samedi, 18 avril 2020 10:07

Roksan Kandy K3 : le test

Évaluer cet élément
(14 Votes)
Denon PMA-2500NE

L'amplificateur stéréo intégré Roksan Kandy K3 développe 2 x 140 watts sous 8 ohms et dispose d'un récepteur Bluetooth apt-X, de cinq entrées Ligne, d'une entrée Phono MM, d'une entrée ByPass et d'une sortie Pre-Out.
Roksan livre avec le Roksan Kandy K3 un amplificateur intégré de très haute qualité. Intégrant des composants de très haut niveau, il se caractérise par une très belle musicalité (voir le mini test ci-dessous). Le fabricant a opté pour un montage symétrique des composants sur un unique circuit imprimé. L'alimentation régulée adopte ici un transformateur torique de 550 VA à très faible bruit pour offrir une forte réserve de courant afin d'améliorer l'efficacité de l'ensemble. Le circuit audio entièrement symétrique est optimisé, il raccourcit au maximum le trajet du signal et améliore l'image stéréophonique. La façade entièrement en aluminium brossé rompt avec l'esthétique surannée des précédents modèles, tout en conservant une sobriété typique des productions de la marque.

Le Roksan Kandy K3 est parfaitement en mesure d'alimenter tout type d'enceintes, qu'il s'agisse d'enceintes compactes de faible sensibilité ou d'enceintes colonne à charge complexe.

Système écouté : (lien boutique web)


Source DAC/Serveur Audio : Leema Sirius
Amplificateur intgéré : Roksan Kandy K3
Enceintes : Lawrence Audio Dove
Câble de modulation : 
Câbles pour enceintes : Studio Connections Reference Plus
Cable secteur : Dilixaudio Power One
Barrette Secteur : Isotek Titan - Dilixaudio mini-Terra

 Roksan K3 opus51

Le Choix des éléments :

 

Le DAC / Serveur Audio ; Leema Sirius :

Leema, à son catalogue, dispose d'un Serveur Audio équipé d'une partie DAC de grande qualité utilisée pour les écoutes lors de ce test. Ce serveur est basé sur un système InnuOs dont nous sommes plus que famillier. En son disque dur sont stockés des milliers de fichiers audio en format 16-44 ou plus. Ils vont être utilisés pour la réalisation de ce test.

Les câbles audio ; Neodio, Studio Connections Reference Plus et Dilixaudio (alimentation) :

Le choix des câbles de modulation (RCA) s'est porté sur ceux conçus par Stéphane Even pour la marque Neodio la référence I50 et les câbles permettant de relier l'amplificateur aux enceintes sont comme souvent pour nos tests les Studio Connections Reference Plus. Cette série de câbles "moyen de gamme" propose une écoute d'une belle neutralité tout en respectant les timbres et la matière. Ces câbles ne "compressent" jamais les écarts de dynamique et laissent la musique "couler" avec un naturel assez confondant.
Quant aux câbles "secteurs", nous n'avons plus le choix. Après avoir goûté aux Power One de Dilixaudio il nous est très difficile de tester des électroniques avec d'autres câbles. Le rapport Silence/Bruit de ce Power One est exceptionnel, il ne peut être comparé qu'à de très bons câbles 3 ou 4 fois plus onéreux.

Les enceintes ; Lawrence Audio Dove :

Les enceintes haut de Gamme Lawrence Audio Dove sont, certainement, les compagnes idéales à un test d'électronique. Si votre Quête du son "parfait" vous entraine sur le chemin de la précision, de la dynamique, de la vérité des timbres, de l'espace sonore tridimensionnel alors les Lawrence Audio Dove sont parfaites... Mais il faut que l'amplificateur associé soit apte à apporter toutes les informations nécessaires. Ces superbes petites colonnes d'une hauteur de 100 cm ont été conçues pour être installées dans des salons de dimensions moyennes (12 - 30 m²) et demandent pour fonctionner idéalement des électroniques de premier plan, elles ne laissent absolument rien passer...

L'amplificateur Roksan Kandy K3 :

 L'amplificateur Roksan Kandy K3 dispose d'un préampli phono compatible avec les cellules à bobine, ainsi que d'une entrée directe pour utiliser un préamplificateur externe (un amplificateur home-cinéma équipé de sorties pré-out par exemple). Quatre paires de borniers plaqués or permettent de connecter vos enceintes, si elles le permettent, en bi-cablage.

La façade massive en métal brossé confère au Roksan Kandy K3 une esthétique irréprochable, un brin "old style". Les potentiomètres et différent boutons pressoirs sont assez bas de gamme, malheureusement. Le Roksan Kandy K3 est livré avec une télécommande.

Roksan K3 opus51 2

Caractéristiques :

Puissance : > 140 W sous 8Ω, deux canaux alimentés
Alimentation : transformateur torique 550VA ultra faible bruit
5 canaux d'alimentation régulés
Circuits symétriques
Châssis à ventilation optimisée
Réponse en fréquence (-3 dB) : < 3 Hz - 100 kHz
Gain : 37,3 dB (Pré-amp & amplification)
Distorsion harmonique totale (THD) : < 0,005% 1 kHz - 8 ohms
Impédance en entrée : 47 kΩ
Sensibilité en entrée : 510 mV (Ligne)
5 x entrée Ligne RCA stéréo
1 x entrée Phono MM
1 x prise antenne Bluetooth
1 x entrée Bypass RCA stéréo
1 x sortie pré-amplifiée RCA stéréo
1 x sortie casque mini-jack 3,5 mm
Borniers enceintes stéréo à vis compatibles fiches bananes
Bluetooth codecs pris en charge : SBC, aptX
Dimensions (lxhxp) : 432 x 90 x 380 mm (hauteur avec pieds : 102 mm)
Poids : 14 kg
Tarif au 01/04/2020 : 1.600 euros ttc


Les Ecoutes :

Les écoutes ont été réalisées dans une pièce d'un volume d' environ 80 m³. Ecartement des enceintes  2,20 m., distance du fauteuil 3,50 m.. Les enceintes sont à environ 1,00 m. des murs arrières et à 0,9 m des murs latéraux. Les électroniques sont installées sur un meuble Rogoz avec comme support les Dilixaudio Cantabile. 

F Liszt

Naïve

Artiste principal : Suzana Bartal (piano)
Genre : Classique
Paru en 2020 (Naïve)

Format audio : 24/96

"Les Années de pèlerinage" est un cycle de trois recueils de pièces pour piano de Franz Liszt, composées au cours de ses voyages en Suisse et en Italie entre 1835 et 1839, et pour le 3éme voyage elles ont été composées entre 1867 et 1881.
Ces "trois années", surtout la troisième sont, pour moi, parmi les plus belles oeuvres pour piano du XiXéme siècle. Malheureusement F. Liszt est un peu le musicien mal aimé de l'époque alors que F. Chopin et R. Schumann sont adulés. Son côté Star, sa trop importante production lui ont porté préjudice, pourtant son génie a éclaboussé de sa splendeur tout le XiXéme siècle.
La dernière intégrale de ces oeuvres à 'avoir interpellée était celle du pianiste français Bertrand Chamayou parue en 2012, 8 ans déjà (Naïve qui doit être le seul éditeur au monde à avoir deux intégrales aux grandes qualités récentes à son catalogue). La vision que nous livre Suzana Bartal est différente mais tout aussi intéressante et passionnante.
Vous êtes impatients, afin de vous convaincre de vous laisser emporter par ce flot musical, écoutez directement l'une des plus belles, des plus connues pièces de ces recueils "Les Jeux d'eaux à la ville d'Este" et vous serez convaincu ! La Dame a beaucoup à raconter, son discours est, à la fois construit, fidèle, libre. Un des plus Liszt de ces 10 dernières années.

Qobuz : Suzana bartal

L. van Beethoven

L. van Beethoven : Symphonie 5

Artiste principal : Teodor Currentzis
Genre : Classique Symphonique
Paru en 2020 (Sony)

Format audio : 24/96

Si vous ne connaissez pas la musique Classique, je suis certain que vous avez déjà entendu le début de cette symphonie.
Pour les autres je suis certain que cette oeuvre vous ne l'écoutez plus, rien que d'entendre la répétition du premier motif cela fait que vos poils s'hérissent.

Teodor Currentzis, chef greco-russe a pris la bonne habitude de bousculer nos certitudes (écoutez sa 6éme de Tchaikovsky, son superbe Sacre de Stravinsky, sa magnifique 6éme de Mahler, son étonnant et déroutant Requiem de Mozart). Ici il ne déroge pas à sa régle et nous donne une interprétation toute personnelle et inhabituelle.
Point spécial pour la prise de son étonnante et passionnante qui fait partie intégrante de cette vision de l'oeuvre du Maître allemand.


Qobuz : Symphonie n° 5

David Helbock Trio : Into the Mystic (Act 2016)

David Helbock ; into The Mystics

Artiste principal : David Helbock Trio 
Genre : Jazz
Paru en 2016 (Act Music)

Format audio : 24/88.2

Un magnifique album de jazz contemporain à écouter au calme et à apprécier sans modération. Le pianiste autrichien accompagné d'un batteur et d'un contrebassiste reprend des thémes connus, les modélent à sa sauce qui est bien souvent savante et simple à la fois... Du bel art musical !

Qobuz : David Helbock

Kinga Glyk

Kinga Glyk : Feelings

Artiste principal : Kinga Glyk
Genre : Jazz Fusion, Funk
Paru en 2019 (Warner)

Format audio : 24/96

Kinga Glyk joue d'un instrument dont peu de femmes jouent : la basse. A 22 ans, la belle brune au chapeau mou est déjà une figure de la scène musicale polonaise.
« Je ne chante pas tellement bien, c'est pour ça que je joue de la basse, » explique Kinga Glyk. Une déclaration étonnement modeste au vu de l'intérêt qu'elle suscite depuis quelques années. Néanmoins, les mots de la bassiste polonaise résument précisément l'essence de son nouvel album « Feelings ». Avec une virtuosité et une nonchalance inégalées, elle laisse sa basse raconter des histoires.
Pour cet album, le 4éme je crois, dès le premier titre « Let's Play Some Funky Groove », elle installe de nombreuses séquences propices à réchauffer l'atmosphère. Ses doigts ne tiennent pas en place et font claquer le beat dans son interprétation organique du son de Minneapolis, avant de plonger dans la drum'n'bass. « Lennie's Pennies », composé par Lennie Tristano, se transforme en monstre groovy sous l'impulsion de Kinga et de son formidable trio : les solos sont brillants, dénués des clichés propres à l'improvisation, et l'ensemble est tight. Brett Williams, le clavier de Marcus Miller, met le feu avec Kinga au funky « Joy Joy » et fait claquer le fouet avec une version jazzy rock'n'roll de « Mercy » (Duffy). Le Montréalais Anomalie, claviériste et « artiste de dance music » auto-proclamé, habille de son funk le « 5 Cookies » de Kinga en reprenant le riff du « Superfreak » de Rick James.

Qobuz : Kinga Glyk


Toutes les musiques écoutées sont issues de fichiers stockés sur le disque dur de notre serveur Leema Sirius.

 

  • Dynamique & Transparence
    • L'énergie disponible en sortie du Roksan Kandy K3 est due à l'excellence de son alimentation largement dimensionnée signe distinctif du constructeur britannique qui se démarque radicalement de ses concurrents à cet égard. La dynamique perçue de l'orchestre Music Aeterna sur la 5éme symphonie de L. van Beethoven n'est pas très éloignée de celle ressentie à l'écoute d'amplificateurs bien plus onéreux (2 à 3 fois) reconnus par les médias spécialisés. Les cuivres et les percussions ne se troublents pas mutuellement durant les forte et conservent une belle expréssivité.
    • La restitution sonore du Roksan Kandy K3 fait preuve d'une ouverture peu commune dans cette gamme de produits et de prix. C'est la respiration et l'aération qui s'imposent dès les première notes du piano de Suzana Bartal. Tant que l'écoute s'exprime à des niveaux sonores réaliste, il n'y a aucun problème, le Roksan Kandy K3 commence à montrer quelques limites quand on pousse vraiment haut le niveau sonore (mais quel est l'intérêt de chercher prématurément la sourdité). En écoute domestique, le Roksan Kandy K3 ne triche jamais et nous gratifie en permanence d'une transparence rare.  

  • Timbres :
    • La restitution des premières octaves de la bande passante ne pose aucune difficulté au Roksan Kandy K3. Il paraît contenir avec conviction les superbes Haut-Parleurs céramiques de nos bien aimée enceintes Lawrence Audio Dove. A l'écoute de l'album de Kinga Glyk le grave "fabriqué" par la basse électrique de l'artiste (Kinga est une bassiste funk) n'a rien d'artificiel et reste très bien articulé malgré une énergie sans limite.
    • Pour les médiums, le K3 mérite un prix d'excellence surtout au vu de sa gamme tarifaire. La justesse des timbres qu'il délivre est tout à fait réaliste, véridique. Les instruments de l'orchestre Music Aeterna sont riches en harmoniques et leurs modulations font que nous avons une l'impression de leur présence dans notre salon d'écoute.
    • En général, les amplificateurs à transistors d'entrée et de moyen gamme évite rarement le côté un peu brillant et systématique  des registres haut médiums et aigus. Le Roksan Kandy K3 reste riche et précis même au dessus des 3.000 Hz, les sonorités des instruments de l'orchestre symphonique délivrent des sonorités bien distinctes les unes des autres avec des variations en harmoniques et en amplitudes satisfaisantes.
         
  • Scène Sonore :
    • Résultat logique de ses belles qualités dynamiques et de sa vivacité, la scéne sonore delivrée par le Roksan Kandy K3 étonne par son ampleur et par la précision de focalisation des différentes sources sonores. Nous avons vraiment la sensation d'écouter un amplificateur bien plus onéreux tant la perspective spatiale rappelle par de nombreux aspects des produits bien plus haut de gamme. La mise en scéne du Trio de David Helbock est stupéfiante de présence.

 Roksan K3 opus51 2

 

Nos conclusions :

A l'évidence, notre perception de l'amplificateur stéréo intégré Roksan Kandy K3 est plus que positive. De suite nous le classons dans le haut de notre classement (rapport Qualité/Prix).
Cet intégré britannique devrait (aurait du) rencontrer un énorme succés, il est le fidèle descendant de l'amplificateur Kandy II que nous avions tant apprécié il y a maintenant près de 10 ans. Il en reprend la philosophie tout en améliorant et, la qualité de fabrication et, la qualité de certains composants internes. 

Son prix très raisonnable et ses performances musicales en font un best-seller né !

 

Les Notes  :
 
   Fabrication : 16/20
   Fonctionnalités : 15/20
   Image : 15/20
   Timbres : 15/20
   Dynamique : 16/20
   Transparence : 15/20 
   Qualité/Prix : 19/20



Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51. Les avis donnés ne concernent que le produit testé.

 

Lu 1435 fois

7 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Pierre Jean T samedi, 09 mai 2020 17:01 Posté par Pierre Jean T

    Est-ce que cet ampli irait bien sur des Monitor Audio Silver 8 ? J’aimerais remplacer mon Yamaha AS 701.
    Merci.

  • Lien vers le commentaire Frederic samedi, 09 mai 2020 19:30 Posté par Frederic

    Oh ! que oui... Votre Yam. à côté du Roksan va vous paraître de bien piètre qualité...

  • Lien vers le commentaire garnier dimanche, 21 juin 2020 11:46 Posté par garnier

    bonjour
    je suis très intéressé pour apparier cet ampli à des BW CM8. J'hésite entre le roksan K3 et un rega elex R. Qu'en pensez vous? merci de votre retour

  • Lien vers le commentaire Frederic lundi, 22 juin 2020 18:39 Posté par Frederic

    Avec des CM8, si vous ne souhaitez pas mettre un budget supérieur alors le Rksan K3 est tout à fait ce qu'il vous faut.

  • Lien vers le commentaire faizal jeudi, 02 juillet 2020 00:19 Posté par faizal

    Bonjour,
    pour aller avec une paire de Focal Electra 1028be2, vous conseillerez quel ampli ?
    j’hésite entre le Roksan K3 et le Denon 2500 ( voir le 1600 ).
    merci d'avance.

  • Lien vers le commentaire Seb l dimanche, 02 août 2020 11:14 Posté par Seb l

    Bonjour,
    J aurai une petite question : j ai des dynaudio focus 260 pourlequelles j aimerai changer d ampli (auparvant pier audio MS 680 se)
    Le mariage avec le Kandy k3 pourrait il etre harmonieux d après vous?
    Merci par avance

  • Lien vers le commentaire Frederic lundi, 03 août 2020 20:24 Posté par Frederic

    Comme vous avez pu le lire dans notre test, nous estimons que ce Roksan, dans sa catégorie de prix est l'un des meilleurs amplificateurs stereo du marché. Il posséde une alimentation bien construite qui devrait "driver" avec bonheur vos Dynaudio.

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion