Opus 51 - Filtrer les éléments par date : mai 2019
vendredi, 31 mai 2019 11:08

Focal Kanta n° 1 : le test

Focal nous présente ainsi ses enceintes bibliothèque Kanta n°1 (attention cette présentation peut, en toute sincérité, représenter notre conclusion, comme quoi le marketing, de temps à autre est en adéquation avec la vérité "vraie"...) :


"L’enceinte bibliothèque de la ligne Kanta N°1 s’intègre discrètement dans un mobilier ou sur pied : c’est la solution idéale pour une pièce inférieure à 25 m².

Entièrement dédiée à la performance acoustique et présentant une esthétique si personnelle : voilà tout l’ADN de Kanta ! Après trois années de recherche, Focal propose une association de technologies exclusives inédites : le mariage du Béryllium, avec la dernière génération de tweeter IAL3, et du Flax, pour les haut-parleurs médium et grave. Le résultat ? Un son précis, détaillé et tout en chaleur et musicalité ! Une nouvelle ère débute pour les amoureux du son… Elle surprend dès les premiers instants d’écoute par l’extension de la réponse en fréquence dans le grave par rapport à ses dimensions. Lorsqu’elle est disposée en espace clos ou près d’un mur, une mousse peut être glissée dans l’évent afin d’optimiser encore les basses.

Autre élément fort de la ligne : son look audacieux qui vient parachever cette œuvre acoustique au design résolument moderne et disruptif ! Les huit finitions de façades, laquées ou mates, autorisent de nombreuses combinaisons. Autant de styles très différents, du plus inédit au plus conventionnel, qui satisferont les goûts de chacun. Kanta devient un véritable objet design très tendance, la star de votre intérieur !"

Publié dans Focal
lundi, 27 mai 2019 11:43

Davis Acoustics Nikita 30 : le test

 Ainsi nous sont présentées les enceintes Davis Acoustics Nikita 30 par son concepteur :

"Les « Nikita » peuvent remettre en question de nombreuses écoutes de colonnes. D’une ouverture totale, définies et douces à la fois, les Nikita vont littéralement s’effacer au profit de la musique. La sensation de spontanéité délivrera une écoute très différente et très juste aussi, elles vont vous installer au plus près de la salle d’enregistrement et pour une immersion totale !"

 La promesse est grande mais est-elle totalement tenue ? C'est ce que nous allons essayé de vérifier...

Publié dans Davis Acoustics
dimanche, 19 mai 2019 11:12

Munich 2019 : le cas Lawrence Audio

Depuis une semaine nous sommes revenus en nos terres. Le salon High-End de Munich devient un souvenir... plutôt agréable…

Certains d’entre vous nous ont demandés pourquoi à aucun moment nous n'avions présenté les démonstrations réalisées par Lawrence Audio qui, à ce Salon High End, présentait en statique les superbes enceintes Anniversary Harp et, en écoute les Dragon, modèle que nous avons depuis une année en magasin et que nous connaissons dans ses moindres détails ?

LawrenceAudio harp

Cette année Lawrence Audio s’était associée pour la partie « électroniques » à une société grecques, TLA, qui conçoit et fabrique des électroniques Haut de Gamme ; préamplificateur à Lampes et blocs de puissance hybrides (étage d’entrée à Lampe et étage de sortie à transistors).
Pour la « source » le choix, étrange et atypique, s’était porté sur exclusivement du vinyle avec la collaboration de la société canadienne Kronos Audio (organisateur de cette salle d'où ce choix) qui conçoit des systèmes analogiques "vinyles" hors de prix.
Pour les câbles un choix étonnant avait été fait avec l’utilisation des produits américains Kubala Sosna, le créateur de ces câbles est certainement un "ami" du représentant Kronos car ces câbles présents dans plusieurs salles du Salon ne méritent vraiment pas le détour...
Il est étonna,t en 2019, de ne pas proposer d'écoutes dîtes "numériques" : CD, SACD ou musiques dématérialisées... Ce sont quand même les sources les plus utilisées par les mélomanes...

D’avance nous présentons toutes nos excuses aux mélomanes qui se sont installés quelques minutes dans cette salle. L’écoute proposée était « à des années lumières » des capacités réelles des enceintes Lawrence Audio Dragon qui sont parmi ce qui, au sein des enceintes passives, se fait de mieux en ce moment.
Le système audio mis en œuvre était globalement plus dédié à des « audiopathes » qu’à de vrais mélomanes, quelle tristesse ! Comme nous l’avons déjà maintes fois exprimé sur ce blog, le plaisir de la musique, lors de ces salons audio s’estompe un peu plus chaque année et, à chaque retour en nos bases, le poids des années semble, sur nos épaules, être de plus en plus difficile à supporter.

Sommes-nous trop exigeants ? Attendons-nous trop de ces systèmes audio hors catégorie ? Les clients aptes à acquérir ces systèmes Haut de Gamme s’intéressent-ils réellement à la musique ? Et ,quant est-il des fabricants qui proposent de tels produits ? Le « business » prime t’il toujours sur le résultat musical des produits présentés ?

Bref, si vous désirez écouter les enceintes Lawrence Audio comme elles doivent chanter, un seul moyen se rendre chez Opus 51 où nous nous attachons à vous les présenter dans d'excellentes conditions de mise en oeuvre.

Vive la Musique !

 

Publié dans Nouveautés HiFi
mardi, 14 mai 2019 11:07

Salon Hi-Fi : Munich 2019

La semaine dernière nous nous sommes rendus, comme nous le faisons depuis environ 10 années, au Salon High End de Munich. Tout ce qui se fait dans le monde de l’audio était présenté. Ce Salon est devenu au fil des ans un événement planétaire incontournable dans l’Univers de la Haute-Fidélité.


Nous lassons-nous ou, nos impressions sont elles justifiées ?

L’ambiance cette année nous est apparue plus qu’étrange. Le premier jour de ce « Show » est réservé aux professionnels de l’audio (fabricants, distributeurs, revendeurs et journalistes,,,) la fréquentation nous a semblé être bien inférieure à celle des années précédentes ce qui nous a permis d’écouter dans de bonnes conditions des systèmes audio mis en œuvre par des « marques » recherchées (MBL, Backes & Muller, Focal…).
Les marques d’envergures internationales telles Marantz/Denon, Focal… assurent le « job ». Elles présentent leurs produits dans de bonnes conditions et semblent être à l’écoute du client. Par contre de nombreux petits constructeurs/artisans semblent appartenir à un "barnum itinérant". De salons audio en salons audio, aux quatre coins de la planète, ils présentent toujours, lors de mises en œuvre médiocres, des produits s’affirmant être Haute-Fidélité à des tarifs indécents. Ils s’auto-congratulent, se « selfient » et passent de salle en salle voir les copains… Jamais, au grand jamais le client final ne les intéresse. Les prix de leurs produits sont prohibitifs (platines vinyles à plus de 100.000 euros, amplificateurs à 85.000 euros…) et les critiques même constructives ne sont jamais admises. Ces « fabricants » n’écoutent pas de musique et ne vendent pratiquement qu’en direct à des clients crédules ou un peu « crétins », ou passent par des distributeurs nationaux qui regardent plus leur portefeuille qu’ils n’écoutent leurs oreilles. Ces fabricants vous les connaissez, ils font régulièrement la une des magazines spécialisés (oh ! Le copinage) et envahissent les réseaux sociaux, telles des grenouilles, ils essaient de se faire plus gros que le bœuf.

Sur les 70 écoutes que nous avons faîtes lors de 3 journées du Salon (vous pouvez voir les photos sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/opus51 ) nous n’en retiendrons malheureusement qu’un tout petit nombre :

  • Backes & Muller, des enceintes actives aux qualités musicales difficile à mettre en défaut,
  • Davis Acoustics et ses Nikita pour son honnêteté tarifaire et pour des résultats finalement satisfaisant,
  • KingSound pour l’écoute d’enceintes électrostatiques Queen 5 au rapport Qualité/prix étonnant,
  • O Bravo pour son nouveau casque intra-auriculaire digne des très bons casques fermés du marché,
  • Constellation et Magico présentaient un système audio Haut de Gamme aux qualités en adéquation avec le prix demandé pour son acquisition, ce qui est dans cette gamme de produit assez rare,
  • AudioSolutions et Vitus, introduction des nouvelles enceintes de ce constructeur venu du Nord-Est de l’Europe, encore une réussite à son palmarès.


Coup de gueule : nous en avons vraiment raz la casquette.

Le vinyl et les Lampes (amplificateurs à tubes) étaient en écoute sur de très nombreux stands, pour nous ce sont des cache-misères.
Comment en 2019 apprécier des système audio avec de telles technologies datant d’un autre age ?
A notre connaissance aujourd’hui existent des sources numériques (Hélixir Audio par exemple) bien plus performantes que n’importe quelle platine vinyle même à plus de 200.000 euros (oui cela existe). En 2019 les amplificateurs à transistors Haut de Gamme, lorsqu’ils sont bien conçus, sont d’une extrême fidélité et éliminent tous les défauts des Lampes (coloration excessive, distorsions, graves sans précisions et sans réelle définition, scène sonore exagérée…).
Alors Messeiurs les exposants, soyez courageux et utilisez des sources (serveurs audio par exemple, fichiers HiRes, DSD…) actuelles que nos clients achètent et, laissez dormir vos magnifiques platines vinyles sur le haut de vos meubles HiFi afin de faire « décoration et nostalgie », les écoutes audio ne s'en porteront que mieux.

Pour conclure, l'impression que nous laisse ce salon et que le monde réel disparaît de plus en plus de l'Univers de l'audio pour laisser la place à un marché du Luxe pour nouveaux riches et, que dans tout cela la musique n'a plus droit de s'exprimer. 

A l'année prochaine !

High End Munich 2019

Publié dans Nouveautés HiFi