dimanche, 16 mai 2021 17:40

GoldenEar BRX , de petites géantes : le test

Évaluer cet élément
(12 Votes)
GoldenEar BRX

Créée aux Etats-Unis en 2010 par Don Givogue et par Sandy Gross, co-fondateur de Polk Audio et de Definive Technology en 1999, GoldenEar qui a été rachetée en 2019 par le fabricant californien de câbles audio et video AudioQuest possède déjà un catalogue riche de nombreuses références colonnes et bibliothèquesLe fabricant californien vient d'y ajouter une petite enceinte compacte très étonnante sur bien des points.

GoldenEar BRX Opus51 7

Les enceintes de bibliothèque GoldenEar BRX ont été initialement développées pour être utilisées comme moniteurs de proximité dans les applications de mixage professionnelles.
L'objectif de conception était de produire des enceintes compactes qui permettraient une reproduction sonore Haute Définition précise, avec une superbe image tridimensionnelle, comparable à celle obtenue par les colonnes Triton du fabricant. Les GoldenEar BRX ont été spécifiquement conçues en incorporant les technologies développées pour les Triton Reference, le vaisseau amiral de la marque, afin d'atteindre des performances de haut niveau.

GoldenEar BRX Opus51 6
Ces enceintes compactes, moins larges et hautes comme une feuille papier au format A4, sont proposées dans une finition noire laquée du plus bel effet. Elles sont équipées de 2 haut-parleurs en façade, un medium maison haut de gamme de 15 cm en polypropylène au design spécifique permettant une propagation rapide de l'onde sonore et, d'un tweeter ruban HVFR celui même qui équipe les enceintes haut de gamme, les Triton Reference, du concepteur américain. Chacun des flancs de l'enceinte GoldenEar BRX est équipé d'un haut-parleur passif de type planar accoustiquement accordé au haut-parleur basse/medium.
Au dos de l'enceinte, deux connecteurs pur cuivre permettent de connecter ces enceintes compactes à un amplificateur qui se voudra de qualité.

GoldenEar BRX Opus51 3

 

Caractéristiques techniques (liste non exhaustive) :

- Bande passante : 40 Hz – 35 kHz
- Rendement : 90 dB
- Impedance : 8 ohms
- Puissance recommandée : 20 – 250 Watt

Haut Parleurs :
   - 1 x Tweeter Ruban HVFR (High-Gauss Neodymium High-Velocity Folded Ribbon)
   - 1 x médium/basse de 15 cm (high-definition cast-basket)
   - 2 x radiateur passif planer de 15 cm, extrêmes basses fréquences)

Dimensions (LxPxH): 20.5x 31 x 30.8 cm
Poids: 5.44 kg

Tarif au 01/02/2021 : 1.600 euros ttc la paire
Boutique Web : https://www.opus51.net/opus-51-enceintes/1044-goldenear-brx.html

GoldenEar BRX Opus51 5

 

Conclusions d'écoute de notre testeur Hi-Fi :

Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51. Les avis donnés ne concernent que le produit testé.

Ces enceintes sont entre mes mains depuis environ 2 mois, à ce jour j'ai pu les écouter avec un panel d'amplificateur assez large, Leema Pulse IV, Rega Elex-R, Roksan Kandy III, NAD M33, Roksan Blak, Marantz PM7000N, Denon PMA-1600NE... D'une électronique à l'autre les GoldenEar BRX peuvent varier du tout au tout, d'un rendu sonore moyen à un rendu excellent... Lorsque vous écouterez ces enceintes compactes, exigez de votre revendeur qu'il les associe à un amplificateur possédant une bonne alimentation et surtout respectant une vraie neutralité "musicale". De même, de par l'énergie qu'elles peuvent dégager dans le bas du spectre sonore, les GoldenEar BRX nécessitent de bons supports stables et inertes, pour cette écoute nous remercions la société italienne Solidsteel.  

Pour les musiques écoutée, comme à mon habitude j'ai, entre autre, utilisé ma playlist construite sans concession qui permet comme l'affirme un de nos "amis" mélomanes "de tester, nos chers systèmes, des basses à l’aigu, en passant par les tessitures, les attaques, la profondeur, la différenciation des voix dans les chorales, bref tout y et il faut une belle résolution, pour passer tout ça, mais surtout pas être dans dans ces définitions surnaturelles, sinon gare à la casse" :
Playlist sur Qobuz ici : 
https://open.qobuz.com/playlist/5856048

Comme cela, sans réfléchir, je m'installe et j'écoute. Dès les premiers accords musicaux ma première impression est que les GoldenEar BRX "chantent" comme des enceintes colonnes, le bas du spectre sonore est bien présent, il est articulé, rapide, précis, jamais il ne "bave". Le plaisir est grand de constater que cette "boursouflure" du haut grave trop présente à l'écoute de nombreuses enceintes compactes qui désirent se faire plus grandes qu'elles ne le sont, est absente. Merci aux haut-parleurs passifs qui clos les GoldenEar BRX.

La deuxième impression est que les GoldenEar BRX occupent avec une facilité déconcertante tout l'espace de la salle d'écoute. Elles en mettent partout... Mais ce "partout" est construit tant en largeur qu'en profondeur. La scène sonore réellement tridimensionnelle (lorsque l'enregistrement est bien réalisé) reproduite (le miracle de la stéréophonie, de cette double monophonie comme l'affirme Jean-Michel Jarre, allez écouter sa dernière réalisation Amazonia, c'est, dans le genre, un petit chef d'oeuvre) pourrait faire rougir de nombreuses enceintes acoustiques bien plus onéreuses.

J'ai eu l'idée saugrenue de vouloir écouter un peu de Hard Rock avec ces enceintes, de replonger dans une jeunesse qui n'existe plus depuis longtemps. "Hells Bells" du groupe australien AC/DC et puis j'ai poussé le volume sonore, et puis j'ai encore poussé le volume sonore, je ne m'entendais plus penser... La troisième impression est que les GoldenEar BRX peuvent encaisser du lourd, du très lourd, au vu de leur taille et de leur volume, c'est très étonnant ! Ah oui j'oubliais de signaler que les 100 dB étaient largement dépassés et cela sans aucune distorsion ressentie.

Ecouter un enregistrement "live" avec les GoldenEar BRX c'est transformer votre salon d'écoute en salle de concert. Il y a plus de 20 ans parraissait ce qui est pour moi l'un des plus beaux "live" de l'histoire de la musique prog. le "In the Flesh" de Roger Waters que j'ai la chance de posséder en version SACD... J'ai donc glissé le premier SACD de ce double album dans la belle platine Marantz SACD 30n et les 12 titres ont défilés... Vite je vais être en retard, je dois sortir les Monstres, le temps est passé avec une telle célérité...

Redevons un peu plus sérieux et, revenons à la Playlist de test afin de déterminer un point qui pour moi est crucial mais qui pour nombre d'entre vous, je le conçois sans réserve, est de moindre importance, la justesse des "timbres" reproduit par les GoldenEar BRX.
Un peu de violon baroque, de la flûte également baroque, du grand piano de concert, un violoncelle, un hautbois, une clarinette, une trompette, je me fais rapidement une belle idée des qualités et des défauts de ces petites californiennes. Un petit tuyau pour vous amis mélomanes, la "coloration" qu'ajoute une enceinte au message musical sera beaucoup plus facilement repérable sur les transitoires (les attaques de notes) et sur les tenues de notes (sustain naturel). En prêtant bien l'oreille, je dois avouer, mais je chipote, que les GoldenEar BRX ne sont pas parfaitement neutres, une très légére coloration (dûe à la matière utilisée pour la réalisation du haut-parleur basses/medium ?) subsiste. Elle n'est pas rédhibitoire, loin de là, mais pour l'oreille avertie elle existe bien. Avais-je le droit de passer ce petit défaut sous silence ? 

En me relisant je m'aperçois que je vous ai conseillé lors d'une écoute future d'exiger de votre revendeur d'effectuer celle-ci avec un amplificateur de qualité, mais exigez également de bons câbles, si possible neutres et possédant une bande passante réellement très étendue, de nombreux câbles enceintes, sur le marché, brident les graves et surtout oublient une grande partie des informations dans le haut du spectre sonore, ce serait domage avec ces enceintes qui possédent une bande passante étendue jusqu'à 35.000 Hz, idéale pour les écoute HiRes (par exemple).

Les GoldenEar BRX méritent vraiment le détour, dans cette gamme de prix, aujourd'hui sur le marché des enceintes passives, nous ne leur connaissons pas de concurrentes réelles. Alors si votre salle d'écoute fait moins de 20 m², au lieu d'acquérir des enceintes de type colonne que vous aurez du mal à maîtriser, jettez vous sur ces enceintes améraicaines de nouvelle génération !

 

Jean-Michel Jarre AC/DC
Roger Waters

 

 

Les Notes  :
 
   Fabrication : 16/20
   Image : 16/20
   Timbres : 14/20
   Dynamique : 16/20
   Transparence : 15/20 
   Qualité/Prix : 17/20

 

GoldenEar BRX Opus51 4

Lu 1232 fois
Plus dans cette catégorie : « Classé Audio Delta Stéréo : le test

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion