jeudi, 20 juin 2019 16:16

Naim Uniti Nova : le test

Évaluer cet élément
(9 Votes)
Denon PMA-2500NE

L'amplificateur intégré stéréo, DAC, lecteur réseau Naim Uniti Nova se présente dans un beau châssis en aluminium du plus bel effet. Il développe 2 x 80 Watts en classe AB, il dispose de fonctions streaming et peux donc se connecter à tous les services en ligne existant soit, par son application dédiée, soit comme lecteur Roon.

Le Naim Uniti Nova est le fleuron de la gamme Naim Uniti, qui comprend le serveur audio Naim Uniti Core (avec lecteur CD, disque dur et fonction copie), ainsi que les amplis réseau Naim Uniti Atom et Naim Uniti Star.

Ce Naim Uniti Nova peut-il se targuer d'être un vrai amplificateur Hi-Fi haut de gamme ? Le constructeur anglais a t'il préservé sa signature qui plait tant à certains audiophiles et, qui peut en rebuter d'autres ? Pour environ 5.000 euros le Naim Uniti Nova répond-t'il aux attentes que nous attendons d'un produit "tout-en-un" ?

Système écouté : (lien boutique web)


Source DAC : Maranzt SA KI Ruby
Amplificateur intgéré : Naim Uniti Nova
Enceintes : Lawrence Audio Dove
Câble de modulation : Studio Connections Reference Plus
Câbles pour enceintes : Studio Connections Reference Plus
Cable secteur : Dilixaudio Power One
Barrette Secteur : Isol8 - Dilixaudio mini-Terra

 

Le Choix des éléments :

naim nova test opus51 4

Le DAC et lecteur de CD et SACD : Marantz SA KI-Ruby :

Marantz, depuis quelques années propose des lecteurs CD / DAC de haute volée. Le dernier né, le SA KI-Ruby ne déroge pas à la règle.
En terme d'écoute, ce lecteur moyen de gamme est très proche du superbe haut de Gamme SA-10. Dans ce test, même si le Naim Uniti Nova possède son propre DAC, le Marantz SA KI Ruby sera le compagnon idéal afin de révéler les qualités intrasèques de la partie amplification stéréo du produit testé.

Le Serveur Audio ; Leema Sirius :

Leema, à son catalogue, dispose d'un Serveur Audio équipé d'une partie DAC (que nous n'utilisons pas ici). Ce serveur est basé sur un système InnuOs dont nous sommes plus que famillier. En son disque dur sont stockés des milliers de fichiers audio en format 16-44 ou plus. Ils vont être utilisés pour la réalisation de ce test. Un câble USB Leema Reference relie le Sirius à notre DAC Libra.

Les câbles audio ; Studio Connections Reference Plus et Dilixaudio (alimentation) :

Le choix des câbles de modulation (XLR) et des câbles afin de relier l'amplificateur aux enceintes s'imposa comme une évidence : Studio Connections Reference Plus. Cette série de câbles "moyen de gamme" propose une écoute d'une belle neutralité tout en respectant les timbres et la matière. Ces câbles ne "compressent" jamais les écarts de dynamique et laissent la musique "couler" avec un naturel assez confondant.
Quant aux câbles "secteurs", nous n'avons plus le choix. Après avoir goûté aux Power One de Dilixaudio il nous est très difficile de tester des électroniques avec d'autres câbles. Le rapport Silence/Bruit de ce Power One est exceptionnel, il ne peut être comparé qu'à de très bons câbles 3 ou 4 fois plus onéreux.

Les enceintes ; Lawrence Audio Dove :

Les enceintes haut de Gamme Lawrence Audio Dove sont, certainement, les compagnes idéales pour un test d'électronique. Si votre Quête du son "parfait" vous entraine sur le chemin de la précision, de la dynamique, de la vérité des timbres, de l'espace sonore tridimensionnel alors les Lawrence Audio Dove sont parfaites... Mais il faut que l'amplificateur associé soit apte à apporter toutes les informations nécessaires. Ces superbes petites colonnes d'une hauteur de 100 cm ont été conçues pour être installées dans des salons de dimensions moyennes (12 - 30 m²) et demandent pour fonctionner idéalement des électroniques de premier plan, elles ne laissent absolument rien passer...

L'amplificateur / DAC intégré Naim Uniti Nova :

Le Naim Uniti Nova étonne par la qualité des composants électroniques mis en œuvre par le constructeur britannique (sous égide française). Malgré sa puissance moyenne, son alimentation est surdimensionnée pour fournir à son étage de puissance l'énergie suffisante pour animer des enceintes exigeantes.
Sur le dessus du Naim Uniti Nova trône un large contrôle de volume, avec indicateur de niveau lumineux. La face avant accueille un écran LCD de 5", lequel affiche les opérations de lecture en cours, ainsi que les métadonnées des fichiers audio (photo de pochette, artiste, titre, etc.). Le Naim Uniti Nova peut être contrôlé soit par sa télécommande soit, par une application mobile disponible pour iOS et Android.

Le Naim Uniti Nova est dépourvu de disque dur et de lecteur CD, mais il peut être associé à un lecteur de CD-Audio USB pour en dématérialiser les pistes sur une clé ou un disque USB.

Le Naim Uniti Nova intègre les protocoles de streaming audio les répandus : Apple AirPlay, le DLNA, Roon Player et Google Cast qui permet l'écoute depuis le navigateur Chrome de toute musique.

Le Naim Uniti Nova propose 6 entrées numériques : deux optiques, deux coaxiales, une BNC et une HDMI ARC (pour téléviseur HD). Quatre entrées analogiques stéréo sont présentes (DIN et RCA), ainsi que deux sorties pre-out (DIN et RCA) pour brancher un éventuel caisson de basses ou bien un amplificateur de puissance. Deux connecteurs USB de type A permettent de brancher une clé ou un disque USB, pour en lire les musiques, mais aussi y stocker les fichiers audio copiés depuis le lecteur intégré. À noter : les borniers d'enceintes sont au format propriétaire Naim, qui livre des fiches bananes spécifiques à monter sur n'importe quel câble d'enceinte nu. 
Quant à la connectivité sans fil, elle est assurée par un contrôleur WiFi et par un récepteur Bluetooth compatible apt-X. 


naim nova test opus51 6

Caratéristiques techniques :

  • Amplificateur stéréo de classe AB
    Puissance : 2x80 W sous 8 Ohms
    Composants audiophiles
    DAC 24 bits / 192 kHz Texas Instrument
    Ampli casque
    Contrôleurs réseau Ethernet 10/100 et WiFi
    Récepteur sans fil Bluetooth apt-X
    Protocoles de streaming : AirPlay, DLNA
    Télécommande fournie

  • Formats de fichiers lus : WAV, FLAC, DSD, ALAC, AIFF, AAC, WMA, OGG, MP3

  • Connectiques :

    2x entrées audio numériques S/PDIF optiques Toslink 24 bits / 96 kHz
    2x entrées audio numériques S/PDIF coaxiales RCA 24 bits / 192 kHz et DSD64 DoP
    1x entrée audio numérique BNC
    1x entrée audio HDMI ARC
    2x entrées audio USB type A
    2x entrée stéréo analogique RCA
    2x entrés stéréo analogique DIN
    2x sorties pre-out stéréo analogique DIN et RCA
    1x sortie casque mini-jack 3,5 mm

  • Généralités :

    Dimensions (lxhxp) : 432 x 95 x 265 mm
    Poids : 15 kg

naim nova test opus51 2


Les Ecoutes :

Les écoutes ont été réalisées dans une pièce d'un volume d' environ 80 m³. Ecartement des enceintes  2,20 m., distance du fauteuil 3,50 m.. Les enceintes sont à environ 1,00 m. des murs arrières et à 0,9 m des murs latéraux. Les électroniques sont installées sur un meuble Rogoz. 

Daniel Garcia

Travesuras

Artiste principal : Daniel Garcia (piano)
Genre : Jazz
Paru en 2019 chez ACT

Format audio : 24/96

“Le flamenco et le jazz sont frères”, déclare le pianiste Daniel Garcia : “ils ont en commun l’expression de soi, un engagement total au moment de faire de la musique et la profonde expérience du moment présent”.
Daniel Garcia clavieriste espagnol mélande ici le Jazz et le Flamenco avec talent, finesse et subtilité.

Comme l'écit Monsieur Yves Dorison : "Il en découle une musique incroyablement expressive, voire expressionniste, dans laquelle on perçoit parfaitement l’intrinsèque et l’organique brasier du flamenco croisant le fer avec la liberté improvisatoire du jazz. Le mélodique et l’harmonique ouvrent des espaces où la virtuosité des musiciens (remarquables Reinier Elizarde et Michael Olivera) et leur interaction conforte encore l’impression première d’intensité incandescente qui parcourt la musique de cet album jusque dans les compositions les plus lentes...."
Côté technique, nous somes en présence d'une qualité normale pour ce beau label munichois...

Qobuz : Daniel Garcia

The fellini Album

The Fellini Album

Artiste principal : Riccardo Chailly
Genre : Classique, BOF
Paru en 2019 chez Decca

Format audio : 24/96

Pour son nouvel album chez DECCA, le chef d’orchestre italien Riccardo Chailly a choisi de rendre hommage à Federico Fellini à travers une sélection des plus beaux thèmes composés par Nino Rota pour le cinéaste italien. À travers The Fellini album, c’est toute l’Italie des années 50/60 qui revit grâce à un nouvel enregistrement de la musique de La Dolce Vita, Amarcord, 8 et demi, Les Clowns ou encore Casanova. Un album d’une modernité absolue.

L'enregistrement de cet album présente une belle dynamique, une aération surprenante et installe une scéne sonore tridimensionnelle assez réaliste. Un beau travail DECCA, comme à la "belle époque". 

 

Qobuz : The Fellini Album

Keith jarrettJ.S. Bach : The Well tempered Clavier

Artiste principal : Keith Jarrett
Genre : Classique - baroque
Paru en 2019 chez ECM

Format audio : 24/44

Parce c'est Keith Jarrett, parce c'est J. S. Bach, parce que c'est un enregistrement public et enfin parce que le Maître utilise ici un Grand Piano et non pas un clavecin comme l'enregistrement studio paru en 1988. L'enregistrement ici a été capté le 7 mars 1987... Pourquoi attendre plus de trente années pour nous l'offrie ?
"Pour Keith Jarrett, Bach reste en définitive le triomphe de la structure, et il joue Bach pour se confronter avant tout à l'une des données de son propre art : l'élaboration polyphonique. L'œuvre du Cantor est un support de sa propre créativité musicale en tant que jazzman, et improvisateur. La poésie, l'émotion n'en sont jamais absentes pourtant."

Qobuz : Keith jarrett

Solange

When I Get Home

Artiste principal : Solange
Genre : R&B - Soul
Paru en 2019 chez Columbia

Format audio : 24/44

Je cherchais un album qui correspondait aux capacités du Naim Uniti Nova que j'étais en train de tester, les musiques dîtes "classiques" n'étaient sa tasse de thé. Ayant été lontemps un mordu de The prince, j'en avais retrouvé quelques accents dans ce disque d'une américaine nommée Solange... Et en lisant la "critique" Qobuz, stupéfaction, j'appris qu'elle était la soeur de la célèbre, bien trop célèbre Beyonce. Devais-je alors vous présenter cet album ?

 

Qobuz : Solange


Toutes les musiques écoutées sont issues de fichiers stockés sur le disque dur de notre serveur Leema Sirius connecté via USB au DAC du lecteur Marantz SA KI Ruby.

 naim nova test opus51 5

  • Timbres
    • Dans le Grave, l'écoute se caractérise par une belle fermeté  quelle que soit les entrées utilisées (analogiques ou numériques). Nous sommes en présence d'un amplificateur qui "assure". Ampleur et puissance sont au rendez-vous. L'exploration des premiers registres s'effectue avec discrétion, sans amphase et pourra paraître, pour les propriétaires d'enceintes Full Range, un peu limitée.  
    • Naim maîtrise le registre medium et lui impose sa patte, cela plaira ou ne plaira pas. Lorsque vous faîtes l'acquisition d'un produit de la marque british vous acceptez cette "coloration", vous ne pourrez pas vous en plaindre, nous vous aurons prévénus... 
    • Le Naim Uniti Nova pourra à l'écoute vous sembler un peu "sec", sa restitution du haut medium et des aigus y est pour beaucoup. Il a tendance à mettre légérement en avant ces registres sonores, à les simplifier. Prenez garde aux enceintes que vous associerez à cette électronique, des enceintes d'origine d'outre manche devraient parfaitement assurer le complément indispensable.

  • Dynamique & Transparence :
    • Le Naim Uniti Nova posséde un beau transformateur qui semble surdimensionné, pourtant à l'écoute, au niveau du rendu dynamique, nous restons un peu sur notre faim. Ce n'est pas que le Nova soit mollasson, c'est qu'il reste dans les standards habituels. Après avoir testé le Denon PMA-2500NE le Naim, au niveau de sa dynamique peut décevoir. Il est plus dans la puissance que dans la réaction, plus dans le fond que dans le sprint.
    • Quant à la transparence... Nous sommes en présence d'un Naim, qui dit Naim dit signature sonore, qui dit coloration, dit transparence et neutralité remisées au second plan. Rien ne sert de s'étendre sur ce critère, certains apprécieront le "Son" Naim, d'autres détesteront... A vous de juger !
         
  • Scène Sonore :
    • Comme nous vous l'avons déjà annoncé le registre grave est ici bien retranscrit. Les fondations de la Cathédrale sont solides. Sur cette base saine, se bâtit une image sonore plus large que profonde. Mais globalement nous avons retrouvé pas mal de nos repères en termes de présentation et de perspectives spatiales par rapport aux écoutes effectuées lors de nos précédents tests.

 

naim nova test opus51 1

Nos conclusions :

A qui s'adresse le Naim Uniti Nova ?

Les audiophiles qui recherchent le Graal de la vérité musicale passeront leur chemin, Naim n'a pas voulu travailler pour eux.

Vous recherchez un "tout-en-un" facile à vivre, à installer dans votre salon sous votre télévision (le Naim est équipé d'une prise hdmi qui récupérera le son de votre TV), la musique vous l'appréciez mais vous n'êtes pas un grand puriste (ou un gand malade) alors le Naim Uniti Nova est pour vous. Vous écoutez généralement de la variété, de la musique pop, du rock, du jazz ou du blues, le Naim Uniti Nova est calibré afin de vous apporter un maximum de plaisir. Seule petite contrainte, lui choisir des enceintes légérement introverties et sages afin de compenser son effet "raide, trop droit dans ses bottes". Il vous permettra de découvrir et de profiter de tous les sites de musiques en streaming (Tidal, Spotify, Qobuz...) et affichera les pochettes des albums écoutés sur son écran du plus bel effet.

 

Les Notes  :
 
   Fabrication : 18/20
   Fonctionnalités : 18/20
   Image : 15/20
   Timbres : 11/20
   Dynamique : 12/20
   Transparence : 12/20 
   Qualité/Prix : 14/20


Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51. Les avis donnés ne concernent que le produit testé.

Lu 847 fois

Éléments similaires (par tag)

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Sébastien mercredi, 17 juillet 2019 01:23 Posté par Sébastien

    Bonjour, le Nova possède t'il sur l'une des ses entrées rca une fonction by-pass ? Je trouve l'info nul part...
    Je possède des enceintes PMC Twenty5 23, est-ce que le mariage serait efficace ? Merci

  • Lien vers le commentaire Frederic mercredi, 17 juillet 2019 15:16 Posté par Frederic

    Non pour le Bypass
    Oui pour les PMC mais alors bien choisir ces câbles enceintes.

  • Lien vers le commentaire Paul vendredi, 16 août 2019 14:26 Posté par Paul

    Bonjour,

    Possesseur d'un uniti star (le petit frère du Nova), je rejoins votre analyse pour ce qui est de l'écoute.
    Le son n'est pas neutre, avec un déséquilibre dans les haut médiums et surtout ne pensez pas corriger cela, il n'ont pas mis de correction de tonalité graves/aigus. Mème mes focal aria bien rondes ne parviennent pas à compenser.
    A écouter avant tout achat! Personnellement, je regrette le mien.
    Seule la polyvalence de sources le sauve, et encore, en espérant que l'appli smartphone (indispensable) finisse par corriger ses multiples bugs.

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion