samedi, 25 août 2018 10:23

Lawrence Audio Cello : le test

Évaluer cet élément
(6 Votes)
Lawrence Audio Cello

Les enceintes Lawrence Audio Cello sont présentes au magasin depuis le mois de juin. Nous avons profité de cette période estivale très calme pour les découvrir.

Comme vous pouvez le voir sur les photos accompagnant cet article, elles se présentent sous la forme de petit violoncelle. Leur design est très réussi, c'est rare que nous prenions position sur la représentation physique d'un objet, mais elles sont de toute beauté et s'intégreront, comme objet de décoration, dans tous les intérieurs même les plus sophistiqués. Leur finition luxueuse apportera élégance et charme à votre demeure. 

 

Système écouté : (lien boutique web)


Lecteur de CD et DAC : Fonel Simplicité Plus
Amplificateur intégré : Leema Tucana II Anniversary
Enceintes : Lawrence Audio Cello
Câble de modulation : Fonel Référence
Câbles pour enceintes : BlackRhodium Athena
Cable secteur : Dilixaudio Power One
Barrette Nordost : Nordost QB8 - Dilixaudio mini-Terra

 

 

Le Choix des éléments :

Lawrence Audio Cello 


Platine CD Fonel Simplicité Plus et Leema Tucana II Anniversary :

Le choix des électroniques à associer aux Lawrence Audio Cello fut simple à déterminer. Nous devions tester ces enceintes avec des électroniques les plus neutres et les plus précises. 

Pour la platine CD, la dernière mouture du Fonel Simplicité + est tout à fait exceptionnelle. C'est de loin le lecteur de CD le plus précis que nous possédons, une bande passante sans fioritures, une dynamique à couper le souffle et une capacité à construire une scéne sonore holographique très étonnante.

Pour l'amplificateur, depuis plus d'une année maintenant, la société Galloise Leema nous a gratifié d'un intégré, le Tucana II Anniversary lui aussi est assez exceptionnel. Il propose une écoute d'une neutralité et d'une précision rare. Cet amplificateur n'ajoute, ne modifie en rien le signal amplifié, c'est un pur bonheur pour l'audiophile exigeant.

Pour les câbles, nous nous sommes équipés de valeurs sûres. Les Haut-Parleurs nous avons sélectionné les magnifique Black Rhodium Athena à le définition sans limite et, en modulation les Fonel Reference qui sont eux aussi d'une très grande neutralité et transparence sans aucune remontée dans le haut du spectre sonore contrairement à de nombreux câbles très en vogue en ce moment (dans la presse spécialisée française principalement). Pour la partie secteur électrique, deux superbes câbles également, l'insurpassable Dilixaudio Power One pour l'amplificateur et le Fonel Reference pour la platine CD.

 

Lawrence Audio Cello :

Lawrence Audio Cello

Les Lawrence Audio Cello sont des enceintes colonnes 3,5 voies. Elles possèdent 5 haut-parleurs dont un tweeter ruban positionné au dos de l'enceinte (voir photo).
Leur grande originalité est de gérer la bande passante haut medium/aigü dès 1.700 Hz au travers des Haut Parleurs utilisant la technologie AMT (Air Motion Transformer) avec des rubans de 120 mm.
Le grave/medium, jusque 1.700 Hz est retransmis grâce à deux haut parleurs de 20 cm en aluminium recouvert de carbone afin d'obtenir une grande rigidité et d'éviter toutes les déformations possibles. Chaque déformation (problème des haut parleurs papiers par exemple) apporte de la distorsion et, qui dit distorsion, dit absence de musicalité. Un de ces haut-parleurs pour les graves est filtré par une pente de deuxième ordre (12 dB) à 700 Hz et le deuxième, par une pente de troisième (18 dB) ordre à 1.700 Hz.
Le tweeter ruban arrière est filtré, quant à lui, à 9.000 Hz par une pente de deuxième ordre (12 dB).

Le filtre est construit autour d'éléments Haut de Gamme et, les câbles utilisés en interne sont tous des câble purs cuivre également haut de gamme. Les connecteurs externes sont des WBT, ces enceintes acceptent le bi-câblage.

Lawrence Audio Cello

 

Caractéristiques :

Enceinte de type "colonne" : 3,5 voies, bass-réflex (évent sur le dessous)
Bande passante : 32Hz-40 kHz
Sensibilité : 90 dB
Impédance : 4 Ohms
Puissance recommandée : 50-200 W.
Haut-Parleurs :
   - 2 x AMT 120x25 mm
   - 1 x ruban 60x8,5 mm (au dos de l'enceinte)
   - 2 x 200 mm woofer fibre de carbone.
Composants du filtre : Capacitance MKP Haute qualité.
Pure Cuivre, résistances métal, inducteurs utilisés comme standard dans l'industrie militaire.
Dimensions et poids : 125x28x47cm / 40 kgs pièce

Lien Boutique Web : LAWRENCE AUDIO CELLO

Lawrence Audio Cello

Les Musiques écoutées :

 
Bernstein Tarja Yo-Yo Ma Lauren White
  Pink Floyd   Manset   Wagner   Coltrane

 Toutes les musiques écoutées sont soit des vinyles (LP), soit des enregistrements issus de notre serveur InnuOs connecté via USB à la platine Fonel (HD)..

Les Ecoutes :

Les écoutes ont été réalisées dans une pièce d'un volume d' environ 105 m³. Ecartement des enceintes (tweeter à tweeter) 2,35 m., distance du fauteuil 2,75 m.. Les enceintes sont à environ 1,20 m. des murs arrières et à 1,15 m des murs latéraux. Elles sont positionnées sur des supportsDilixaudio Stabile.  Les électroniques sont installées sur un meuble Spectral + support Rogoz ou Dilixaudio Cantabile  (+ un Neodio B1 positionné au dessus de l'alimentation de l'amplificateur).

 

  • [HD] Tarja Turunen, Ave Maria : cette artiste lyrique finlandaise, à la voix qui s'étend sur 3 octaves, sévit plus généralement dans un style musical proche du Métal Symphonique. Elle s'est faite connaître comme chanteuse du groupe Nighwish. Avec cet album de 2011, nous sommes très loin de ce monde musical. Ici, elle interprète 12 Ave Maria différents. L'enregistrement sans overdubs a été réalisé en l'église Lakeuden Risti à Seinäjoki en Finlande. Elle est accompagnée comme par de Grandes Orgues, d'un violoncelle et d'une harpe.
    Le premier Ave Maria interprété débute par une introduction au violoncelle solo suivit par l'entrée des Grandes Orgues et, là c'est la surprise, le grave est majestueux, profond et défini. Pour l'auditeur que nous sommes obtenir autant de grave d'une aussi grande qualité d'une enceinte finalement assez petite, c'est un exploit rare. C'est la preuve d'un savoir-faire du concepteur encore plus rare. Certes la voix de la chanteuse n'a rien de passionnant, en chantant de la musique de type Métal Symphonique elle s'est détruit l'organe vocal. Mais cet enregistrement est à découvrir pour ses qualités techniques, nous profitons d'une vraie ambiance sonore. Nous sommes installés dans une église certes contemporaine mais aux volumes impressionnants et, les Lawrence Audio Cello nous rendent cet espace, cet environnement magnifiquement.

  • [LP] Pink Floyd, The Wall : est-il nécessaire de présenter cet album, le cinquième le plus vendu de l'histoire de l'industrie musicale ? Nous débridons l'amplificateur qui peut débiter une puissance sonore assez impressionnante et installons le vinyle sur la belle platine Soulines Elgar. Que le spectacle commence !
    Il y en a partout... A gauche, à droite, devant, derrière, au milieu, les bruits, les explosions, les voix, les instruments envahissent notre salon. Nous ne savons plus où donner des oreilles, le fauteuil vibre, tremble au rythme de l'hélicoptère... C'est du Cinémascope 70 mm garanti !
    Les Lawrence Audio Cello délivrent une foultitude d'informations à la localisation précise et stable. La pente du filtre de troisième ordre  entre le grave et le medium aurait pu nous faire craindre un problème de phase (en effet 18 dB c'est une rotation de 90°) mais celle-ci est précise à toutes les fréquences, la voix de Roger Waters est bien centrée, chaque musiccien est positionné avec précision. L'énergie dégagée par le système audio, à l'écoute de cette Face A est ahurissante. Avec une construction d'une grande précision et énergie dans le grave les Lawrence Audio Cello impressionnent mais à aucun moment rien ne vient perturber les autres registres sonores. Le medium reste plus qu'agréable, le haut du spectre (les envolées du choeur des enfants par exemple) est à la fois doux, riche et sculpté.

  • [HD] Leonard Bernstein, Prelude, Fugue & Riffs : dans cette oeuvre toutes les notes ont été apposées sur la partition par le compositeur, il n'y a aucune place pour l'improvisation mais, c'est un vrai morceau de jazz. Dans cette oeuvre les différents pupitres de l’orchestre de jazz traditionnel sont présentés individuellement puis sont tous réunis — on a par exemple les trompettes bouchées et non bouchées, ce qui donne des couleurs fantastiques. Et puis il y a les saxophones dont l’écriture est très compliquée, l’effet produit est incroyablement virtuose. Il y a l’énergique batterie et bien sûr la clarinette solo qui est absolument superbe et plane vraiment. La partie de piano est étonnante, presque shootée à la cocaïne. Les trombones apportent leurs touches à chaque instant. Et il y a les claviers. Bernstein met tout ce petit monde ensemble et les uns « riffent » contre les autres...
    Les Lawrence Audio Cello exposent, dans la restitution de ce bel enregistrement, deux de leurs principaux points forts : la qualité de restitution des timbres des instruments, les Cuivres et les Vents sont d'un naturel confondant et, la capacité à retranscrire des écarts de dynamique impressionnnent, les percussions sont plus vraies que nature. Ecouter une telle musique sur un tel système est une délectation sans nom, à peine les 7-8 minutes de l'oeuvre terminées que nous la relançons, un simple "Play" suffit, rien que pour le plaisir de ces sensations sonores rares.

  • [HD] J-S Bach, les 6 suites pour violoncelle : pour la troisième fois de sa longue carrière, le violoncelliste américain d'origine chinoise (né en France) Yo-Yo Ma enregistre ce monument de la Musique que sont les 6 Suites pour violoncelle de J.-S. Bach. Dans cette interprètation, la sérenité l'emporte sur l'émotion. Pour l'auditeur le plaisir est grand que d'accompagner l'Artiste durant ces 2 heures de Musique introspective.
    Ecouter du violoncelle sur des enceintes qui portent le nom de Cello (violoncelle en anglais) était obligatoire.
    Les 
    Lawrence Audio Cello nous installe dans une grande salle de concert (réverbération assez longue, pour s'en rendre compte, écoutez les fins de note qui sont sans fin), nous sommes au cinquième rang et la Musique prend place... Les deux heures passent comme deux minutes... La béatitude... L'ingénieur du son a réalisé un beau travail qui nous communique un instrument naturel ni trop étriqué, ni trop volumineux, le violoncelle sonne avec aisance, liberté et naturel.

  • [LP] Gérard Manset, Y'a une Route : "Tu descends dans le petit matin - Avec ta valise à la main. Y'a tellement de bruit que t'as plus d'oreilles - Pendant que la fumée mange le ciel." Est-il encore nécessaire de présenter cet auteur-compositeur-interprète, peintre, photographe et écrivain français ? Cela faisait très longtemps que nous n'avions pas écouté cet album dans sa version originale, en vinyle. Nous écoutions assez régulièrement les re-master CD sans que ceux-ci nous apportent l'émotion de jadis. 
    Les Lawrence Audio Cello nous ont permis de redécouvrir cet album. Le son est magistral, le mixage étonnant surtout pour l'époque (1974) en France, les anglais pourraient presque nous l'envier. Sur le titre éponyme, nous sommes confrontés à un petit chef d'oeuvre de savoir-faire technique. Contrairement à tous les re-master sortis depuis 1988, le son est chaud et puissant, la rythmique (batterie + basse) possède une dimension, une explosion, des impacts, une précision que nous n'imaginions pas. La musique prend possession de notre salon. Elle nous prend la main et nous entraîne sur des Routes inhabituelles et exaltantes.

 

  • Grave - Medium - AigüLes enceintes Lawrence Audio Cello délivrent un grave articulé, rapide, défini. Elles conquièrent les notes les plus graves avec de la conviction. Le medium mis en valeur par les somptueux rubans AMT surprend par son énergie et sa spontanéité. Les timbres sont à la fois aériens et naturels. Les aigüs sont d'une grande limpidité et, fusionnent idéalement avec le registre medium (même haut-parleurs). Les aigüs et les extrêmes aigüs, ici les tweeter filent jusqu'à 40.000 Hz, sont d'une célérité et d'une définition étonnantes. 
      
  • Dynamique & Transparence : La reproduction des micromodulations par les enceintes Lawrence Audio Cello sont largement au dessus de la moyenne. Leur entrain est communicatif, très "je bats du pied la mesure". La célérité des Lawrence Audio Cello libère une quantité d'informations hallucinantes pour chaque enregistrement. Vous pensez connaître parfaitement tous vos CD, tous vos vinyles, en les écoutant en compagnie de ces enceintes, vous les re-découvrirez.

  • Scène Sonore : La spatialisation du message diffusé transporte littéralement sur les lieux de la performance. L'image stéréo s'avère parfaitement stable et les plans sonores se positionnent dans une perspective qui installe une image holographique très convaincante. 

 

Lawrence Audio Cello 

Conclusions :

Les enceintes Lawrence Audio Cello sont une étonnante découverte.
En les écoutant dans notre auditorium lors des premiers jours de notre acquisition, nous étions très sceptiques. Aujourd'hui, elles ont au compteur plus de 500 heures de musique. A la suite d'une très longue période de rodage, elles se sont métamorphosées, telle une chrysalide devenue papillon. A leur propos, nous avions eu une longue discussion avec leur concepteur, Lawrence Liao. Il nous demandait de persévérer et de les faire fonctionner sur une longue période avant d'émettre le moindre jugement. Papa connaît bien ses enfants !

Les enceintes Lawrence Audio Cello sont des enceintes faciles à alimenter, assez facile à positionner dans une pièce (merci de les laisser un peu respirer tout de même et, de les éloigner d'au moins 50 cm des murs arrières et latéraux). Elles sont d'une musicalité confondante. Autant les enceintes colonnes Dove, du même fabricant sont exigeantes pour le mélomane, autant les Cello procurent un plaisir immédiat.

Si votre salle d'écoute ne dépasse pas les 50 m², que votre budget ne tend pas vers l'infini mais que vous recherchez un système audio d'une extrême musicalité, alors les Lawrence Audio Cello sont faîtes pour vous ! Vous n'avez pas le droit de faire votre choix sans venir les écouter, vous comprendrez pourquoi elles n'ont pas de réelles concurrentes quoiqu'en disent certains magazines à la spécialisation douteuse.

  

Lawrence Audio Cello

Les Notes  :
 
   Fabrication : 17/20
   Image : 18/20
   Timbres : 17/20
   Dynamique : 16/20
   Transparence : 16/20 
   Qualité/Prix : 19/20


Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51. Les avis donnés ne concernent que le produit testé.

Lu 203 fois

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion