lundi, 23 novembre 2020 11:01

Acoustic Energy AE1 Active

Évaluer cet élément
(11 Votes)
Acoustic Energy AE1 Active

Les enceintes Acoustic Anergy AE 1 sont actives.
Chaque enceinte, de format "bibliothèque", possède en son sein un amplificateur de puissance de 50 Watts en classe A/B. Chaque enceinte est alors branchée sur le secteur pour l'alimentation et reliée chacune par un câble RCA ou XLR à la source sonore DAC (Bluesound Node2i), lecteur réseau (InnuOS Zen mini), table de mixage, ordinateur, télévision, une sortie pré-out d'un amplificateur...

S'intégrant parfaitement dans n'importe quel environnement d'écoute, les enceintes AE1 Active peuvent être aussi bien utilisées à la maison que dans un studio d'enregistrement. Les AE1 Active disposent d'un réglage des graves et des aigus à ±2 dB et du choix de connexion RCA ou XLR symétrique.

 

 DSC1900AE1 opus51

Les AE1 Active appartiennent donc à la catégorie des "enceintes actives" comme les fameuses KEF LS50 par exemple mais, les Acoustics Energy AE1 ont la particularité d'intégrer un amplificateur en classe A/B (par opposition à la classe D "numérique" plus souvent rencontrée sur les enceintes actives des autres marques). Ici il n'est pas question d'une enceinte maitre et une enceinte esclave. De fait chacune des enceintes actives disposent des entrées audio analogiques RCA et XLR. Le branchement est alors le suivant : chaque enceinte est reliée par un seul câble RCA ou XLR depuis la source audio analogique. La paire d'enceintes est fournie avec deux câbles RCA d'une longueur de 3 mètres.

 
 DSC1901AE1 opus51
 
 
 

Les AE1 Active sont équipées d'un tweeter que Acoustic Energy désigne par le nom "Wide Dispersion Technology" : le dôme est encerclé par un guide d'onde qui permet d'uniformiser la diffusion des aigus, et donc d'amoindrir leur directivité. Un potentiomètre à l'arrière de l'enceinte permet à l'utilisateur d'ajuster les aigus de ±2 dB.
La partie grave-medium est confié à un haut parleur de 125 mm en aluminium qui permet une extension de la réponse en fréquence dans les graves à 40 Hz (à ±6 dB). Un potentiomètre à l'arrière de l'enceinte permet à l'utilisateur d'ajuster les graves de ±2 dB

L’équipe de conception aurait à l'origine dirigé le projet des AE1 Active vers des enceintes sans-fil, équipées d’amplificateurs travaillant en classe D. Mais les premiers résultats ayant été peu concluants (nous les comprenons !), les recherches se sont dirigées vers un circuit 100 % analogique. Le châssis a été entièrement redessiné utilisant des panneaux de fibres d’amortissement interne pour minimiser les bruits parasites et optimiser l’espace pris par le produit fini.

 

 DSC1906AE1 opus51

 Caractéristiques :

Enceinte amplifiée
     - Amplificateurs linéaires de classe A/B de 2 x 50 Watts par enceinte 

Haut-parleurs
     - 1x woofer alu/céramique 125 mm
     - 1x tweeter alu 27 mm WDT (Wide Dispersion Technology ou Technologie de dispersion large : le tweeter interargit mieux avec la pièce où il se trouve)

Connectique par enceinte
     - 1 x entrée XLR
     - 1 x entrée RCA
     - 1 x alimentation

Mesures
     - Réponse en fréquence : 40 Hz à 25 kHz (+/- 6 dB)
     - Rapport signal /bruit : > 104 dB
     - Architecture entièrement analogique

Réglages :
     - Aigus : +/- 2 dB
     - Graves : +/- 2 dB

Généralités
     - Dimensions (H x L x P) : 300 x 185 x 250 m
     - Finitions : piano blanc ou noir piano (bois en option)
     - Poids par enceinte : 9 kg

Garantie 2 ans

 
Tarif au 01-12-2020 : 1.150 euro ttc la paire.
Lien vers notre boutique : 
 

 DSC1902AE1 opus51

 

Notre écoute :

Les écoutes ont été réalisées dans une pièce d'un volume d' environ 80 m³. Ecartement des enceintes  2,00 m., distance du fauteuil 3,00 m.. Les enceintes sont à environ 0,90 m. des murs arrières et à 1 m des murs latéraux. Elles sont positionnées sur des pieds Q Acoustics avec un stabilisateur Dilixaudio.  Les électroniques sont installées sur un meuble Rogoz .

 Musiques écoutées :

 S Bartal ACDC
 G Benson  A Desplat

 

Soyons fous ! Désormais le "je" remplace le "nous" mais reconnaissons que souvent le "nous" était "je". Sinon écrire à la première personne, cela est très étrange, un brin mégalo mais assumons !

Qu'attendais-je à l'écoute de ces petites enceintes de type "bibliothèque" ?

J'avoue, le principe d'une enceinte active m'attire toujours car intimement je suis persuadé que c'est ce que peut produire de mieux le monde de la haute-fidélité mais, que de déceptions ces dernières années. La grande majorité des fabricants qui ce sont essayés à l'exercice ont commis des enceintes actives "propulsées" par des amplificateurs de type dits "numériques", l'écoute est bien souvent indigeste à qui sait reconnaître un ou deux instruments de musique. J'avais décidé de faire l'acquisition de ces Acoustic Energy AE1 parce-que justement, à contre courant, le concepteur britannique avait fait le choix d'amplificateurs en classe AB pour réaliser ces enceintes

Une fois mise en oeuvre correctement (pieds stables, préamplificateur passif, serveur/DAC Leema Sirius, câbles XLR Black Rhodium, câbles secteur Studio Connections) et après 120 heures de "rodage" les écoutes ont pu commencer. J'ai fait comme pour les autres tests, ceux qui concernent du matériel plus de haut de gamme, ma playlist "maison" a été utilisée, peut être un jour vous en parlerai-je ? Surprise, cela fait plusieurs jours que ce système me sert à écouter les nouveautés du week-end sans ressentir l'absolu besoin d'installer d'autres matériels. Paresse ou tout simplement écoute plus que convaincante ?

A la suite de mes premières écoutes je me demande encore pourquoi je n'avais, avant il y a quelques semaines, jamais entendu parler de ces petites enceintes ?
Dans mon salon de 22 m², G. Benson, vieux monsieur chanteur et guitariste dont j'écoute les albums depuis plus de quarante années vient me rendre visite, il me semble qu'il n'est pas seul. Entouré de ses musiciens et d'une foule assez nombreuse il s'installe et me délivre un concert plein de nostalgie. Ils sont tous là, m'enveloppant et occupant avec une belle stabilité l'espace disponible, qui est à droite, qui est à gauche, qui est au centre tout proche ou alors tout au fond. J'écoute avec intérêt, je suis étonné que de tels éléments hifi au vu de leur tarif puissent offrir autant.

Je ne connais pas la pianiste S. Bartal, sauf quelques messages via facebook de temps à autre mais, j'apprécie beaucoup son interprétation des "Années de Pèlerinage" de F. Liszt. Dans cet enregistrement le piano "sonne" un peu sec avec un léger manque d'ampleur dans les graves, c'est tout à fait ce que je retrouve avec les Acoustic Energy AE1 Active. Rien que la vérité du disque !

Le groupe de hard-rock ACDC vient de commettre son dix huitième album studio, cele ne me rajeunit pas. Je me souviens d'un soir d'hiver je crois, alors j'étais en quatrième, à la fin des années 70, et mon professeur d'histoire-géographie nous accompagnait à un concert de ces australiens déjantés, c'était à Reims dans un gymnase René Tys nouvellement construit. Rien ne ressemble plus à un album de ACDC qu'un autre album de ACDC, un gros rock teinté de blues, simple et énergique. Les AE1 Active de part leur vivacité et leur réserve de puissance nous offrent un beau moment de folie, il ne faut pas que cela dure trop longtemps sinon ce type de musique m'ennuie rapidement mais pour quelques minutes le défouloir est bien présent.

Restait à écouter un ensemble symphonique. Afin de varier les habitudes, quelques minutes de musique de film ferait l'affaire. Sauf que cela ne s'est pas passé comme je l'attendais. Le compositeur de musique pour Hollywood, ou autres studios de cinéma, le plus à la "mode" actuellement est Alexandre Desplat. Me revient en mémoire, un album sortie il y a quelques semaines, vers la fin du mois d'août, d'oeuvres de ce compositeur interprétées par l'Orchestre National de France dirigé par le compositeur lui même et ayant comme soliste le flûtiste français Emmanuel Pahud. Sur cet album une oeuvre qui à la première écoute avait attirée mon attention ; Pelléas et Mélisande, une symphonie concertante d'une vingtaine de minute mettant en avant le flûtiste. Cette oeuvre doit être découverte. Ici, son écoute, au travers les Acoustic Energy AE1 Active n'est pas "petite", la masse orchestrale est bien présente, la flûte est claire, précise, "agressive" par moment comme il se doit. Là encore il m'est difficile d'imaginer que j'écoute un couple ampli-enceintes à moins de 1.200 euros ttc.

Il est temps de conclure et d'affirmer que ces enceintes sont surprenantes, elles me rappellent à bien des égards les petites Aurelia mais en plus suaves et, surtout avec le bénéfice du fait qu'elles soient actives. Ce sont des enceintes certes précises mais qui savent rester globales, la musique prime toujours sur le détail et je ne serai pas le premier à m'en plaindre.

Vous recherchez un système haute-fidélité logeable, de qualité, pour une pièce inférieure à 20 m², alors notre conseil : le DAC réseau Bluesound Node 2i (500 €) ou mieux encore un Zen Mini de Innuos avec son disque dur intégré (950 €) reliè directement à ces Acoustic Energy AE1 Active et vous voilà paré pour de nombreuses heures musicales.    

 

Les Notes  :
 
   Fabrication : 16/20
   Image : 15/20
   Timbres : 14/20
   Dynamique : 14/20
   Transparence : 14/20 
   Qualité/Prix : 18/20


Les propos et les avis énoncés dans ce test n'engagent que l'auteur de ce test et en rien la société Opus 51. Les avis donnés ne concernent que le produit testé.

 

 

Lu 1176 fois

Éléments similaires (par tag)

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Frédéric Ribay lundi, 23 novembre 2020 12:55 Posté par Frédéric Ribay

    Bonjour Frédéric
    Merci pour cette nouvelle analyse qui vient briser la monotonie du confinement...
    Je reprends contact avec vous aussitôt que possible pour la livraison des Doves.
    À bientôt
    F Ribay

Laissez un commentaire

Vérifiez à bien remplir les champs requis dans le formulaire signalés par (*).


Afin d'éviter le captcha, nous vous conseillons de vous connecter au blog via : http://www.opus51.fr/connexion