vendredi, 21 avril 2023 11:25

PSB Passif 50 : l'enceinte comme dans le temps

Évaluer cet élément
(12 Votes)
PSB Passif 50

Un écrin de noyer lustré, une toile de tissu brun-gris, des pieds bas et solides : tous les ingrédients sont réunis pour créer des enceintes qui évoquent la grande époque de la haute-fidélité, celle qui a vu naître PSB Speakers quelque part dans le gand Nord américain. 

Pour célébrer le 50ème anniversaire de la marque, les PSB Passif 50 arborent un style qui rappelle les modèles Passif I et Passif II (premières création de la firme à la feuille d'érable), tout en incorporant des circuits et des haut-parleurs de dernière génération.
Ces enceintes vintage sont un hommage à l'âge d'or de la musique, lorsque les mélodies étaient ciselées avec soin et écoutées avec attention...

 DSC6792PSB Passif50 Opus51


Pour reproduire le haut du spectre sonore de 1.800 Hz à 20.000 Hz les PSB Passif 50 possèdent un tweeter néodyme à dôme en titane de 2,6 cm avec amortissement en ferrofluide. Ce haut-parleur est entouré de feutre afin de minimiser sa diffraction, tandis que devant son dôme, un bouchon de phase vise à assurer une dispersion large et cohérente du son.

Attention ce tweeter est désaxé en miroir. Cela signifie que les enceintes de gauche et de droite qui composent le système stéréo PSB Passif 50 ne sont pas interchangeables.

 DSC6796PSB Passif50 Opus51


Pour reproduire les fréquences Grave-Médium de 50 Hz à 1.800 Hz, les PSB Passif 50 utilisent un haut-parleur de médium-grave à cône en papier qui mesure 17 cm, il est accompagné d’un radiateur passif de 23 cm pour renforcer les graves.

Le haut-parleur de médium-grave comme le radiateur passif sont dotés d’un panier en aluminium moulé et d’une suspension en caoutchouc.

 DSC6798PSB Passif50 Opus51

Les PSB Passif 50 à l'arrière sont équipées d'un double bornier permettant le bi-câblageet et d'une plaque décorée d'une feuille d’érable portant l'indication "Passif 50 - 1972-2022" ; un petit rappel historique !

 DSC6799PSB Passif50 Opus51

Malgré leur allure vintage, les PSB Passif 50 sont conçues avec la plus grande minutie. Les joints entre les panneaux sont renforcés pour minimiser les vibrations parasites et les bords sont coupés en onglet, avec une précision d'orfèvre, pour une finition impeccable. Les haut-parleurs, quant à eux, sont soigneusement dissimulés derrière des grilles en tissu fixées magnétiquement.

 DSC6793PSB Passif50 Opus51

 

 Caractéristiques techniques :

Enceinte passive 2 voies

HP :
     - tweeter néodyme 2,6 cm, dôme titane,
     - médium/grave 17 cm cône papier ; radiateur passif 23 cm
Réponse en fréquence : 50 Hz – 20 kHz
Filtre 1800 Hz, LR4
Impédance minimale : 4 Ohms
Sensibilité : 89 dB
Amplification recommandée : 30 – 200 W
Finition : placage noyer
Grilles textile aimantées
Borniers plaqués or 5 voies pour bi-amplification
Dimensions enceinte : 66 x 28 x 25,4 cm
Dimensions enceinte avec pied : 87 x 28 x 25,4 cm
Poids : 13,7 kg par enceinte

Tarif au 01/04/2023 : 2.500 euros ttc la paire (pieds fournis)

Lien Boutique Web :

 

 DSC6794PSB Passif50 Opus51

Mes impressions d'écoute :

"Quand le ramage diffère du plumage, la PSB Passif 50 devient le Phénix des hôtes de ce magasin…"

Mon premier contact avec la PSB Passif 50 remonte au mois de novembre 2022 lors du Salon Audio et Video parisien. Alors elles étaient mises en œuvre en compagnie de l’amplificateur NAD C3050LE dans une salle aux dimensions moyennes mais à l’acoustique indécente. Le résultat était, soyons directs, mauvais mais le design de ces enceintes de type « vintage » m’avait interpellé alors j’ai demandé à ce que le distributeur français, France Marketing, m’en prête une paire.
En avril 2023, c’est chose faîte, j’ai pu les découvrir, enfin, dans de bonnes conditions.

Afin de me construire un avis le plus "juste" possible j’ai associé les PSB Passif 50 à plusieurs amplificateurs assez différents : NAD C3050LE, Roksan Attessa, Rega Brio-R, Moonriver Audio Model 40, etc... Les meilleurs résultats d’écoute ont été obtenu avec le Moonriver et le Rega pour des raisons assez différentes.
Les PSB Passif 50 sont des enceintes assez « vives » et précises aux mediums riches avec un haut du spectre sonore qui doit être absolument bien contrôlé sous peine pour l'auditeur d’être rapidement lassé par les musiques écoutées.

Le NAD C3050LE accompagne souvent, lors des différents Salon Audio se tenant tout autour de la Planète, les PSB Passif 50. Malheureusement cet amplificateur, à mon avis, ne les met pas en valeur, le haut du spectre sonore du NAD est un brin trop présent et à des difficulté pour développer de belles harmoniques, il peut engendrer, avec ces enceintes une fatigue auditive génante.
Le petit Brio-R, boule d’énergie, propose une écoute aux mediums d’une très belle facture, l’écoute typique Rega. Alors on prend plaisir à écouter les voix masculines ou féminines. Si vous raffolez des musiques jazz chambristes (un trio avec une chanteuse par exemple), de la pop intimiste ou soixante-huitarde (The Beatles, ici est un régal), des musiques baroques de Vivaldi à Haendel sans forcément « taper » dans del’oratorio démesuré alors, les PSB Passif 50 vous apporteront de grands plaisirs musicaux.

Pour tous les autres types de musiques allant de la grande symphonie romantique au dernier groupe de Métal en vogue, afin de profiter pleinement des PSB Passif 50 je vous conseille de de les associer à un amplificateur en classe AB à la « big » alimentation et aux qualités musicales indéniables (Moonriver ou Denon PMA110 par exemple), il leur faut un amplificateur costaud et n’ayant pas peur de produire de la « matière ».

Quand j’entends l’expression « enceinte vintage », de suite je fuis...
J’entends déjà les enceintes de ma jeunesse, les Cabasse (vous savez, tous les bateaux : Sampan, Brick, Sloop, Galion), les JBL (celles qui sont vendues maintenant de petites fortunes) et bien d’autres caisses en bois à la fidélité à la musique plus ou moins imaginée.
Donc comme lorsque je m’installe devant une enceinte de type « vintage » moderne j’ai peur, peur d’avoir à subir une sonorité un peu à l’anglaise (Rodgers, Harbeth…), peur d’écouter une enceinte qui s’impose et qui m’oblige à écouter un « type » de son très spécifique.
Mais comme les PSB Passif 50 à l’écoute ont tout d’une enceinte moderne (ouf!), elles sont plutôt agréables à vivre. Si vous recherchez des enceintes un peu différentes au design original, si vous avez la chance de pouvoir les écouter, vous serez agréablement surpris, je vous les conseille sans aucune arrière pensée. Dépêchez-vous, pour l’instant elles sont encore chez Opus 51 pour quelques jours.

  DSC6747PSB Passif50 Opus51

 Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51. Les avis donnés ne concernent que le produit testé.

Lu 1940 fois

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion