lundi, 27 mai 2019 11:43

Davis Acoustics Nikita 30 : le test

Évaluer cet élément
(3 Votes)
Davis Acoustics Nikita 30

 Ainsi nous sont présentées les enceintes Davis Acoustics Nikita 30 par son concepteur :

"Les « Nikita » peuvent remettre en question de nombreuses écoutes de colonnes. D’une ouverture totale, définies et douces à la fois, les Nikita vont littéralement s’effacer au profit de la musique. La sensation de spontanéité délivrera une écoute très différente et très juste aussi, elles vont vous installer au plus près de la salle d’enregistrement et pour une immersion totale !"

 La promesse est grande mais est-elle totalement tenue ? C'est ce que nous allons essayé de vérifier...

Système écouté : (lien boutique web)


Source DAC : Leema Libra + Leema Sirius
Pré-amplificateur intégré : Leema Libra
Bloc de puissance : Leema Hydra II
Enceintes : Davis Acoustics Nikita 30
Câble de modulation : Studio Connections Reference Plus
Câbles pour enceintes : Studio Connections Black Star
Cable secteur : Dilixaudio Power One
Barrette Nordost : Isol8 - Dilixaudio mini-Terra

 

Le Choix des éléments :

Davis nikita test opus51 2

Les électroniques ; Leema Libra (DAC et préampli) et bloc de puissance Leema Hydra II :

Afin de nous construire un avis le plus neutre possible sur les capacités de fidélité de ces belles et imposantes enceintes "bibliothèques" nous avons, après de nombreux tests, jetté notre dévolu sur les électroniques de la marque galloise Leema Electro Acoustics. Le Haut de Gamme du constructeur britannique fut sélectionné ; DAC-préampli (analogique) Libra et bloc de puissance stéréo Hydra II. Ces élements Hi-Fi dispensent une écoute d'une grande neutralité, ils sont "droits" sans jamais être agressifs. Le bloc de puissance Hydra II possède une capacité en courant (alimentation de 2 x 500 Va) capable d'alimenter les enceintes les plus difficiles du marché.

Le Serveur Audio ; Leema Sirius :

Leema, à son catalogue, dispose d'un Serveur Audio équipé d'une partie DAC (que nous n'utilisons pas ici). Ce serveur est basé sur un système InnuOs dont nous sommes plus que famillier. En son disque dur sont stockés des milliers de fichiers audio en format 16-44 ou plus. Ils vont être utilisés pour la réalisation de ce test. Un câble USB Leema Reference relie le Sirius à notre DAC Libra.

Les câbles audio ; Studio Connections Reference Plus et Dilixaudio (alimentation) :

Le choix des câbles de modulation (XLR) et des câbles afin de relier l'amplificateur aux enceintes s'imposa comme une évidence : Studio Connections Reference Plus. Cette série de câbles "moyen de gamme" propose une écoute d'une belle neutralité tout en respectant les timbres et la matière. Ces câbles ne "compressent" jamais les écarts de dynamique et laissent la musique "couler" avec un naturel assez confondant.
Quant aux câbles "secteurs", nous n'avons plus le choix. Après avoir goûté aux Power One de Dilixaudio il nous est très difficile de tester des électroniques avec d'autres câbles. Le rapport Silence/Bruit de ce Power One est exceptionnel, il ne peut être comparé qu'à de très bons câbles 3 ou 4 fois plus onéreux.

Les enceintes ; Davis Acoustics Nikita 30 :

Les Davis Acoustics Nikita pour Opus 51 sont de vieilles connaissances... Il nous souvient d'avoir proposé aux mélomanes rémois il y a de cela plus de 12 ans la première mouture de cette enceinte... Nostalgie quand tu nous tient ! Déjà à l'époque, et peut être plus à l'époque qu'aujourd'hui où la concurrence était différente, nous avions été impressionnés.

Les Davis Acoustics Nikita 30, comme l'indique leur nom, sont donc la troisième génération de cette "bibliothèque" massive et imposante. Elles sont équipées du famaux haut-parleur medium en kevlar de 21cm (le 20TK8) et d'un tout nouveau tweeter développé pour la nouvelle gamme Courbet. Chaque enceinte affiche près de 20 kg sur la balance et, en option vous pourrez les acquérir avec des pieds dédiés, stables et lourds, fabriqués par la société Rogoz (que Opus 51 distribue en France, hasard ?).

Nous remarquons que la fabricant champenois a fait de beaux efforts en équipant les Nikita 30 de connecteurs haut-parleur (bananes, fourches ou câble nu) haut de gamme WBT et, en cablant l'intérieur de ses créations avec du câble haute parformance de la marque française Esprit.

A ce jour une seule finition est disponible pour ces enceintes, une superbe laque de Chine noire profonde mais, malheureusement un peu fragile (attention aux rayures).


Davis nikita test opus51 4

Caratéristiques techniques :

  • Bass reflex : évent de décompression arrière
  • Nombre de voies : 2
  • Impédance : 4…8 ohms
  • Rendement : 91 dB
  • Bande passante : 40 -20000 Hz
  • Fréquence de coupure : 4000Hz
  • Nombre de haut-parleurs : 2
  •     - Tweeter : 28 mm tissus
  •     - Médium : Kevlar 21 cm
  • Dimensions (cm) : 38 (h) x 23 (l) x 40 (profondeur)
  • Poids (kg) : 19 (un carton)
  • tarif : 5.000 euros ttc la paire (en option pieds (45 kg) : 750 euros ttc la paire)

Davis nikita test opus51 3


Les Ecoutes :

Les écoutes ont été réalisées dans une pièce d'un volume d' environ 80 m³. Ecartement des enceintes  2,20 m., distance du fauteuil 3,50 m.. Les enceintes sont à environ 1,00 m. des murs arrières et à 0,9 m des murs latéraux. Elles sont positionnées sur des pieds Rogoz avec un stabilisateur Dilixaudio.  Les électroniques sont installées sur un meuble Rogoz. 

Bruno Fontaine

Mozart: Sonates pour piano

Artiste principal : Bruno Fontaine
Genre : Classique
Paru le 1 mars 2004 chez TransArt

Format audio : 16/44

Enregistré en public au Grand Théâtre de Reims lors des "Flâneries Musicales" en juillet 2003, ce CD offre une belle prise de son qui laisse respiré le piano qui, alors "chante" comme "pour de vrai". Nous l'apprécions comme si nous étions installés au 10éme rang de ce beau théatre à l'italienne de la ville champenoise. A sa sortie, cet enregistrement fut salué par la presse : "l'un des plus beaux enregistrements des sonates de Mozart de ces dernières années" et, il est vrai qu'à l'écoute le travail accompli sur la célébre sonate K545 nous offre un Mozart en toute liberté, en subtilité et teinté d'une nostalgie sous jacente...

Qobuz : https://www.qobuz.com/fr-fr/album/sonates-pour-piano-wolfgang-amadeus-mozart/3760036921249

Serena Fisseau

So Quiet

Artiste principal : Serena Fisseau & Vincent Peirani
Genre : Jazz
Paru le 31 mai 2019 chez ACT Music

Format audio : 24/48

Cet album est apparu dans les rayonnages des disquaires en mai 2019, il est tout frais. Les deux musiciens sont en couple d'où une vraie complicité plus qu'artistique. Cet album est de bout en bout un régal. Peirani s'amuse avec son accordéon et son Wurlitzer. Fisseau s'exprime en plusieurs langues et posséde une vraie poésie dans son chant. A découvrir également pour sa production d'un beau naturel.

Qobuz : https://www.qobuz.com/fr-fr/album/so-quiet-serena-fisseau-vincent-peirani/x89z95q639l9a

WagnerWagner: Götterdammerung

Artiste principal : Marek Janowski
Genre : Opéra
Paru le 19 novembre 2013 chez PentaTone

Format audio : 24/96

Cette version du Crépuscule des Dieux de Richard Wagner dirigé par Marek Janowski un soir de mars 2013 à la Philharmonie de Berlin nous présente certainement le plus bel enregistrement au niveau sonore de cet opéra. Le son de l'orchestre est riche en couleurs, en détails, il impose une profondeur rare et les voix sont captées avec naturel. La dynamique est respecté. Si vous avez le bonheur très rare de posséder un système audio Haut de Gamme non pas audiophile mais musical, alors installez vous, fermez les yeux et dans l'action de ce chef d'oeuvre du musicien allemand, vous serez plongés. Pour les "jeunes" et moins "jeunes" qui ne connaissent pas l'histoire de la Tétralolgie écrite et composée par Richard Wagner (ici nous écoutons la 4éme et dernière partie avec la Chute des Dieux), Game of Throne en est un peu un très pâle reflet...

Qobuz : https://www.qobuz.com/fr-fr/album/wagner-gotterdammerung-matti-salminen/0827949040962

Fils-aimée

Stay Tuned!

Artiste principal : Dominique Fils-Aimé
Genre : Soul/Funk/R&B
Paru le 22 février 2019 chez Ensoul Records

Format audio : 24/88

Dominique Fils-Aimé est une auteure et interprète de Montréal qui puise son inspiration dans les icônes de la musique soul des années 40 à 60 telles que Billie Holiday, Etta James et Nina Simone. Il y a encore quelques semaines nous ne connaissions pas cet artiste canadienne, honte à nous ! Cet "album est important, intelligent et sensible, il démontre que les genres que sont le jazz et le blues demeurent ancrés dans la société contemporaine". La production est magnifique...

Qobuz : https://www.qobuz.com/fr-fr/album/stay-tuned-dominique-fils-aime/yoo38pao9013a


Toutes les musiques écoutées sont issues de fichiers stockés sur le disque dur de notre serveur Leema Sirius connecté via USB au DAC Leema Libra.

 Davis nikita test opus51 5

  • Grave - Medium - Aigü : 
    • La restitution du registre grave constitue la bonne surprise apportée par ces enceintes. A aucun moment nous avons la sensation d'écouter des "bibliothèques", le registre grave est construit avec fermeté et descend avec une belle linéarité. A l'écoute de l'album de l'artiste canadienne Dominique Fils-Aimée, les "graves" surprennent par leurs qualités, leurs richesses, ils construisent une image sonore stable et structurée.
    • Afin de profiter pleinement des Davis Acoustics Nikita 30, vous devrez les installer impérativement sur des pieds lourds et stables, les pieds Rogoz en option sont idéals. Nous vous conseillons de "coller" (patte à fixe) fermement ces enceintes sur les pieds ou encore mieux, les découpler des pieds avec les fameux Stabile de la société Dilixaudio (trois par enceinte, entre l'enceinte et le support). Une fois cela accompli, vous profiterez à 100% du très bon haut-parleur Davis Acoustics 20TK8, vous serez régalé par une qualité de timbre certaine pour des produits dans cette gamme de prix. Les voix vous impressionneront par leur présence et leur véracité tonale (pour des transducteurs électrodynamiques). 
    • Le haut du spectre mérite un peu moins d'éloge, certes il ne démérite pas mais dans les 2500-3000 Hz il se passe quelque d'étrange, d'indéfinissable qui ote à l'écoute un brin de magie et, qui ramène l'auditeur sur Terre. Ce sont bien des enceintes que nous écoutons et non des artistes en "live".

  • Dynamique & Transparence :
    • Les Nikita 30 proposent un rendement correcte mais réclament des électroniques avec de vraies grosses alimentations. Un amplificateur capable de distribuer une bonne quantité d'Ampères ne fera pas de mal, il sera le bien venu.  Dans ces conditions et seulement dans ces conditions, ces enceintes champenoises seront toniques et véhiculeront avec une grande facilité l'énergie d'un impact soudain. 
    • A l'écoute du Crépuscule des Dieux de R. Wagner, l'entremélement des notes émises par les nombreux instruments du grand orchestre symphonique propose une lisibilité presque suffisante. L'effet "bruit de boîte" que nous entendons sur de nombreuses enceintes de type bass reflex est ici très discret, cela permet à la musique de garder une équilibre tonal proche de la vérité. Les Nikita offrent une écoute naturelle et s'affirment avec bonheur dans les musiques jazz et modernes même les plus électriques jusqu'à des niveaus sonores interdits.
         
  • Scène Sonore :
    • Après l'écoute de très nombreux titres que nous connaissons très bien et qui permettent de "juger" ce critère nous constatons que l'image sonore construite par les Nikita 30 est plus en largeur qu'en profondeur. C'est assez rare pour des enceintes de type "bibliothèque". Ici, rien de rédhibitoire mais nous aurions souhaité un travail encore plus soigneux sur l'intégration des différents registres sonore et sur le respect de la phase acoustique.  

 

Davis nikita test opus51 6

Nos conclusions :

N'employons pas trente six chemins, la droite ligne apporte rapidité et efficacité, dans leur globalité les Davis Acoustics Nikita 30 sont des enceintes acoustiques avec lequel il est facile d'écouter de la Musique, elles se destinent aux audiophiles plus qu'aux mélomanes qui recherchent une "bibliothèque" énergique et vivante.

Si vous écoutez pratiquement que des musiques modernes, du rock des sixties au dernier tube électro ou, du jazz, les "champenoises" sont un choix heureux. Si votre nirvana musical est plus Bach et Beethoven alors, sur le marché aujourd'hui il existe, dans cette gamme de prix, des enceintes qui vous apporteront plus de véracité, plus de transparence, avec des harmoniques plus riches et fidèles (malheureusement vous appartenez à une minorité de mélomane de plus en plus ténue).

Nous avons, à la suite de ce test, associé les Nikita 30 au très bon amplificateur Denon 2500NE, le mariage est plus qu'intéressant.

Nous vous déconseillons, pour "driver" ces enceintes des électroniques trop linéaires, trop neutres. Ces Davis Acoustics apprécient les électroniques toniques qui ont du caractère... 

 

Les Notes  :
 
   Fabrication : 12/20
   Image : 12/20
   Timbres : 13/20
   Dynamique : 15/20
   Transparence : 14/20 
   Qualité/Prix : 14/20


Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51. Les avis donnés ne concernent que le produit testé.

Lu 279 fois

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Skwara dimanche, 04 août 2019 15:54 Posté par Skwara

    Bonjour,
    J'apprécie beaucoup vos tests. Il n'y a pas de parti pris, du moins me semble-t-il, chaque matériel étant jugé selon ses qualités intrinsèques.
    Une phrase ici m'interpelle particulièrement. Vous mentionnez "la minorité de mélomane de plus en plus ténue". Je pense en faire partie sachant que j'appartiens au relatif petit monde de la musique baroque. Ma Hi-Fi du salon a donc la rude tâche de (tenter) faire perdurer la magie du concert. Et je reconnais qu'il est vraiment difficile de trouver la paire d'enceintes ad hoc, c'est-à-dire pour mélomane, en opposition à l'audiophile. J’apprécie par ailleurs beaucoup cette nuance…

    Rendez-vous compte, j’ai changé six fois de paire d'enceintes ces 5 dernières années ! Deux d'entres elles ont été achetées neuves.
    Je viens à ma question : j'ai eu l'occasion d'écouter des Harbeth Super HL5+ récemment chez un particulier et je les ai énormément apprécié. Au point que j’ai passé une commande il y a maintenant 10 jours auprès d’un distributeur… Bien que mon petit doigt me fasse dire que je touche enfin (!) à la paire ultime, que sauriez-vous me préconiser dans une gamme de prix de 4.000€ svp afin de lever un éventuel doute ?

    Pour l’anecdote, j’étais fermement décidé à venir (4h de route A/R) écouter en juillet dernier une paire de Martin Logan ESL après vous avoir eu au téléphone. Cela aurait été ma première visite ! Mais mon épouse les trouve résolument trop laide… Je ne partage pas son avis mais vu ses nombreux efforts pour me passer mes dépenses régulières en Hi-Fi, je me devais à minima respecter son opinion !

    Merci d'avance pour votre réponse ou à défaut, merci tout court pour votre site Internet.

  • Lien vers le commentaire Frederic mardi, 06 août 2019 08:57 Posté par Frederic

    Merci pour vos remarques.
    Il est très difficile de dissocier le trio ampli + cables + enceintes donc vous conseiller me parait très difficile.
    Par contre il me semble que les Harbeth appartienent vraiment à la famille audiophile. A chaque fois que je les ai écoutées et, à chaque salon, au vu de succès de la marque, je me force à rester de longues minutes à les écouter, je retrouve toujours les mêmes défauts, défauts rédhibitoires pour moi. Elles ajoutent trop d'harmoniques artificielles à la musique, elles imposent une coloration à tous les enregistrements. Ecoutez une trompette, un violon et vous remarquerez qu'elles ne "chantent" pas justes. Si vous percevez ce défaut rapidement, par la suite vous n'entendrez que cela et toutes vos écoutes de musique seront gâchées. Dommage.

  • Lien vers le commentaire Skwara jeudi, 08 août 2019 11:36 Posté par Skwara

    Bonjour,
    Merci pour votre avis sur les Harbeth.
    J'espère néanmoins que les HL5+ ne me laisserons pas entrevoir de façon (trop) gênantes les défauts que vous décrivez… J'attends de les recevoir pour la fin de ce mois.
    Pour info, mon quatuor se compose, d'un DAC Audio-gd R8 suivi d'un buffer tube Quellis, d'un préampli passif Hattor, de deux blocs Atoll AM80SE pontés en mono (je n'ai pas trouvé de meilleur R Q/P pour moins de 1500€…) et de câbles pur OCC achetés au mètre et montés par moi-même avec gaine et rembourrage coton. C'est assez hétéroclite comme système, j'en conviens, mais c'est mon meilleur compromis obtenu à ce jour… En revanche, j'ai fais un gros travail sur la qualité de ma ligne électrique, pas à pas pendant plus d'un an, et le gain obtenu dépasse très sensiblement la différence entre un bon et un très bon ampli par exemple… Ma pièce rectangulaire fait 80m3 et est modérément amorti. Si avec tout ceci, vous sauriez me suggérer un ou deux modèles ou types d'enceintes qui sauraient sonner de belles façons, n'hésitez surtout pas !
    A bientôt pour une écoute des ESL dont je ne démords pas malgré tout ;+)

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion