'alimentation de l'amplificateur).

 

 

  • [HD] J.-S. Bach, Messe en si : Cette version pourra dérouter plus d'un mélomane, ici les parties chorales sont chantées par les solistes (comme au temps du compositeur), 8 au total. L'orchestre est réduit à son minimum, l'oeuvre ultime de J.-S Bach devient ainsi chambriste. L'écoute en est passionnante, toutes les lignes musicales sont d'une grande lisibilité. La prise de son est naturelle, légérement réverbérante, elle rend hommage à cette version étonnament spirituelle et mystique. Une Référence à posséder !
     
  • [HD] M. Moussorgsky, Les tableux d'une exposition : des versions pour piano de cette oeuvre de Moussorgky, depuis quelques années, se ramassent à la pelle. Nombreuses sont celles qui méritent à peine une écoute attentive. Avec la pianiste Sa Chen et les ingénieurs son de chez Pentatone, nous sommes dans le haut du panier. La pianiste chinoise nous gratifie d'une version d'une beauté pianistique rare même si par moment un brin de folie eut été nécessaire. N'est pas Richter qui veut ! L'enregistrement du piano est magistral, certainement l'un des plus beaux enregistrements de piano qui existe. Rien que pour cela, ce SACD doit être dans toutes les cdthèques digne de ce nom !

  • [HD] The Persuasions, the Beatles :  The Persuasions est un groupe vocal New-Yorkais qui s'exprime "a cappella". Ces cinq chanteurs sont ensembles depuis le milieu des années 60. L'album "sings the Beatles" a été enregistré par les frères Chesky pour leur propre label. Un travail magnifique fut réalisé par les ingénieurs qui mettent en valeur les qualités musicales de ces artistes. Les timbres des différentes voix sont particuliérement biens retranscrits, la scène sonore est réaliste. Du bel ouvrage !

  • [HD) Jacques Brel, Brel 67 : L'écoute d'un album de Jacques Brel datant de cette époque (1967) est déroutante. Il n'y a aucune unité dans la qualité des productions de chaque titre, cela peut aller de l'exceptionnel au plus que moyen. L'une des meilleures productions, ici nous pouvons encore parler d'enregistrement, de cet album est l'admirable chanson "Mon Enfance". La voix de l'artiste y est captée avec une sensibilité et une réalité qui nous permet de croire à sa présence (sur un vrai bon système audio). Les arrangements sont raffinés, enregistrés avec délicatesse. Un trésor de la chanson française !

  • [HD] Stale Kleiber, concerto pour Double Basse et orchestre : Stale Kleiber est un composietur norvégien né en 1958. Son travail est orienté vers la recherche de nouvelles couleurs au sein de l'orchestre symphonique classique. Ses oeuvres s'inscrivent dans le renouveau de la musique contemporaine, le "post dodécaphonique". Pour son cencerto pour Contrebasse tout son art fut de faire de cet instrument un soliste qui ne se noie pas dans la masse orchestrale. Comme à leur habitude les ingénieurs son du label norvégien 2L nous offrent un superbe travail : timbres, dynamique, image, présence.

 

  • Grave - Medium - Aigü
    • Le Marantz PM-10 propose un grave structuré, articulé mais qui manque un peu de "pêche". Il ne montre aucun signe de faiblesse même à très fort volume sonore et, développe des soubassements très solides (concerto pour Double Basse de Stale Kleiber).
    • Le medium est le registre sonore qui demande le plus d'attention. LMarantz PM-10  se comporte, dans ce cas, comme un amplificateur à "Lampes" en un peu plus raisonnable. Les timbres sont tous très légèrement teintés de rouge, autrement dit, ils sont tous un peu chauds. Les aspérités sont très légèrement amenuisées. Les écoutes en deviennent confortables, un peu trop peut-être comme sur la Messe de  J.-S. Bach où la verdeur des instruments baroques est effacée. 
    • Le Marantz PM-10 monte avec facilité dans les hautes fréquences. Le fouillé et la qualité de la texture harmonique nous fait penser à un amplificateur fonctionnant en Classe A. Du très bel ouvrage, les voix féminines (Bach, Buxtehude) sont aérées et sans aucune dureté.  
  • Dynamique & Transparence
    • Le Marantz PM-10 n'est pas un "foudre de guerre". A l'écoute des "Tableaux d"une exposition", nous aurions souhaité des attaques un brin plus virulentes. Le Marantz PM-10 reste toujours dans le confort. A la longue il n'est jamais fatigant mais gare aux enceintes utilisées, si celles-ci sont introverties alors l'ennui vous gagnera. Le mariage avec les Lawrence Audio Cello est particulièrement réussi mais celles-ci sont vivantes, dynamiques et chatoyantes.
    • Le Marantz PM-10 distille une belle transparence sur les messages sonores peu compliqués (de petits ensembles musicaux) mais, dès que vous désirez écouter de grands ensembles, des symphonies post 8éme de Beethoven, des Opéras romantiques, cela se complique étrangement. Le message sonore devient plus confus, moins précis. La musicalité reste présente mais l'enregistrement perd de son intérêt et nous nous retrouvons avec un amplificateur plus "quelconque". Son fonctionnement ressemble étrangement à celui d'un amplificateur à Lampes.
  • Scène Sonore
    • Le point fort de l'amplficateur Marantz PM-10. A chaque enregistrement sa propre scéne sonore. Que ce soit la profondeur ou la largeur, le Marantz PM-10 enchante, il construit un espace holographique véridique. Les enceintes disparaissent de notre salon et, seuls restent les musiciens. Un délice de premier ordre !
       

Marantz PM-10 

Conclusions :

Le Marantz PM-10 trouvera ses adeptes. Il le mérite.

Globalement il rivalise sans aucun complexe avec les amplificateurs stéréo intégrés haut de gamme de tous les fabricants industriels ou semi-industriels (Yamaha, Accuphase, McIntosh...). Bien souvent son rapport Qualité/Prix/Musique est bien supérieur à ces produits trop souvent encensés par des journalistes ou des bloggeurs peu aptes à juger des vrais qualités musicales d'une électronique.

Si vous pensez, pour sa pérennité Marantz oblige, acquérir ce bel amplificateur, prenez garde à vos enceintes. Oubliez les enceintes au rendement trop bas souvent amorphes et, orientez vous vers des enceintes rapides, précises et vivantes. Alors vous ne regretterez pas votre investissement, vous posséderez un amplificateur qui vous distillera plaisirs et émotions musicales durant de longues années.

 

Lawrence Audio Dove

 

Les Notes  :
 
   Fabrication : 18/20
   Image : 17/20
   Timbres : 15/20
   Dynamique : 14/20
   Transparence : 14/20 
   Qualité/Prix : 16/20


Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51. Les avis donnés ne concernent que le produit testé.

Lu 285 fois

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion